Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Maxi-fiche fiabilité : que vaut l'Opel Zafira 2 en occasion ?

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

, mis à jour

Maxi-fiche fiabilité : que vaut l'Opel Zafira 2 en occasion ?

Dates clés

  • Date de commercialisation : juillet 2005
  • Restylage : février 2008
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

L'Opel Zafira a ouvert la voie dans la catégorie des monospaces, compacts, mais disposant de 7 places, en 1999 avec sa première génération. En 2005 débarque la deuxième génération. Il propose toujours 7 places et une unique longueur de carrosserie, contrairement aux Renault Scénic ou Citroën C4 Picasso (court et long). Plus grand et large que le précédent, ce Zafira est plus habitable et emporte plus de bagage. Il est aussi mieux présenté mais sa sobriété dans l'habitacle confine à la tristesse. Conservant une modularité exemplaire avec le système Flex7, améliorant (un peu) son confort, adoptant des motorisations plus modernes en provenance de chez Fiat, il améliore donc son agrément et ses prestations. Et sa fiabilité également, ce qui n'était pas du luxe. Même si ce n'est pas parfait. Même si une troisième génération est apparue fin 2011 (Zafira Tourer), Opel a prolongé la commercialisation de ce modèle jusqu'à aujourd'hui. Mais c'est surtout en occasion qu'on le retrouvera, à des tarifs plutôt sympas.

Caradisiac a aimé

  • La modularité
  • L'habitabilité
  • La qualité de finition
  • La tenue de route rassurante
  • L'équipement

Caradisiac n'a pas aimé

  • La présentation triste
  • Le confort ferme
  • L'insonorisation
  • Le manque de rangements
  • La fiabilité aléatoire des diesels

Nos versions préférées

  • II (2) 1.7 CDTI 125 FAP COSMO PACK
  • II 1.8 COSMO PACK

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • La modularité : 7 places dans un gabarit en hausse mais toujours compact, les sièges de troisième rangée rabattables dans le plancher de coffre, les astuces sont toujours là.
  • L'habitabilité : sauf en troisième rangée, l'habitabilité est sans reproche. Merci le gabarit en hausse de 16 cm par rapport à la première génération !
  • La finition : si l'ambiance est austère, la finition et la qualité des matériaux sont en hausse et n'ont rien à envier à la concurrence.
  • La tenue de route : elle est très rassurante, et bénéficie d'un amortissement typé ferme.
  • L'équipement : il est complet, surtout en milieu et haut de gamme, comme souvent chez Opel.

Ce qui peut faire hésiter

  • La présentation : elle est objectivement plus que sobre, limite triste.
  • Le confort : sellerie comme suspensions sont fermes, le Zafira n'a pas le moelleux des monospaces compacts français.
  • L'insonorisation : loin d'être parfaite, surtout en diesel et à l'accélération, on fait aujourd'hui (et on faisait déjà à l'époque de sa sortie) beaucoup mieux.
  • La manque de rangements : sauf à opter pour le toit panoramique et ses casiers de rangements, ces derniers sont chiches et peu nombreux.

3. Budget

Achat / Cote :

Les prix neufs du Zafira faisaient déjà preuve d'un bon rapport prix/équipement. En occasion, la cote est assez basse, le choix assez varié, et les bonnes affaires (financièrement) nombreuses.

Consommation :

Rien d'extraordinaire, mais rien de rédhibitoire non plus. Les blocs essence sont assez gourmands, surtout les turbo 2.0 et OPC en conduite enlevée, mais cohérents avec leurs performances. Les diesels sont sobres juste comme il faut.

Assurance :

Les primes sont dans la moyenne de la catégorie, qui est d'ailleurs fort concurrentielle. Les primes se tiennent à la culotte.

Prix des pièces :

Du bon et du moins bon. Par exemple si les plaquettes et les différents filtres sont abordables, les disques ou l'embrayage sont bien chers pour un monospace compact. Et les éléments de carrosserie aussi. Ainsi, au global, on ne peut pas dire que ce soit bon marché.

Entretien :

La périodicité des entretiens est de 30 000 km ou 1 an, quelle que soit la motorisation. Pour la courroie de distribution, sur les moteurs concernés, c'est 150 000 km ou 10 ans au premier des termes échu pour le 1.9 CDTI et 100 000 km pour le 1.7 CDTI.

4. Fiabilité

Description :

On aurait pu croire que le Zafira 2, en changeant de motorisations diesel, échapperait aux gros soucis de la précédente génération. Ce n'est pas exactement le cas, même si c'est un poil mieux. Les diesels d'origine Fiat ne sont pas complètement exempts de défauts, ceux d'origine Isuzu sont meilleurs mais pas parfaits. Certains défauts sont dans tous les cas trop récurrents, et il faut veiller à ce qu'ils aient été traités, avant de signer pour un achat d'occasion. Voyez ci-dessous.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Volant moteur. Sur le 1.9 CDTI, et en particulier sur le 100 ch, mais les autres puissances sont affectées également, faiblesse du volant moteur bi-masse (plus rare sur le 1.7 CDTI). Suite à bruits ou casse, il doit être remplacé avec l'embrayage. C'est onéreux et pas forcément pris en charge par la garantie légale. Il faut insister pour des prises en charge, partielles dans tous les cas.
  • Turbo. L'occurrence est plus faible, mais sur le 1.9 CDTI uniquement, cette pièce maîtresse peut lâcher prématurément, parfois avant 60 000 km.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Vanne EGR. Sur les diesels, et plus spécialement les 1.9 CDTI (moins les 1.7), toutes années et toutes puissances confondues, risque élevé d'encrassement de la vanne EGR, avec perte de puissance, fumée noire, et éventuellement fonctionnement dégradé du moteur (mise en sécurité). Il faut la nettoyer (mais c'est éphémère), ou remplacer la vanne. Touche les modèles jusque fin 2010.
  • Alternateur. Faiblesse récurrente de cet organe sur le 1.9 CDTI, toutes puissances confondues, parfois avant 50 000 km. À remplacer.
  • FAP. Sur les modèles équipés, l'encrassement du FAP, dû à des difficultés de régénération, est assez courant. Il faut rouler à allure soutenue pour permettre naturellement cette régénération. Sinon, il faut la "forcer" en concession. Et c'est payant ! Par ailleurs, possible faiblesse de la Durit de capteur de pression de ce même FAP.
  • Capteur de FAP. Réglé trop sensible, il peut indiquer que le FAP est bouché même si ce n'est pas le cas (allumage du voyant de préchauffage), jusque fin 2006, quand une reprogrammation a été rendue disponible.
  • Climatisation. Anomalies de fonctionnement, nécessitant parfois le remplacement pur et simple du compresseur, à des kilométrages faibles (avant 80 000 km). Essence et diesels sont touchés.

Aspect extérieur :

  • Essuie-glace arrière. Défaut d'étanchéité sur quelques modèles jusqu'en 2007 allant jusqu'à endommager le système, qui tombe en panne. Les concessions procèdent à une étanchéisation.
  • Corrosion. Apparition possible de cloques sur le bas des portes et du hayon. La marque prend en charge le traitement de cette manifestation anormale. Après 2008, on ne parle plus de ce souci.

Finition intérieure :

  • Boîte à gant. Elle ferme mal et peut s'ouvrir inopinément. Réglage ou remplacement nécessaires.
  • Levier de vitesse. Les modèles à finition chromée peuvent s'écailler.
  • Tableau de bord. Sur certains modèles, bruits de tableau de bord sur chaussée (même peu) dégradée, qui nécessite la pose de cales en feutrine (lorsque l'on trouve l'origine du bruit !).
  • Carrosserie. De mauvais ajustement entre les panneaux peuvent nécessiter des réglages en début de carrière (jusqu'en 2008).
  • Toit panoramique. Sur les modèles équipés du pavillon panoramique, la partie extérieure située au milieu sur le toit peut se fendre (rare toutefois). De même les rideaux occultants peuvent se bloquer.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Démarrage. Certains propriétaires ont été confrontés à des difficultés de démarrage. Neiman inopérant, nécessité de refermer puis de rouvrir la voiture, plusieurs essais avant que le démarreur ne daigne tourner. Souvent dû à un problème de communication entre la clé et la voiture (capteur sur colonne). Une reprogrammation est nécessaire.
  • Bugs. Sur les premiers millésimes, des bugs ont pu avoir lieu (autoradio, climatisation, jauge à carburant, témoin d'aibags). Des reprogrammations idoines ont peu à peu résolu ces aléas. Sur la radio, RD30, des difficultés à la lecture des CD jusque tard (2010).

Rappel de rectification en concession :

  • Mars 2006. 8 202 exemplaires 1.9 CDTi produits avant octobre 2005 risquent une fuite de la Durit supérieure de radiateur qui peut s'user suite à frottement avec le déflecteur de ventilateur du radiateur moteur.
  • Novembre 2006. 10 013 modèles sortis d'usine entre juillet 2005 et juin 2006 retournent en atelier pour un dysfonctionnement de la clim (boîtier de gestion).
  • Janvier 2009. Les 2.0T et OPC de 2008 risquent de voir leurs écrous de collecteur d'échappement se desserrer.
  • Juin 2009. Du liquide de refroidissement peut pénétrer dans le circuit de la boîte de vitesse automatique sur le 2.2 essence.
  • Juillet 2009. Reprogrammation du module de commande moteur sur les versions 1.9 CDTi 100 et 120, années modèles 2008 et 2009. En cause, le mauvais calibrage de la soupape de recyclage des gaz d'échappement, trop sensible, qui occasionne un allumage du voyant inutile.
  • Octobre 2009. Les modèles équipés des 1.7 CDTI 110 et 125 de 2008 et 2009 peuvent avoir des difficultés de démarrage. L'électronique de gestion est reprogrammée.
  • Novembre 2010. Sont concernés : les millésimes de 2004 à 2010. Dysfonctionnement intermittent du Klaxon.

5. Meilleures versions

En Diesel : II (2) 1.7 CDTI 125 FAP COSMO PACK

En diesel, il vaut mieux éviter les 1.9 CDTI, plutôt sujets à soucis, et privilégier un 1.7 CDTI, plus fiable. C'est dommage car les 1.9 sont à l'usage plus agréables, moins bruyants et moins rugueux. Mais tant qu'à faire autant tout de même s'éviter des risques d'ennuis. Le 1.7 CDTI 125 est en tout cas certes rugueux mais pas trop gourmand et suffisamment performant pour le Zafira. La finition Cosmo Pack est très bien équipée, c'est la version à privilégier.
Commercialisation : 2007
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 125
Emission de CO2 : 152 g/km
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

En Essence : II 1.8 COSMO PACK

En essence, et sans aller chercher les très performantes, mais gourmandes version 2.0 Turbo 200 ch ou OPC 240 ch, on peut s'arrêter sur le 1.8 140 ch. Il est fiable. Pas un foudre de guerre mais suffisamment vaillant dans les tours. Pour un petit rouleur, il sera un bon choix. En finition Cosmo Pack, celle qui représente un super bon rapport prix/équipement, c'est la version à privilégier pour les adeptes du sans-plomb.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 140
Emission de CO2 : 187 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Inscription à la newsletter

Mots clés :

En savoir plus sur :
Opel Zafira 2

Modèles concurrents

 

Vidéos populaires

Commentaires (70)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Donc en gros, pour avoir une version fiable, il faut prendre un essence !

Par Anonyme

Curieux que vous conseillez le 1,7 quand on sait tous les ennuis qu'il a connu sur les autres modeles de la marque(vectra et astra). Plusieurs personnes de mon entourage avaient choisi le 1,7 pour éviter le "fiat" mais quelle déception, turbo et vanne egr sont aussi des pannes récurrentes sur ce moteur.

Par Anonyme

en fait on peut lire n'importe quelle fiche fiabilité de cara pour être refroidi par le modèle en question

il faut relativiser un minimum et ne pas faire de généralités, le 1.7 est un excellent moulin sur le Zaf, effectivement le fiat 1.9 n'est pas non plus celui que je conseillerais

Par Anonyme

"-La présentation : elle est objectivement plus que sobre, limite triste.

-Le confort : sellerie comme suspensions sont fermes, le Zafira n'a pas le moelleux des monospaces compacts français." > de gustibus non est disputandum!

J'ai une Astra H avec le 1.9 120CV sans souci pr l'instant à 180.000 km..

Par Anonyme

zafira encore une belle arnaque...fiabilité désastreuse comme toutes les opel...entre les turbos qui pétent avant 30000 km, les surconsommation d'huile et d'essence à tout va, les courroies à changer régulièrement, l'électronique désastreuse, le fap pourri, le service après vente incompétent, les volants moteur qui cassent comme du verre, défaillance d'origine de l'injection, triangles de direction, et la liste est encore longue!!!et après ils osent nous vendre de la "deutsch qualitat" ou "c'est une allemande"!..."das ist eine grosse arnaque oui!"

le seul conseil bénéfique à donner à tout acheteur potentiel opel "fuyez cette marque minable à toutes jambes!"

Par Anonyme

J'ai fait plusieurs centaines de kilometres avec cette voiture, en essence et diesel, il y a une chose qui me didre parce que ca ne ressort pas des essais,:une enorme sensibilité au vent lateral de cette voiture, sur autoroute quand vous passez un camion, la voiture bouge enormement, niveau sécurité et confort c'est catastrophique.

Par

En réponse à Anonyme

Curieux que vous conseillez le 1,7 quand on sait tous les ennuis qu'il a connu sur les autres modeles de la marque(vectra et astra). Plusieurs personnes de mon entourage avaient choisi le 1,7 pour éviter le "fiat" mais quelle déception, turbo et vanne egr sont aussi des pannes récurrentes sur ce moteur.

Si ton tombe sur un arnaqueur de garagiste oui, sinon c'est nettoyage de l'egr et du turbo puis remap moteur, et dans ce cas là, les autonettoyages sont activés, et plus de soucis ...

Par

En réponse à Anonyme

"-La présentation : elle est objectivement plus que sobre, limite triste.

-Le confort : sellerie comme suspensions sont fermes, le Zafira n'a pas le moelleux des monospaces compacts français." > de gustibus non est disputandum!

J'ai une Astra H avec le 1.9 120CV sans souci pr l'instant à 180.000 km..

Tu peux aller brûler un cierge toi :D Quand on voit qu'a l'époque les véhicules neufs arrivaient parfois déjà en panne en concession ...

Par

"Démarrage. Certains propriétaires ont été confrontés à des difficultés de démarrage. Neiman inopérant, nécessité de refermer puis de rouvrir la voiture, plusieurs essais avant que le démarreur ne daigne tourner. Souvent dû à un problème de communication entre la clé et la voiture (capteur sur colonne). Une reprogrammation est nécessaire."

Le réel problème c'est que le calculateur qui gère les fonctions habitacle démarre trop lentement par rapport au calculateur moteur ( bon le calculateur habitacle est fournit par Valéo, faut pas lui en vouloir). Ca concerne tous les diesel SAUF ceux passé 2010. Les essences ne sont pas concernés car il y a un fil de masse supplémentaire ...

Sinon bravo cara, pour une fois le dossier est correct, les vraies pannes courantes sont citées ( même si y en manque pas mal) pas comme d'habitude où des pannes qui doivent arriver à 1 client sur 10000 sont cités !

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

zafira encore une belle arnaque...fiabilité désastreuse comme toutes les opel...entre les turbos qui pétent avant 30000 km, les surconsommation d'huile et d'essence à tout va, les courroies à changer régulièrement, l'électronique désastreuse, le fap pourri, le service après vente incompétent, les volants moteur qui cassent comme du verre, défaillance d'origine de l'injection, triangles de direction, et la liste est encore longue!!!et après ils osent nous vendre de la "deutsch qualitat" ou "c'est une allemande"!..."das ist eine grosse arnaque oui!"

le seul conseil bénéfique à donner à tout acheteur potentiel opel "fuyez cette marque minable à toutes jambes!"

Oui achetez Renault c'est mieux mdr!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire