Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Alfa Romeo Giulia : des ventes plus que décevantes

Dans Economie / Politique / Marché

Alfa Romeo Giulia : des ventes plus que décevantes

Est-il vraiment possible de rivaliser aujourd'hui avec le trio allemand sur le segment des berlines routières ? La tâche est en tout cas bien compliquée. Selon les chiffres de JATO Dynamics, les ventes de l'Alfa Romeo Giulia sont plus que décevantes sur une année glissante.

Alfa Romeo a-t-il déjà raté le coup de la Giulia ? Si l'on regarde de plus près les ventes de la berline sur une année glissante, nous pourrions le penser. Rien qu'aux Etats-Unis, où les berlines tricorps sont toujours reines, la Giulia n'a trouvé qu'un peu plus de 1500 acheteurs en quatre mois de commercialisation. Autant dire pas grand-chose dans un marché qui pèse près de 18 millions de véhicules par an.

En Europe, le constat n'est pas beaucoup plus glorieux. A la sortie de la Giulia, Sergio Marchionne, le patron du groupe Fiat (qui possède Alfa Romeo) avait annoncé un objectif de 75 000 à 100 000 ventes annuelles pour la berline à travers le monde. Sur l'année qui vient de s'écouler, entre avril 2016 et mai 2017, les ventes en Europe ont atteint 18 908 unités. 

Les espoirs sont donc désormais en grande partie portés sur le Stelvio, le SUV qui débarque petit à petit sur l'ensemble des marchés, dont les Etats-Unis. D'ici le mois de décembre, il sera temps de faire les premiers comptes pour Alfa Romeo et de voir si le Phoenix est bien revenu où s'il est définitivement resté en cendres.

En savoir plus sur : Alfa Romeo Giulia 2

Commentaires (246)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tout je monde rêve d'une italienne mes personne veut l'acheter au finale.

Par

Un gars avec une caisse jaune en avatar est demandé au prloir.....

Par

vraiment dommage, le soucis étant qu'alfa a un "mauvais"passé par rapport à sa fiabilité et malheureusement ca doit y jouer. Après les prix sont peut être trop hauts aussi. Une révision tarifaire aiderait surement...

Par

ça ne m'étonne pas.

ce sont généralement des amateurs de conduite (voire également design) qui achètent des alfa.

mais monsieur tout le monde, lui, déjà n'y connait pas grand chose et va plutôt s'orienter vers ce dont il entend que c'est mieux que le reste, mais il s'intéresse à d'autres points plus essentiels, high tech, pratiques, tendance, bling-bling.. en pensant à sa femme et ses gosses, etc...

en plus, il n'y a pas énormément de concessionnaires alfa roméo, et la marque reste pas super connue de monsieur je n'y connais pas grand chose en automobile...

ajoutons à ça que les tarifs restent souvent corsés, ce qui n'est pas attirer les masses ou l'amateur de low cost.

Par

Trop gourmand chez Alfa , n'est pas allemand qui veut :bien:

Par

sinon, super caisse que je n'hésiterais pas à acheter, si je le pouvais financièrement parlant.

Par

En réponse à McShooty

Trop gourmand chez Alfa , n'est pas allemand qui veut :bien:

certes, mais quand t'as les moyens de claquer 40k€, t'es plus à ça côté conso. ou bien tu prends une caisse à 20k€...

Par

Une gamme trop simplifiée pour espérer cartonner.

Pas de break, pas de coupé 2 ou 4 portes , pas de cabrio, pas de version all-road...

A comparer aux dérivés de Classe E et série 5 teutons

Par

Dommage, c'est une belle berline.

Par

La mon avis ils sont un peu trop ambitieux chez Alfa, sur ce créneau il est très compliqué de prendre des part aux allemandes. Surtout quand on est dans le même genre de prix (si je ne me trompe pas)

C'est déjà pas si mal les ventes de 2016 (sur 9 mois, faut pas l'oublier)

Mais à mon avis, la marque paie sa réputation sur la fiabilité, on ne remonte pas une telle pente en 1-2ans, ça ne marche pas comme ça, c'est comme essayer de monter en gammes trop vite, ça a toujours foiré ou presque en Europe, nos constructeurs français le savent et PSA avec Peugeot fait ça en douceur depuis 6-7ans

Regardez l'image de Renault, même si ce forum n'est heureusement pas représentatif quoique alors que leur fiabilité est franchement bonne depuis 6-7ans. Je dis pas que c'est parfait à la Honda, faut pas abuser, il y a encore des lacunes, notamment sur l'assemblage et sur les bugs electroniques

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire