L’avenir de Lotus s’assombrit.

Son actuel propriétaire, Proton, a été repris par la société malaise DRB-Hicom qui s’est rapidement rendue compte que la marque Lotus était très dispendieuse. Plan de renouvellement et d’extension de gamme extrêmement ambitieux (présenté au Mondial de Paris 2010), stratégie de sponsoring en compétition tous azimuts… Lotus n’a en effet pas trop regardé à la dépense sous la direction de Dany Bahar.

On apprend justement que ce dernier serait « sur le départ » ; preuve que DRB-Hicom a sans doute d’ores et déjà entamé une reprise en mains. Laquelle pourrait tout à fait déboucher sur la vente de la marque Lotus (et de sa partie engineering ?). un nom semble revenir avec insistance pour la reprise de Lotus en cas de vente par DRB-Hicom. Il s’agit de Youngman, groupe chinois qui importe Lotus en Chine depuis 2006 et qui produit ses propres Youngman Lotus, en réalité des Protons rebadgées. Notez que Youngman a été également régulièrement mentionné comme repreneur potentiel de Saab. Manifestement, Youngman cherche à « s’offrir » une marque européenne prestigieuse.