Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Alfa Romeo : la production des Giulia et Stelvio réduite à cause de la Chine

Dans Economie / Politique / Marché

Alfa Romeo : la production des Giulia et Stelvio réduite à cause de la Chine

Les relations entre les concessionnaires chinois et leurs marques n'étaient déjà pas toujours très bonnes, mais heureusement pour les premiers, le gouvernement a sorti une loi interdisant l'obligation des stocks. Ce qui a notamment fait chuter les ventes d'Alfa Romeo en Chine, la marque ayant décidé de réduire la production en Italie.

En six ans (entre 2010 et 2016), Alfa Romeo est passé de 117 000 à 75 000 ventes. Un déclin qui menaçait carrément l'existence même de la marque, mais celle-ci s'est bien reprise cette année puisque l'arrivée des Giulia et Stelvio a permis de relancer le constructeur au "biscione", qui devrait dépasser les 130 000 unités d'ici la fin d'année.

Tout va bien donc. Enfin presque "tout" puisque selon les syndicats italiens, le groupe Fiat aurait décidé de stopper certaines productions et d'en réduire d'autres en Italie. C'est notamment le cas des Alfa Romeo Stelvio et Giulia qui voient leur rythme passer de 300 unités par mois à 265, tandis que Maserati va carrément arrêter les lignes d'assemblage du SUV Levante durant deux semaines.

Ceci est dû à la récente décision du gouvernement chinois d'interdire aux constructeurs d'imposer des stocks minimaux à leurs distributeurs dans l'Empire du Milieu. Le résultat a été une chute immédiate des livraisons en Chine pour Alfa Romeo et Maserati, avec notamment une lourde dégringolade pour Alfa Romeo qui est passé de plus de 2000 unités en juillet pour la Chine à seulement 227 en août, après le passage de la loi. Evidemment, les choses devraient doucement se tasser pour Alfa Romeo qui garde malgré tout une bonne santé sur d'autres marchés comme les Etats-Unis où les livraisons ont explosé en 2017.

Mots clés :

Commentaires (76)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En espérant que la situation va s'arranger très vite :oui:

V3-1.2 :ange:

Par

"Ceci est dû à la récente décision du gouvernement chinois d'interdire aux constructeurs d'imposer des stocks minimaux à leurs distributeurs dans l'Empire du Milieu."

À tous les constructeurs ou seulement les constructeurs étrangers ? Ce serait du pur protectionnisme...

Par

En réponse à zemik

En espérant que la situation va s'arranger très vite :oui:

V3-1.2 :ange:

Ben tu sais toutes les autres marques seront touchées...

Par

En réponse à Maître_Yoda

"Ceci est dû à la récente décision du gouvernement chinois d'interdire aux constructeurs d'imposer des stocks minimaux à leurs distributeurs dans l'Empire du Milieu."

À tous les constructeurs ou seulement les constructeurs étrangers ? Ce serait du pur protectionnisme...

Si ça ne concerne que les constructeurs étrangers, il va y en avoir beaucoup de touché comme Land Rover, Jaguar, Mercedes etc..... Cette loi va dans le sens qu'on connaît des chinois d'accepter la présence de marques étrangères uniquement si elles créent des joint-ventures locales type BMW-Brilliance voire GreatWall même, PSA et Dongfeng....

Par

Roc aura une pensée émue pour son vendeur de peuneus chinois préféré...

Par

Donc leurs produits intéressent moins les chinois et davantage les américains. C'est aussi bien, du coup, je ne vois où est le problème ni la raison de la baisse du production

Par

En réponse à parlons-en

Donc leurs produits intéressent moins les chinois et davantage les américains. C'est aussi bien, du coup, je ne vois où est le problème ni la raison de la baisse du production

Ben, cette loi n'était juste pas prévue. Après rien d'étonnant.

Par

En réponse à fanka

Commentaire supprimé.

De leurs châssis en aluminium et fibre de carbone* qui rouillent ? :voyons:

Par

En réponse à parlons-en

Donc leurs produits intéressent moins les chinois et davantage les américains. C'est aussi bien, du coup, je ne vois où est le problème ni la raison de la baisse du production

Le marché automobile ricain n'est pas à la fête, que ce soit dans le neuf comme dans l'occasion. Sauf dans certains états, comme ceux touchés par les derniers ouragans. Miser sur les US est très risqué en ce moment, surtout que la bulle n'a pas encore éclatée... Et que le dollar est en train de se prendre une raclée. Entre autres...

Par

En réponse à matrix71

Commentaire supprimé.

C'est toujours marrant de voir les réactions de ceux qui n'y connaissent rien en automobile.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire