A quelques mois du Salon de Francfort, voilà que les premières photos du SUV de Ford suivi de près par les chasseurs espions scandinaves (et d'ailleurs) surgissent sur la toile.
Ce sont nos confrères anglais de AutoExpress qui "mangent la feuille" en sortant ces photos que l'on imagine extraites assez discrètement des dossiers de presse en cours d'impression. A moins qu'elles ne soient que de superbes CGI propres à abuser le rédacteur crédule que je suis. Ce SUV dont nous avions eu une petite idée avec le concept Iosis-X est traduit en série sous le nom X-Max. Logique.
Il sera en vente l'an prochain et viendra affronter les Honda CR-V, Nissan Qashqai, VW Tiguan et autre Toyota RAV4 avec pas mal d'arguments esthétiques. Ford n'avait plus proposé de 4x4 en Europe depuis l'insignifiant Maverick mort en 2002.
Sur un plan design, on ne peut pas dire que l'engin trahisse totalement le concept. Certes, il devient plus réaliste mais garde néanmoins cette parcelle de Kinetic design qui font que les Ford actuelles sont identifiables assez rapidement sans pour autant se ressembler comme les Audi par exemple. Du beau travail de la part des équipes de Martin Smith qui fut aussi à la base du renouveau d'Opel à l'époque de l'Astra 3.
Le tableau de bord que nous n'avons pas sous les yeux devrait s'inspirer de celui de la nouvelle Mondeo qui inaugure le Human Machine Interface sorte d'interface homme-machine évoluée donnant les informations essentielles au conducteur dans son champ de vision.
Le X-Max est un strict 5 places mais devrait offrir une modularité exemplaire avec des sièges amovibles et repliables, des rangements à profusion et un espace de chargement à plancher plat. D'origine, on attend la climatisation et la compatibilité Bluetooth et un système de navigation et le pare-brise panoramique en option.
La plateforme est celle de la Focus et le X-Max devrait être décliné en 2 ou 4 roues motrices non permanentes style Haldex (celui des Volvo V50), histoire de ne pas trop marcher sur les brisées du cousin Land Rover.
Les moteurs choisis devraient être le 5 cyl turbo 2.5 l de 220 ch de la Focus ST et aussi les 1.6 et 2.0 l essence et 1.8 et 2.0 l diesel TDCi de la même Focus. Les prix anglais estimés par Auto Express démarrent à 23.500 euros.