Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Maxi-fiche fiabilité : que vaut la Volkswagen Polo 5 en occasion ?

Maxi-fiche fiabilité : que vaut la Volkswagen Polo 5 en occasion ?

Dates clés

  • Date de commercialisation : juin 2009
  • Version 3 portes : décembre 2009
  • Version GTI : juin 2010
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La Polo est une icône parmi les citadines teutonnes. Sa première génération, lancée en 1975 (38 ans déjà !) a eu ensuite une descendance ininterrompue jusqu'à aujourd'hui. Nous en sommes donc à la cinquième génération, qui n'a plus rien a voir avec la première, et qui se retrouve même bien plus grosse qu'une Golf 1. Sa réputation en terme de qualité de fabrication et de finition n'est pas usurpée. C'est une véritable "baby Golf" qui jouit d'une excellente image. Pourtant, durant sa carrière, certaines générations ont connu de nombreux soucis de fiabilité, et même jusqu'à il n'y a pas si longtemps. Et cette cinquième génération, auscultée ici, n'est pas totalement exemptes de défauts nous le verrons, certaines motorisations sont même à déconseiller. Elle existe en version 3 et 5 portes, et également en GTI, la plus délurée (hors atypique R WRC). Les cotes sont soutenues sur le marché, et les bonnes affaires rares.

Caradisiac a aimé

  • La qualité de fabrication et de finition
  • Les consommations contenues en TDI et TSI
  • La présence de boîtes DSG efficaces
  • Le comportement routier sûr
  • La palette de motorisation

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le confort ferme
  • L'habitabilité arrière moyenne
  • les cotes soutenues
  • La BVM5 du 1.6 TDI 90

Nos versions préférées

  • V 1.2 TSI 105 SPORTLINE 5P
  • V 1.6 TDI 105 CR FAP SPORTLINE 5P

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • La qualité de fabrication et de finition : ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle "baby Golf". Elle en reprend entre autre le sérieux dans la fabrication. La finition et les assemblages sont au-dessus du lot.
  • Les consommations contenues : que ce soit en essence avec les modernes TSI, ou en diesel avec les TDI, les moyennes sont basses, même si la concurrence fait aussi bien (seulement en diesel).
  • La boîte de vitesses DSG : manuelle pilotée à double embrayage, elle est impressionnante de rapidité, de réactivité et de douceur.
  • Le comportement routier sûr : si elle n'est pas toujours dynamique (sauf GTI), la Polo reste toujours rassurante, et son comportement est équilibré, neutre et efficace.
  • La palette de motorisations : de 60 à 180 ch en essence (et même 220 ch pour la R WRC), de 75 à 105 ch en diesel, il y a le choix au niveau des motorisations. C'est toujours agréable.

Ce qui peut faire hésiter

  • Le confort ferme : ce ne sont pas tant les suspensions, mais la sellerie qui est un peu dure. Certains n'apprécieront pas, même si c'est mieux sur longs trajets.
  • L'habitabilité arrière : on trouve mieux chez les concurrentes (Clio, Punto). La place aux jambes et la garde aux toit sont limites pour les plus grands gabarits.
  • Les cotes : difficile de faire de bonnes affaires avec la Polo. Son image de marque toujours béton se traduit par des cotes soutenues et des prix qui restent élevés.
  • La boîte manuelle du 1.6 TDI 90 : mal étagée, elle tire aussi très très long, ce qui oblige à jouer plus que de raison du levier.

3. Budget

Achat / Cote :

En neuf, les tarifs de cette Polo était mieux placés par rapport à la concurrence que par le passé. Du moins sur certaines versions entrée de gamme et coeur de gamme. Cela dit, ce bon placement, après une décote plus lente que la moyenne de la catégorie, ne se retrouve pas sur le marché de la seconde main, où les tarifs sont toujours assez salés.

Consommation :

Seuls les anciens blocs essence 1.2 et 1.4 sont encore un peu gourmands. Mais les plus modernes TSI sont sobres, surtout en conduite de père de famille. Les TDI sont fidèles à leur réputation et également économiques. La version GTI est étonnante en conduite souple et contient sa consommation, mais en conduite sportive, il n'y a pas de miracle...

Assurance :

Les primes de la Polo sont entre 8 et 15 % plus élevées que pour les concurrentes. 15 % plus cher que pour une française et 8 % de plus que pour une japonaise, une italienne ou d'autres allemandes. Encore à prendre en compte au moment du choix.

Prix des pièces :

Ni trop chères, ni abordables, les pièces arrivent à contenir leurs tarifs dans la moyenne. Ce qui est plutôt une bonne surprise venant d'un produit volkswagen.

Entretien :

Essence ou diesel, la Polo reste sur des intervalles d'entretien de 15 000 km en version classique, et de 30 000 km en version "Long Life". Les forfaits, particulièrement dans es grandes villes, ont des tarifs particulièrement onéreux. Par ailleurs les moteurs sont à courroie de distribution (sauf TSI), à remplacer pour la plupart à partir de 6 ans ou 90 000 km, mais c'est à l'appréciation du garagiste après contrôle de l'état. Globalement l'entretien est donc assez cher.

4. Fiabilité

Description :

La Polo, malgré sa réputation de robustesse (avérée en terme de vieillissement), n'a pas toujours été fiable. Cette cinquième génération connaît malheureusement elle aussi son lot de soucis. Si dans leur majorité ils ne sont pas immobilisants, certains sont tout de même graves, et tous sont agaçants, surtout lorsque les propriétaires mettent cela en rapport au prix payé. Par ailleurs, le SAV semble souvent débordé, parfois impuissant et trop souvent hautain. Pour être tranquille, il vaut mieux encore aujourd'hui éviter les modèles antérieurs au début de l'année 2011. Après cette date, ça va mieux. Dans tous les cas le 1.2 TDI 75 n'est pas à conseiller.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Injecteurs. Sur les 1.6 TDI 75 et 90, défaillance répandue des injecteurs (bruits de claquement ou véritable casse). Il faut soit reprogrammer, soit les remplacer, souvent par 2 ou 4. A faire prendre en garantie ou du moins avec de fortes participations du constructeur après la fin de celle-ci, car les soucis peuvent se manifester très tôt (avant 20 000 km parfois).
  • Distribution. Sur les 1.2 TSI 105, très rares cas d'allongement de la chaîne de distribution. Les réparations sont prises en garantie dans la majorité des cas.

Autres pannes ou faiblesses :

  • 1.6 TDI 90. Consommation de liquide refroidissement. Les concessionnaires rechignent souvent à remplacer la culasse et son joint, laissant les propriétaires rajouter du liquide périodiquement.
  • Radiateur de refroidissement de la vanne EGR. Sur les 1.2 TDI, 1.6 TDI 75 et 90, nombreuses défaillances nécessitant un remplacement de cet organe.
  • FAP. Mauvaises odeurs et régénérations anarchiques sont monnaie courante. Il faut parfois rouler un moment à haut régime sur route pour effectuer un cycle complet.
  • 1.4 TSI 180. Forte consommation d'huile. Sans solution réelle.
  • Climatisation. Cas de bruits en provenance du compresseur de climatisation, quel que soit le moteur. Un remplacement semble résoudre l'aléa.
  • Parallélisme. De nombreux exemplaires ont tendance à tirer à droite, parfois dès la sortie d'usine. Un réglage du parallélisme et/ou une permutation des pneus avant efface ce défaut.
  • Train avant. Quelques témoignages concernant des bruits dans le train avant. Provient soit des semelles de suspension, soit des biellettes de direction.
  • Boîte de vitesse. Quelques rares cas de casse de la boîte mécanique sur 1.4 85, 1.2 TDI et 1.6 TDI 75. A faire prendre sous garantie, même après échéance de celle-ci. Également quelques assez rares cas de défaillance de la DSG7 (bruit de crécelle, à-coups). Dans ce cas, une reprogrammation ou un remplacement de mécatronique est à envisager.
  • Trappe à carburant. Blocages nombreux de la trappe, nécessitant son échange.

Aspect extérieur :

  • Joints. Ceux des portières et des vitres peuvent se décoller ou se déboîter, et entraîner des entrées d'eau en cas de fortes pluies. À refixer.
  • Carrosserie. Pas protégée, elle souffre des affres de la circulation urbaine.

Finition intérieure :

  • Rossignols. Quelques signalements de bruit de mobilier (banquette arrière, planche de bord, contre-portes), mais cela reste rare.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Bugs électroniques. Ils sont épars et des reprogrammations en viennent le plus souvent à bout (jauge à carburant fantaisiste, clignotants fous, voyants allumés sans raison, autoradio qui ne lit plus les CD, fonction MP3 en rade, etc.).
  • Haut-parleurs. Certains ont du être remplacés car ils ne fonctionnaient plus, ou vibraient exagérément. Rare cependant.
  • Serrures. Quelques cas également de serrure bloquée, souvent sur les portières arrière. A faire prendre en charge par la marque.

Rappel de rectification en concession :

  • Pas de rappel officiel mais quelques actions de service réalisées au passage en atelier comme le remplacement du liquide de refroidissement sur sur 313 modèles produits en août 2010, ou un repositionnement du faisceau électrique sur 40 000 modèles fabriqués entre juin 2009 et mai 2011 car il frotte sur un longeron.

5. Meilleures versions

En Essence : V 1.2 TSI 105 SPORTLINE 5P

En essence, c'est le 1.2 TSI 105 qui est à plébisciter. Il est performant, sobre, et donne une réelle polyvalence à la voiture. Pas trop de soucis de fiabilité non plus si la distribution va bien... La finition Sportline est bien équipée et la présentation sympathique. Elle fait toutefois payer cher ses prestations.
Commercialisation : 2010
Puissance fiscale : 6
Puissance réelle : 105
Emission de CO2 : 124 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Diesel : V 1.6 TDI 105 CR FAP SPORTLINE 5P

En diesel, si l'on veut éviter un maximum de soucis, il faut choisir la version 105 chevaux, qui est celle qui est la plus fiable. C'est aussi la plus chère car automatiquement couplée à la finition haute Sportline... Cela dit on se retrouve alors avec une véritable petite routière, performante et sobre, bien équipée et qui se revendra pas trop mal.
Commercialisation : 2009
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 105
Emission de CO2 : 109 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Inscription à la newsletter

Mots clés :

En savoir plus sur :
Volkswagen Polo 5

Modèles concurrents

 

Vidéos populaires

Commentaires (130)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Sinon Renault fait des bon véhicules à présent.

Mais libre à chacun d'acheter des véhicules moyennement fiables

Par Anonyme

et ben, pour une marque dont bcp pensent qu'elle est synonyme de fiabilité et de qualité, ça fait quand-même un peu réfléchir avant de se payer cette chère et banale citadine... VW encore et toujours depuis 15 ans dans le ventre mou de toutes les enquêtes fiabilité... pas pour moi, japonaises, françaises coréennes, américaines et italiennes font au-moins aussi bien pour pas dire bcp mieux...

Par Anonyme

De l'aveu même du journaliste : voiture surcotée, aux pannes nombreuses !

Injecteurs HS à 20 000km :eek:

Par

Pour en posséder une (en TDI 105) je ne suis pas trop d'accord sur certains points surtout le comportement routier que je trouve tout sauf sûr, malheureusement la suspension est "trop" souple ce qui entraine un train avant pas du tout précis, honnêtement mon ancienne 207 s'en sortait largement mieux :jap:. D'ailleurs je confirme pour la tendance à tirer à droite.

Après il y a d'autres petits soucis surtout au niveau de l'ergonomie avec un écran d'autoradio placé trop bas tout comme la clim et l'ordinateur de bord plutôt mal fichu. Sinon ça reste plutôt une bonne auto avec une conso raisonnable si on ne "tape" pas trop dans le moteur ce qu'on est un peu tenté de faire car la boite est un peu trop longue (surtout en 2nde et 3ème).

Par

75 90 105 = même moteur boite si il y a plus de panne sur les 75 90 c'est qu'ils doivent être plus vendus...

pour ma part :

Les +

-Chassis !

-Direction

-Souplesse moteur

Les -

-Pédale de frein horriblement imprécise

-Rapports trop longs faut passer au minimum à 2200 tours sinon on retombe à un régime ou le turbo peux pas spooler

Par

Cette génération de polo n'a pas été épargnée par les problèmes!

Quoiqu'il en soit, et pour bien la connaitre, il y a deux points sur lesquels je ne suis d'accord avec l'article:

1. "Le comportement routier sûr"

Chassis ferme (trop ferme), mais caisse pas suffisamment rigide. Dans les virages, la polo "s'écrase" se "vrille", où utilisez le mot que vous voulez...

La tenue de route est très limite par rapport à la concurrence bien plus dynamique.

2. "La qualité de fabrication et de finition"

Franchement, je trouve la concurrence bien au dessus de cette polo.

Le marketing nous rabache tout le temps les mêmes histoires, mais toutes les Volkswagen ne se valent pas...

Donc cette polo n'est pas une mauvaise affaire, mais la concurrence est à mon sens au dessus sur la plupart des points.

Par

Bravo à Manuel Cailliot pour son travail complet, sérieux et efficace.

Par Anonyme

les gens achétent polo et alors!!!!!!!!!!

Par

1.9 TDI ou 1.6 TDI pour ton 105.

Attention pour les 1.6 TDI qui si vous faites beaucoup de ville s'encrasse très vite (vanne EGR à changer à 50000km). Dans ce cas, préférer une version essence.

Sinon, mon dieu, une VW peu tomber en panne? C'est tout un monde qui s'écroule...

Par

monsieur Caillot, renseignez vous sur le coût de l'entretien SVP.

La 207HDi de ma femme m'a couté 450€ à 40000km et 480€ à 60000€, sans changement de plaquette, disques, pneus, etc ... révision des plus classique chez Peugeot (remplacement de filtre à gazoil tous les 40 000km, etc ...)

Mon Scirocco R (TSI 265) me coute 165€ à 15000km et 45000km et 245€ à 30000km et 60000km chez VW ...

http://www.volkswagen.fr/fr/services-apres-vente/entretien/votre-devis-d-entretien-en-ligne.html

347€ la grosses révision des 60000km sur Polo essence dans ma concession ... et c'est tous les 30 000km, alors que chez PSA, tous les 20 000km et plus cher ... Je vous invite donc à vérifier vos dires sur les coûts réels d'entretien, pas ceux sur le papier ;)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire