Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dieselgate : Bruxelles met la pression sur le groupe Volkswagen

Dans Economie / Politique / Marché

Dieselgate : Bruxelles met la pression sur le groupe Volkswagen

Même si Matthias Müller avait raison sur le fond au Mondial lorsqu'il affirmait que la situation en Europe était différente de celle des Etats-Unis dans le cadre du dieselgate, il n'empêche que le groupe allemand n'est pas près d'en avoir fini avec l'Europe. Bruxelles met en effet la pression sur le géant allemand pour qu'il accélère les choses et ouvre la voie à de possibles remboursements.

"Nous voulons que Volkswagen garantisse, d’une façon légalement contraignante et sans limite dans le temps, que les réparations devront fonctionner et n’auront pas d’effet négatif". Une phrase venant d'un parlementaire de la Commission européenne qui en dit long sur les attentes de Bruxelles vis-à-vis du groupe Volkswagen, qui a, jusqu'ici, réussi à passer au travers des mailles du filet en Europe en pleine tempête du "dieselgate".

 

Rappelons en effet le contexte : le groupe Volkswagen a été contraint de reconnaître la présence d'un logiciel visant à contourner les tests d'homologation aux Etats-Unis. Sauf que ce même logiciel ne brise aucune loi de notre côté de l'Atlantique, les tests d'émissions étant moins strictes. Du coup, Volkswagen joue la carte de la légalisation : le groupe allemand ne compte pas indemniser les clients européens étant donné que Volkswagen et ses marques n'ont pas été "hors la loi" sur le Vieux Continent. C'est vrai, mais ce n'est pas franchement du goût de Bruxelles.

 

La Commission européenne exige plus que cela du groupe allemand et le fait clairement savoir. Au delà de la simple reconnaissance du problème et des rappels, ainsi que de la volonté que Volkswagen garantisse la validité des réparations ainsi que l'absence de modification de la fiche technique après passage en atelier, Bruxelles souhaite une "compensation volontaire". En clair, les parlementaires européens attendent de Volkswagen que le groupe rachète, dans certains cas particuliers, les véhicules en Europe au même titre que la gestion de l'affaire aux USA.

 

La situation devrait s'éclaircir dans quelques jours puisque la commissaire européenne à la justice et à la consommation va rencontrer M. Garcia-Sanz (l'homme désigné par Volkswagen pour gérer la crise du Dieselgate depuis fin 2015) en fin de semaine. Il y a cependant fort à parier que Volkswagen fera bloc et que le groupe allemand campera sur ses positions : aucune indemnisation pour les clients européens, qui n'auront droit qu'aux rappels en atelier. A moins que...

 

Mots clés :

Commentaires (83)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Imaginez un monde sans VW, un monde sans voitures qui tombe en panne, sans voitures austères qui n'évoluent jamais

Par

En réponse à Zoulman

Imaginez un monde sans VW, un monde sans voitures qui tombe en panne, sans voitures austères qui n'évoluent jamais

Images un monde sans aucune voiture. .

Par

Que cela ne plaise pas à la Commission, c'st de la politique. VW n'a contrevenu (et sciemment contourné) des règles d'émissions qui d'ailleurs initialement ne s'appliquaient qu'à la Californie et ensuite ont été étendues aux USA. Donc de ce coté ci, il n'y a pas de problème et rien à exiger. Sauf à peut être remettre à plat les différentes normes qui sont issues d'un jeu à l'échalote entre 1) des politiciens qui exigent pour se faire bien voir politiquement des règles renforcées sur le papier, en les accélérant sans prendre en compte les delais de recherche et développement 2) et les constructeurs qui ont négocié en contrepartie des protocoles de certification allégés

Par

Encore un article pour pas grand chose quoi....

Sinon, nos chers législateurs européens n'ont toujours rien à redire aux constructeurs désactivant les systèmes de dépollution à partir de 17°c....

http://www.lejdd.fr/Economie/Dieselgate-la-triche-des-constructeurs-de-plus-en-plus-evidente-788021

Rien de rien.....vraiment ?

Par

Eh eh eh...Mes prédictions s'avèreraient elles justes?

En tout...humilité : je n'ai pas grand mérite à cela, il suffit juste de lire régulièrement des presses auto et économiques en Europe - oui, il faut savoir lire l'anglais, ce qui exclut bon nombre d'ici :ange: - pour savoir que Vag ne s'en tirera pas comme ça en Europe!

La marmite continue de se remplir...reste à savoir quand elle va exploser! Mais Vag n'est pas en situation idéale...

Par

En tout cas, depuis hier, on sait que Porsche connaissait à 100% la tricherie. La pression est maintenant sur Audi, c'est une question de temps avant qu'ils avouent avoir été au courant.

Quelle transparence, quelle honnêteté de la part de ce groupe! Chers consommateurs : vous savez chez qui il ne faut pas acheter, au moins!

Par

En pleine négociation du CETA et TAFTA la commission européenne n'a rien d'autre à faire ?

"Du coup, Volkswagen joue la carte de la légalisation : le groupe allemand ne compte pas indemniser les clients européens étant donné que Volkswagen et ses marques n'ont pas été "hors la loi" sur le Vieux Continent. C'est vrai, mais ce n'est pas franchement du goût de Bruxelles."

Tout est dit là ....

Par

Je ne sais pas s'ils se rendent compte qu'en emm.....le meilleur constructeur d'Europe et l'un des meilleurs au monde,ils se tirent une balle dans le pied les ceusses de Bruxelles?.Sans compter qu'à force de chatouiller le teuton,il va finir par en avoir marre de cet ectoplasme d'Europe.Et là on va rigoler....,façon de parler.

Par

ce groupe d'escrocs n'a pas d'avenir... Qui veut encore rouler dans ces daubes aujourd'hui? Même les beaufs vont finir par s'en détourner!

Par

Trop forte la commissaire européenne à la justice et la consommation Vera Jourova , très soucieuse de l'environnement elle harcèle le groupe automobile le plus propre en Europe....Quand aux autres c'est à dire ceux qui polluent , pas un mot ....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire