;
Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus X

Pourquoi faut-il sauver la Twingo RS ?

Loïc Bailliard

Publié dans Futurs modèles > ScoopsAugmenter la policeDiminuer la police

par

Patrick vous en parlait hier, l’avenir de la Twingo RS est menacé. Une nouvelle qui en a fait réagir plus d’un, menant à des débats enflammés dans les commentaires. Malgré ses imperfections, l’entrée de gamme de chez Renault Sport mérite cependant que Renault continue à l’offrir.


Petit rappel des faits pour ceux qui ne suivent pas. Lors d’une interview avec un journaliste australien, le responsable international de Renault Sport a annoncé que la petite puce de la gamme RS ne réalisait pas les chiffres de ventes espérés et que son renouvellement n’avait donc, pour l’instant, pas été confirmé. Des résultats décevants qu’il explique par un positionnement tarifaire trop proche de celui d’une Clio RS d’occasion (considérée pour sa part comme une « vraie » RS), pas un dessin de la Twingo 2 pas aussi marquant que celui de la Twingo 1 et par une puissance qui - sur le papier - semble trop faible.

La question du tarif est certes imparable, mais il suffit de se pencher une seconde sur la concurrence pour constater que la petite Renault peut difficilement faire mieux : une Abarth 500 demande 18 800 €, une Suzuki Swift Sport réclame 17 190 € tandis que la Twingo RS ne nécessite que 16 900 €. Ce simple regard permet d’aboutir à deux constats. Tout d'abord, Renault a probablement eu tord de mettre autant en avant dans les médias la version Gordini (facturée 18 100 €) plutôt que d’insister sur le tarif d'appel. Ensuite, les concurrentes sont soumise au même problème d’un tarif trop élevé pour séduire sa clientèle visée. Pourtant, une marque comme Suzuki conserve la Swift Sport au catalogue.

Mais alors pourquoi s’obstiner à proposer des engins de ce genre, lorsque l’on sait qu’ils ne représentent qu’une fraction ridicule des ventes tout en demandant un véritable investissement en ingénierie ? Pour Suzuki, on peut argumenter sans trop de risques qu’il s’agit d’un produit d’appel, d’un engin destiné à attirer l’attention sur la Swift et sur la marque d’une façon générale. Mais chez Renault, la Megane RS attire suffisamment l’attention des médias et du public sur la gamme Renault Sport et la Twingo possède une aura suffisamment importante à elle seule pour qu’une version sportive soit superflue. Alors, se demande-t-on a nouveau, pourquoi sauver la Twingo RS ?

Je souhaite aujourd’hui avancer deux raisons. La première, c’est qu’il s’agit à mon sens d’un formidable outil de découverte de la conduite sportive. Ce n’est pas en s’installant pour 5 tours de circuit au volant d’une supercar que l’on apprend à gérer les transferts de masse. Et ce n’est pas au volant d’une Clio Diesel d’auto-école que l’on découvre la finesse nécessaire pour ajuster une trajectoire ou s’essayer au freinage dégressif. C’est en cumulant des kilomètres de route avec une voiture saine et prévenante, mais vivante, que cet apprentissage se fait. Précise et joueuse tout en étant très sûre, la Twingo RS est la meilleure des écoles de pilotages que j’ai eu l’occasion de conduire lors de mes années en tant que journaliste-essayeur. L’étape d’après étant par exemple une Mazda MX-5 afin de découvrir les joies des propulsions… Ce point, Renault l’avait parfaitement compris en offrant des stages de pilotages à 1€ lors de l’achat d’une Twingo RS. Même en ces temps de crise et d’économies de bouts de ficelle, se positionner comme marque éducative et responsable mérite bien les quelques centaines d’euros que coûtent une telle opération. Surtout si on gagne le coeur du public avec une campagne de publicité TV sur fond de : « Parce que nous pensons que sécurité peut rimer avec plaisir de conduite. Parce que nous pensons que la formation est une méthode bien plus efficace que la répression. » Etc.

La seconde, c’est que la Twingo RS est tout simplement l’une des voitures les plus fun du marché. Pas du marché des citadines ou des petites voitures : non, du marché automobile dans son intégralité. Comme tout bon passionné, je m’extasie devant les pompes à feu italiennes, allemandes, américaines ou japonaises. Mais, comme beaucoup d’entre vous, je n’ai aucune envie de perdre mon permis et mon budget « amendes » est très limité. Et croyez moi sur parole, pour autant s’amuser qu’avec la Twingo à 80 sur une départementale, les Audi R8, Nissan GT-R et autres Ferrari F430 imposent de dépasser les 200-230 en permanence. Même la Megane RS demande de rouler à des vitesses fatales pour le permis avant de distiller des sensations. La Twingo RS est bien la 205 GTI des temps modernes. Le bonus, c'est que contrairement à la Peugeot, la Renault ne finit pas enroulée autour d’un arbre au moindre levé de pied. Il s’agit indéniablement d’un futur collector. Et Renault devrait tout faire pour la préserver. Même si elle n'en vend pas autant que prévu, la marque devrait être fier d’oser garder un tel produit.

Et pour une fois, nous devrions être fier que Renault, malgré tout ses défauts par ailleurs, propose un tel jouet.

Poursuivez votre lecture

Accéder à l'article

Renault et la tentation d'un crossover Twingo

Le 10 Octobre 2014 à 12h00 28 réactions

Lire l'article

  • Par renault72 le 18 Avril 2012 à 12h02

    parce que c'est une voiture française qui en remontre aux étrangères, et qu'il faut en être fier!

     
    et parce qu'il faut sauver nos voitures sportives, comme on aurait du sauver Alpine en 1996, la Clio2 V6...

    Alerter Répondre

  • Par NeoLuxembourg le 18 Avril 2012 à 12h10

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    Oui! Tu dois pas sortir souvent ...

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 18 Avril 2012 à 12h10

    Une peugoet 205 GTI ca ressemblait à qq chose...

     

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 18 Avril 2012 à 12h12

    oh l'intelligence de certaines réflexions d'internaute

    Alerter Répondre

  • Par renault72 le 18 Avril 2012 à 12h22

    RENAULT est sans aucun doute le constructeur qui a le plus de légitimité pour les petites bombinettes sportives, cela à commencé dans les années 50 avec les dauphine Gordini, puis après la R8 G, la R12, la R16 TS, la R5 Alpine atmo et Turbo, la R5 Turbo, la R5 GTT, la Clio 16S, puis williams, la Clio2 RS, le spider, la Clio3 RS, la Mégane RS, et la Twingo RS...! il serait dommage que cela s'arrête, d'autant plus que ces produits ont toujours fait référence dans leur catégorie

    Alerter Répondre

  • Par blyxus le 18 Avril 2012 à 12h23

    totalement d'accord "pour autant s’amuser qu’avec la Twingo à 80 sur une départementale" :bien:

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 18 Avril 2012 à 12h25

    J'avoue egalement que dans sa categorie la Twingo RS est une vraie petite bombe, bien plus efficace qu'une 500 Abarth qui fait plus tapette qu'autre chose.
    J'ai toujours eu un faible pour cette voiture digne descendante de la saxo VTS, a l'heure actuelle elle reste la derniere micro sportive francaise et face a ses concurrentes elle assure.
    Le seul reproche que je puisse lui faire est le fait que son chassis etant herité de la clio ancienne generation, un moteur plus puissant aurait tout a fait trouvé sa place, le 2L 16s 182cv par exemple. Je suis certain qu'une version RS-R avec le moteur de 182cv aurait été un coup marketing monumental, mettant une raclée a la 500 esse esse, mais je pense qu'elle se serait egalement montrée trop proche de l'actuelle Clio RS.

     
    Berf voila la twingo RS n'a pas eu le succés qu'elle meritait, et renault la trop bridée a mon gout.

    Alerter Répondre

  • Par clement001 le 18 Avril 2012 à 12h26

    Merci Mr. Bailliard pour cet article bien ficelé, argumenté, clair, intéressant, qui tranche avec les anneries de Mr. Dufeu.
    Sinon je pense que Renault est conscient des atouts de cette Twingo RS, mais qu'en cette période de difficultés financières, il faut faire des choix (comme par exemple réduire de moitié le budget développement de la Clio 4, ou créer des alliances comme avec Daimler), et par choix on entend économies.
    La Clio RS ou la Mégane RS sont beaucoup plus porteuses d'image et suffisent pour l'instant à l'image sport de Renault.
    Évidemment, cela n'enlève rien aux qualités de la Twingo RS, mais peut être qu'elle renaitra dans 6 ou 7 ans qui sait ?

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 18 Avril 2012 à 12h27

    Monsieur Bailliard je comprends votre passion automobile et votre coup de coeur, mais vous etes un utopiste.

     
    On ne conserve pas au catalogue une voiture qui ne se vend pas.

     
    Votre premiere raison de conserver la Twingo n'est pas realiste pour un sou. Vous voudriez donc que Renault commercialise la Twingo RS en tant qu'auto-ecole sportive ? 17 000 euros, n'est-ce pas un peu cher comme cours de pilotage ?
    Et voulez en plus que Renault fasse une campagne de pub anti-gouvernementale ?1? Atterrissez...

     
    Votre 2eme raison est un argument de concessionnaire, ce n'est pas une raison pour Renault de conserver cette voiture au catalogue.

     

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 18 Avril 2012 à 12h31

    Merci pour cet article. :good:

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pas encore membre ?

Créer un compte

Avec votre compte Caradisiac, vous pouvez :

  • - Commenter les articles avec votre pseudonyme
      sans saisir le code de vérification
  • - Participer au forum
  • - Créer un blog

Ou postez en anonyme :

Liste de smiley Liste de smileys

X

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:
Code du captcha disponible avec image uniquement Recharger le captcha

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Forum Twingo