General Motors comme PSA. Le constructeur américain propriétaire d'Opel vient d'annoncer qu'elle ne comptait plus produire de voitures sur son site allemand de Bochum à partir de 2016. Cette fermeture d'usine qui ne veut pas dire son nom n'est finalement qu'une confirmation d'une intention que les responsables de GM ont pris le temps d'instiller dans les esprits depuis le mois de mars dernier.


En effet, depuis le printemps dernier, General Motors laisse entendre qu'elle veut fermer au moins deux sites européens tout en plaçant explicitement dans la mire, l'usine de Bochum en Allemagne. Des négociations sont engagées depuis juin dernier mais l'annonce des responsables de General Motors hier soir ne laisse plus de place au doute.


« Malgré les efforts rigoureux, nous n'avons pas réussi à changer la situation. Les principales raisons sont la baisse drastique du marché automobile européen et l'énorme surcapacité de l'ensemble de l'industrie automobile européenne. »


Une réunion est actuellement en cours entre dirigeants et syndicats à l'origine de la divulgation de l'information. C'est en effet, Rainer Einenkel, chef du comité d'entreprise, qui a affirmé hier que GM avait décidé de ne plus produire d'autos sur le site de Bochum après 2016. Le site qui compte plus de 3000 employés existe depuis 1962 et produit actuellement le seul Zafira dont la production s'achèvera en … 2016. Rainer Einenkel qui a programmé une conférence de presse à 12h s'est exprimé sur le sujet tout en promettant des actions du personnel « créatives » pour dissuader GM de fermer le site :


« Si la direction souhaite la fermeture de l'usine, elle doit avoir le courage de le dire au personnel »


En Allemagne aussi ...