Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dieselgate : l'Europe avance sur la réforme du système d’homologation

Dans Pratique / Entretien

Dieselgate : l'Europe avance sur la réforme du système d’homologation

L’onde choc d’un « dieselgate » dont l’histoire rappellera qu’il faut associer le nom de Volkswagen continue à produire son effet. Après avoir ébranlé la crédibilité des constructeurs dans leurs démarches d’homologation au regard des émissions polluantes, après avoir courroucé les automobilistes qui découvrent des zones géographiques dans le monde à la tolérance variable face à la tricherie, voici que ce sont les institutions européennes qui sont secouées. Et pour cause. Elles ont démontré leur totale inefficacité en autorisant sur les routes de la planète des véhicules nocifs pour la santé.

Pour un ensemble géopolitique dont on nous jure être la panacée pour mieux susciter notre renoncement à le contester, cette situation est gênante. Car trop révélatrice d’une mosaïque d’intérêts faisant fi du bien-être général. Le « dieselgate » aura mis en lumière un système d’homologation totalement ridicule : ce dernier est du seul ressort des États membres, avec un principe de « confiance mutuelle » : une voiture homologuée par un État de l'UE peut automatiquement circuler dans les autres. L'État qui homologue le véhicule en reste « maître » : lui seul peut par exemple ordonner un rappel.

On sait depuis Volkswagen et son logiciel truqueur la portée de cette confiance mutuelle qui risque d’être encore un peu plus mise à mal avec un cas Fiat Chrysler caricatural. Puisque les Fiat auraient été carrément dispensées de certains tests clés. Pendant ce temps, en France, les dossiers sont transmis à la justice.

L’Europe politique se doit donc de réagir. Et elle a fait dans le soubresaut avec des eurodéputés de la commission au marché intérieur qui ont adopté, à la quasi-unanimité, la réforme proposée début 2016 par la Commission européenne. Une réforme qui autoriserait Bruxelles à tester à nouveau des véhicules en circulation, et si besoin à sanctionner les constructeurs et ordonner des rappels. La Commission européenne serait aussi dotée d'un droit de regard sur les programmes de tests et de surveillance des États. Autant de mesures contraignantes qui s’ajouteraient aux tests en conditions de conduite réelle qui seront obligatoires à partir de septembre.

C’est une avancée mais on est encore loin de l’idéal qui serait une agence européenne d'homologation. D’autant plus loin que ce vote n’est qu’une étape. La recherche d'un accord final devra se faire avec les États en Conseil. Ce qui ne sera pas simple puisque ces États défendront leur industrie automobile. À commencer par l’Allemagne. Et tout à coup, l’idéal européen qu’on nous jure incontournable et partagé, se floute.

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les évènements politiques internationaux actuels et à venir, finiront finalement peut être par (re)donner un sens évident à l'Europe et apporter la cohésion nécessaire entre les états membres.

Dans le domaine automobile, l'histoire récente des Mercedes homologuées avec un gaz réfrigérant interdit, les autos du groupe VW équipées d'un logiciel truqueur, et plus récemment le logiciel de certains diesels du groupe Fiat ont bénéficié d'une clémence toute particulière de la part des gouvernements des pays d'origine de ces marques (visant à protéger et favoriser la production nationale). Il serait cocasse que l'épouvantail Trump soit finalement l'électrochoc nécessaire pour que les membres de la communauté Européenne adoptent enfin une vision Européenne plutôt que Nationaliste !

Par

En réponse à smartboy

Les évènements politiques internationaux actuels et à venir, finiront finalement peut être par (re)donner un sens évident à l'Europe et apporter la cohésion nécessaire entre les états membres.

Dans le domaine automobile, l'histoire récente des Mercedes homologuées avec un gaz réfrigérant interdit, les autos du groupe VW équipées d'un logiciel truqueur, et plus récemment le logiciel de certains diesels du groupe Fiat ont bénéficié d'une clémence toute particulière de la part des gouvernements des pays d'origine de ces marques (visant à protéger et favoriser la production nationale). Il serait cocasse que l'épouvantail Trump soit finalement l'électrochoc nécessaire pour que les membres de la communauté Européenne adoptent enfin une vision Européenne plutôt que Nationaliste !

tu as oublié les fameux dci... les pires pollueurs de la planéte...

ne comptez pas sur l'europe!!

c'est le client qui sanctionnera les marques...les plus pourries....

pour info c'est pas ww!!!

Par

Fca n'a pas de logiciel de triche vu qu'il est interdit de la part des états étranger et de la Ritalie de vérifier sous le capot de ses vehicules

Par

En réponse à n1cool

Fca n'a pas de logiciel de triche vu qu'il est interdit de la part des états étranger et de la Ritalie de vérifier sous le capot de ses vehicules

ca ne veut pas dire que Fiat n'en a pas, ca veut juste dire qu'on ne peut vérifier....

Par

En réponse à douxreveur

tu as oublié les fameux dci... les pires pollueurs de la planéte...

ne comptez pas sur l'europe!!

c'est le client qui sanctionnera les marques...les plus pourries....

pour info c'est pas ww!!!

VW n'est pas la marque la plus pourrie, les faits démontrent depuis quelques temps le contraire.

A titre d'exemple, les USA obligent le groupe VW à rappeler 600.000 véhicules des marques Audi, VW et Porsche pour des problèmes de sécurité, notamment des systèmes d'airbag et de pretentionneurs de ceinture de sécurité qui rouillent ou encore des défauts de soudure (en d'autres termes, tout ce qui se cache derrière le plastique moussé et que le consommateur ne voit pas). Pour les mêmes véhicules en Europe, aucun rappel car ce groupe est passé maître dans l'art d'effectuer ces contrôles et/ou les réparations en catimini lors des révisions et tanpis pour les propriétaires qui entretiennent leur véhicule en dehors du réseau VW, eux, passent à la trappe.

Si ça, ce n'est pas un comportement assassin et irresponsable, il faut que vous m'expliquiez ce que c'est car aux dernières nouvelles, les constructeurs sont tenus de déclarer les rappels dès que cela touche à la sécurité (mais bon... faut dire que ça nuit à l'image de marque et que ce groupe veut surtout la protéger).

Par

En réponse à douxreveur

tu as oublié les fameux dci... les pires pollueurs de la planéte...

ne comptez pas sur l'europe!!

c'est le client qui sanctionnera les marques...les plus pourries....

pour info c'est pas ww!!!

Il y a pourtant une différence de taille ... aucun logiciel tricheur chez Renault, juste une conformité aux normes d'homologations qui ne se vérifie pas en utilisation réelle ! Je suis d'accord avec toi pour le résultat, au final le 1.6dci Renault pollue trop, mais contrairement à VW aucune bidouille électronique n'a été installée pour truquer les résultats lors des tests d'homologation.

Par

Que des haut-fonctionnaires aient fait preuve de complaisance dans leurs pays respectif c'est certain.

On ne parle plus de ce constructeur dont le dispositif EGR est désactivé en dessous de 17ou 20°C, vous avez remarqué?

Si l'organisme de contrôle ou d'homologation est Européen, c'est mieux.

Mais on peut aussi permettre aux acheteurs de se faire une idée plus juste avec des tests fais en condition proche de la réalité. C'est le but du cycle WLTP:

- le test se déroulera à une température de 14°C (contre 20 à 30°C actuellement)

- la vitesse moyenne sur le cycle sera de 46 km/h (contre 34 km/h dans l'actuel NEDC)

- moins de temps stationnaire et temps à vitesse stabilisée

- la puissance motrice demandée sera environ de 47 kW (contre 34 kW maximum actuellement)

Si un journaliste pouvait recenser les constructeurs qui publient les consommations en cycle WLTP ça serait bien.

Par

Ce qui est curieux c'est que tout le monde pointe du doigt le diesel et se contrefiche des voitures à essence.

Certes les diesel de Renault ne sont pas terribles mais les essence Renault sont encore bien pires et de cela personne ne parle jamais.

Un petit tour sur le site ADAC/Ecotest qui donne les polluants de CHAQUE véhicule qu'il teste, polluants mesurés sur le cycle WLTC froid, WLTC chaud et sur un cycle autoroute ... pas comme le presse Française qui parle, parle, vend du papier mais fait brillamment ZERO test.

Bilan sur les 38 derniers véhicules testés : 15 Voitures à essence et 23 diesel

En moyenne

Les diesel émettent QUINZE fois plus de NOx que les essence.

Les essence émettent 2 fois plus de HC, 60 fois plus de CO, QUINZE fois plus de particules (en masse) et TRENTE fois plus de particules fines en nombre.

Ensuite le lecteur médite que les particules fines provoquent SIX fois plus de décès prématurés que les NOx (Source Agence Européenne de l'Environnement) pour deviner quel type de véhicule pollue le plus.

En Images

http://aws-cf.caradisiac.com/prod/photos/8/1/7/178817/6399074/big-6399074c12.jpg?v=1

http://aws-cf.caradisiac.com/prod/photos/8/1/7/178817/6399075/big-6399075df0.jpg?v=1

Exemple par km

Smart For2 90CV (idem Twingo TCE90) 66 kW, 97 g de cO2/km/NEDC, 176g de CO2/ADAC, 46mg de HC, 3682 mg de CO, 11 mg de NOx, 44,6 mg de particules PM et 8284 milliards de particules fines PN

Peugeot 208 Bluehdi 73 kW, 79 g de CO2/NEDC, 136 g de CO2/ADAC, 2mg de CO, 27mg de HC, 432mg de NOx, 0.9 mg de particules PM et 0,5 milliard de particules fines PN

Ensuite le lecteur médite que la Smart (Twingo) étant à injection indirecte est carrément dispensé du test du nombre de particules à l'homologation ... et que l'évolution Euro6c à venir m'a pas prévu de changer cet état de fait alors qu'elle émet juste SEIZE MILLE fois particules fines que la 208 diesel

Alleluia

Allon faire un petit tou

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Europe = pipoterie.

Effectivement, l'Europe essaie de montrer qu'elle réagît mais la réponse est anecdotique et contentera le tout venant sans aucune efficacité evidemment

Au passage cette article est digne d'un post facebook.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire