Lors du Salon de Genève, le directeur de Toyota Europe a affirmé que la première auto du constructeur hydrogène verrait le jour dès 2015.
Alors que le concept hydrogène FCV-R était présenté à Genève, Toyota clarifie les choses sur le planning à venir pour cette technologie. Didier Leroy, directeur de la marque en Europe, a annoncé que Toyota allait commercialiser une auto à pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène dès 2015 : " Nous nous préparons à être capable d’en produire des dizaines de milliers par an d’ici 2020". Une chose est sûre, si Toyota réussi à respecter cet emploi du temps, il sera une fois de plus le premier à lancer une auto utilisant une nouvelle technologie en grand nombre (après la Prius). S'imposer deux fois, sur l'hybride et sur l'hydrogène, cela serait une réelle réussite pour le Japonais. Quant au prix de cette future auto, Toyota parlait déjà en 2010 d'un tarif d'environ 40 000 €. Avec la généralisation de la technologie dans les trois ans à venir, il y a fort à parier que celui-ci sera à la baisse.
Si la production d'une auto hydrogène en série est donc dans les cartons, son succès ne dépendra pas que de l'accueil du public ou du prix de vente. D'ici à 2015, il reste tout de même un point important à régler : le manque d'infrastructure. Les pompes à hydrogène se font pour le moment très rares en Europe, et sans ça, les ventes ne décolleront certainement pas.