Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

En Allemagne, une réunion de crise et des rappels pour sauver le diesel

En Allemagne, une réunion de crise et des rappels pour sauver le diesel

Les constructeurs allemands se sont engagés à rappeler plusieurs millions de modèles diesels Euro 5 et 6 pour faire baisser leurs émissions d'oxydes d'azote. Tout ceci afin d'éviter des interdictions de circulation dans les grandes villes.

Impacté par de nombreux scandales et pointé du doigt pour la pollution qu'il engendre, le diesel est sur une pente glissante. À tel point qu'en Allemagne, le gouvernement a organisé une réunion de crise avec les marques nationales (auxquelles s'est ajouté Ford). Rien d'étonnant : Outre-Rhin, si l'industrie automobile tousse, c'est tout le pays qui tremble.

Deux grands chantiers attendent les firmes germaniques. Alors que Volkswagen a utilisé un prêt européen pour développer le moteur TDI EA 189 qui a déclenché le scandale et que les grands constructeurs du pays sont soupçonnés d'entente, l'industrie automobile doit d'abord redorer son blason. Selon l'AFP, un sondage publié par le journal Bild révèle que 53 % des Allemands n'ont plus confiance dans leurs constructeurs.

Mais surtout, les firmes doivent faire face à la menace de plusieurs grandes métropoles allemandes, qui songent à interdire leur accès aux voitures fonctionnant au gazole. Parmi elles, il y a Munich, la ville de BMW, et Stuttgart, celle de Mercedes ! C'est d'ailleurs ce point qui était à désamorcer dans la réunion du jour.

Pour que la menace s'éloigne, la Fédération allemande de l'industrie automobile (VDA), qui défend les intérêts des marques, a annoncé que 2,5 millions de véhicules allaient être rappelés dans le pays, tout cela aux frais des constructeurs. Les autos profiteront d'une mise à jour d'un logiciel avec le but de réduire de 25 à 30 % les émissions d'oxydes d'azote. Le nombre d'autos concernées recèle cependant une incertitude, car on ne sait pas s'il inclut les annonces faites ces derniers jours, notamment par Audi et Mercedes.

Pour beaucoup, c'est une mesure à minima. Cité par Reuters, Greg Archer de l'ONG Transport et Environnement a dit que la mesure était « bienvenue mais pas une solution à long terme », ajoutant qu'il serait mieux d'investir dans la voiture électrique plutôt que de « dépenser des sommes considérables pour rendre le diesel moins sale ».

Le gouvernement est donc partagé entre fermeté et soutien à un secteur qui représente 800 000 emplois dans le pays. Au point que le sujet s'invite dans la campagne des législatives allemandes, avec une opposition entre conservateurs et sociaux démocrates. L'absence à cette réunion d'Angela Merkel, qui a récemment appelé à ne pas « diaboliser le diesel », a été critiquée par son principal adversaire, le social-démocrate Martin Schulz.

Commentaires (71)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Enfin ça commence à être reconnu que les moteurs Diesel sur des véhicules légers polluent à outrance, et n'ont rien à faire en ville...

Depuis le temps que je le dis et l'écris...:bah:

Par

Quelle hymocrisie...Tous en chariotte...mdr.

Par

choc des cultures entre un peuple et un " union " ... ils sont pas dans la merd* la , le gouvernement allemand ... entre une Europe et ses délires environnementaux et un pays où l'auto est roi ...

Par

Quand ça pollue tout le monde s'en foutait, du moment que les emplois sont conservés.

Quel raisonnement de merde...

Par

Question : comment peut-on rendre le diesel plus propre en trafiquants un simple logiciel , et quel conséquence pour le moteur ? Merci d'avance !

Par

Le diesel c'est la vie les gars :bien::bien::bien:

Par

Le diesel c'est la vie les gars :bien::bien::bien:

Par

BERLIN, 2 août (Reuters) - Volkswagen, Daimler et BMW paieront au bas mot 500 millions de dollars pour mettre à jour les logiciels des moteurs de leurs voitures diesel afin d'en réduire les émissions polluantes, a déclaré mercredi l'association professionnelle VDA.

Le coût des diverses mesures pour inciter à l'achat de modèles diesel plus propres sera encore bien supérieur, a dit Matthias Wissmann, le président de la VDA, lors d'une conférence de presse.

Dieter Zetsche, le président du directoire de Daimler , a indiqué que son groupe réduirait les émissions d'oxyde d'azote de trois millions de voitures Mercedes-Benz en Europe, et pas seulement en Allemagne où un million de véhicules seront concernés.

Ces mesures permettront de réduire les émissions de 25 à 30%, a-t-il précisé.

"Nous voulons améliorer les voitures diesel plutôt que de les interdire. Tant que la part de marché des voitures électriques sera réduite, l'optimisation des moteurs diesel restera l'un des outils les plus efficaces pour atteindre nos objectifs en matière de climat et de réduction du dioxyde de carbone dans le trafic", a-t-il dit. (Andreas Cremer et Andrea Shalal, Véronique Tison pour le service français)

Par

Greg Archer de l'ONG Transport et Environnement a dit que la mesure était « bienvenue mais pas une solution à long terme », ajoutant qu'il serait mieux d'investir dans la voiture électrique plutôt que de « dépenser des sommes considérables pour rendre le diesel moins sale ».

Et on enterre les déchets nucléaires dans son jardin.

Pour les centrales à charbon, on dirige les cheminées vers les villes.

Quelle hypocrisie! l'écologie, c'est réduire drastiquement ses consommations.

Ce n'est pas remplacer une pollution chez soi par une autre, chez les autres!

Par

Turbo et consort, nos journaleux préférés vont devoir mettre les bouchées doubles pour continuer à nous vanter les voitures allemandes.

Qu'on les foute dehors.

A moins qu'ils en aient croqué? Qui sait?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire