Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Décembre 2016 : quelles alternatives en occasion pour les modèles que nous avons essayés ?

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Décembre 2016 : quelles alternatives en occasion pour les modèles que nous avons essayés ?

Vous aviez pris l'habitude de retrouver pour chacun de nos essais importants une sélection d'alternatives en occasion. Désormais, vous retrouverez mensuellement, regroupées en un seul article, les alternatives possibles en seconde main pour les essais réalisés le mois écoulé. Afin de les mettre en lumière. Nouvel épisode de "Nos essais, VOS alternatives en occasion".

L'année s'achève, et notre cohorte d'essais 2016 également. Plus de 150 cette année ! Afin de vous aider à choisir votre voiture, vous exposer les défauts et les qualités de chacune, nous avons mis à l'épreuve la totalité des nouveautés importantes du marché. Et sur le mois de décembre, assez calme en termes de "premières", nous avons tout de même réalisé 12 essais. Nouvelle Sandero, Suzuki Ignis, Renault Twingo GT, Seat Ateca, etc... Bref, du beau monde. Mais sur ces 12 tests, une bonne moitié a concerné de nouvelles versions de modèles existants. Pour ceux-là, nous ne présentons pas d'alternatives en occasion, puisque nous l'avons déjà fait suite aux premiers essais ! Et nous avons aussi écarté notre essai de l'utilitaire Volkswagen Crafter... Il reste cependant 5 essais de vraies nouveautés ou de modèles restylés. Vous trouverez ci-dessous pour chacun d'entre eux de possibles alternatives en occasion. Et n'oubliez pas que nous avons aussi réalisé d'intéressants comparatifs.

 

 

Une alternative occasion, qu'est-ce que c'est ?

Le principe de l'alternative en seconde main est simple. On prend le modèle essayé, et l'on détermine son vrai prix, tenant compte de l'éventuel bonus ou malus à l'achat et des remises potentielles que l'on peut obtenir en concession. Ensuite, on cherche avec ce budget ce que l'on peut acheter en occasion. En mieux évidemment ! Soit plus puissant, soit plus équipé, soit plus grand. Parfois ce sera dans la même catégorie, parfois nous nous autoriserons quelques écarts, comme conseiller un break à la place d'un SUV ou d'un monospace. Le but : rappeler, si besoin était, qu'on peut faire de bonnes affaires en occasion récente, ou plus âgée.  

 

 

1er décembre 2016 : Dacia Sandero restylée

Le modèle essayé.
Le modèle essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

 

La Sandero est un best-seller de Dacia, et d'ailleurs le modèle le plus vendu en France si l'on considère juste les ventes en direction des particuliers ! C'est dire si c'est un modèle important, même si c'est du "low-cost". Dacia procède donc au traditionnel restylage de mi-carrière, en améliorant sa voiture par petites touches, à tous les niveaux. Esthétiquement, avec de nouveaux phares, calandres, l'apparition de feux de jour à LED. À l’intérieur, un nouveau volant, et sous le capot un nouveau moteur. C'est celui que nous avons essayé, en finition Lauréate, proposée au prix canon de 10 150 €. Elle est neutre au bonus avec 117 g de CO2 rejetés par km. Pas de remise sur les Dacia, comme d'habitude. En face d'elle, nous pouvons bien sûr opposer une Renault Clio, la grande rivale "généraliste". Pour ce budget, vous pouvez avoir accès à un modèle essence plus puissant, doté du 0.9 TCe de 90 ch. Un modèle 2013 cependant, qui aura en moyenne 50 000 km au compteur. La Clio 4 est bien entendu plus efficace sur la route, plus performante, mieux insonorisée, mieux équipée dans les finitions Dynamique ou Intens (haut de gamme) disponible pour le prix. Elle sera par contre sortie de sa période de garantie. À vous de voir si le standing supérieur de la Renault est primordial

 

Le lien pour accéder à l'essai : http://www.caradisiac.com/essai-dacia-sandero-restylee-recette-amelioree-tarif-inchange-111304.htm

 

 

3 décembre 2016 : Suzuki Ignis

Le modèle essayé.
Le modèle essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

 

 

Suzuki ressuscite son modèle Ignis. Citadine typée crossover, à 4 roues motrices en option, elle arbore désormais un look assez distinctif, qui plaît ou au contraire qui fait fuir, mais qui ne laisse pas indifférent. Nous avons essayé une version 1.2 Dual Jet SHVS 90 ch en 2 roues motrices, qui sera vendue à un tarif qui aujourd'hui qu'estimé de 13 800 € (un prix qui intègre déjà une remise de lancement). Ses 97 grammes de CO2 rejetés par kilomètre sont largement suffisants pour rester neutre au malus. Par contre, pas facile de lui trouver une alternative pile-poil en face. C'est donc au sein de la même marque, avec la Swift, qui peut aussi être choisie soit en 2, soit en 4 roues motrices, que l'on trouvera ce qui s'en rapproche le plus (sans côté crossover). En seconde main, on trouve sans trop de problème un modèle essence 1.2 90 ch également, pile dans le prix, et qui affiche 10 km pas plus au compteur. Une "occasion 0 km" comme on les appelle dans le jargon, celles qui sont immatriculées par le constructeur lui-même pour atteindre ses objectifs de vente. La Swift est bien plus agréable sur la route, beaucoup mieux amortie, et dynamique. Sauf à vouloir du look de l'Ignis, c'est un meilleur choix.

 

Le lien pour accéder à l'essai : http://www.caradisiac.com/essai-video-suzuki-ignis-2017-objet-de-conquete-111313.htm

 

 

 

5 décembre 2016 : la Mazda 3 restylée

 

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

 

La Mazda 3 ne connaît pas le succès qu'elle mérite sur le marché français. C'est pourtant une excellente compacte, dont les seuls défauts sont un volume de coffre en retrait et un rapport taille/habitabilité en sa défaveur. Pour le reste, elle ne marque que des bons points. Bien finie, bien dessinée à l'intérieur comme à l'extérieur, dynamique sur la route, bien équipée, confortable, sobre, elle accumule les louanges. L prix est en rapport. La version que nous avons essayée (2.0 Skyactiv-G 120 ch Selection) étant tarifée 28 700 €. Neutre au malus (119 g de CO2/km), elle peut bénéficier assez facilement d'une remise de 8 %. Ce qui donne un budget de 26 400 € pour lui opposer une alternative. Que nous sommes allés chercher chez Audi. En effet, la "3" étant positionnée comme une "access premium", pourquoi ne pas lui opposer une "vraie" premium ? Pour 26 400 €, on trouvera sur le marché un modèle A3 Sportback de 2015, Ambition Luxe ou Sport, moins de 20 000 km, et motorisé par l'excellent 1.4 TFSI 150 ch, qui bénéficie de la technologie de désactivation de 2 cylindres sur 4 dans certaines conditions de conduite. Il est également sobre, et plus performant que le 2.0 de la Mazda. L'A3 est par ailleurs la compacte la mieux construite de sa catégorie. Pas folichonne par contre, mais impressionnante de qualité de finition. Elle est également bien équipée lorsque dotée de quelques options technologiques. Elle perdra moins de valeur à la revente que la Mazda, et bénéficie d'une image de marque plus solide. Le choix est donc cornélien...

 

Le lien pour accéder à l'essai : http://www.caradisiac.com/essai-video-mazda-3-2017-profil-bas-111446.htm

 

 

19 décembre 2016 : la Volvo S90

 

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

 

Volvo est une des marques les plus en forme du moment. Ses SUV XC60 et le nouveau XC90 cartonnent. Et la nouvelle berline S90, qui remplace la S80, risque aussi de faire un peu de tord à ses concurrentes, essentiellement germaniques. Nous avons de notre côté essayé une version diesel D4 190 ch Inscription Luxe Geartronic, qui s'acquiert contre un chèque de 58 710 € tout de même ! Ses rejets mesurés de 116 g de CO2/km la rendent neutre au malus. Et il ne faudra pas espérer beaucoup de remise de la part des vendeurs sur cette nouveauté. Mettons un petit 5 % au mieux. Soit une alternative occasion à chercher dans les 55 800 €. Et c'est chez BMW que nous l'avons trouvée. Plus puissante, plus performante, un peu plus dynamique à conduire, c'est la 530 d de 258 ch. En finition, Luxury, bien équipée, année 2015, en moyenne moins de 30 000 km, elle est même plutôt autour de 50 000 €, ce qui laisse de quoi l'assurer et la faire rouler pendant un moment. Cette allemande est un régal sur la route, et elle ravit les plus exigeants des conducteurs. Moins ouatée que la suédoise, c'est une voiture de "pilote". Lorsque deux philosophies s'opposent, c'est alors à vous de choisir la vôtre.

 

Le lien pour accéder à l'essai : http://www.caradisiac.com/essai-video-volvo-s90-nordique-express-111659.htm

 

 

20 décembre 2016 : le Isuzu D-Max restylé

 

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

 

Le marché du pick-up se porte bien, très bien même. Exemptés de malus écologique car étant considérés comme des véhicules professionnels, ils vont d'autant mieux se porter l'année prochaine, avec le durcissement du malus. Le D-Max n'est pas le plus connu des représentants du genre en France, c'est pourtant une figure au niveau mondial. Il vient d'être restylé, et nous l'avons essayé en version 1.9 td 164 ch Supernova, facturée 35 892 €. Pas de malus donc, et une remise moyenne de 7 à 8 %. Soit 33 000 € pour une seconde main à lui opposer. Au rayon des alternatives, dans ce, repartez avec un Volkswagen Amarok. Un modèle récent, de 2015, moins de 40 000 km, doté du 2.0 BI-TDI 163 ou 180 ch, en finition Canyon ou Trendline, peut même se trouver autour de 30 000 €. C'est un véhicule solide en prestations, et pas mal mieux fini que le D-Max. Peut-être pas aussi durable dans le temps, car le japonais est un increvable.

 

 

Le lien pour accéder à l'essai : http://www.caradisiac.com/essai-isuzu-d-max-2-restyle-le-japonais-meconnu-111693.htm

 

 

 

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire