Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Ça y est, nous y sommes ! Voici enfin les premiers essais de la nouvelle Alpine A110. Cinq ans après l'annonce de la renaissance de la marque et plusieurs concept-cars, place maintenant à la réalité. Est-elle digne de son illustre appellation ? Peut-elle rivaliser avec le Porsche Cayman ? Réponses dans cet essai.

Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette

 EN BREF

Renaissance de la marque Alpine

1er nouveau modèle depuis 22 ans

252 ch

Prix entre 55 000 et 60 000 €

 Impossible de ne pas évoquer Alpine sans effectuer un rappel historique. La marque est créée en 1955 par Jean Rédélé, alors concessionnaire Renault à Dieppe. En 1962 naît le modèle le plus mythique, l’A110, couronné de succès notamment en rallye avec des titres européen en 1971 puis mondial en 1973, date à laquelle Alpine devient une filiale de Renault. Le constructeur au losange prend même les rênes à partir de 1978. Les modèles évoluent avec le lancement de l’A310 en 1971, puis de l’A310 V6 en 1976 et de la GTA en 1985. À côté de cela, les chaînes assemblent des modèles sportifs de Renault. En 1995, c’est la fin de l'aventure Alpine avec la fermeture de l’usine. 17 ans après cet arrêt, Carlos Ghosn annonce la renaissance de la marque mais il faut attendre 2015 et 2016 pour découvrir les concepts Alpine Celebration et Alpine Vision qui aboutiront au modèle que nous découvrons aujourd’hui.

 

Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette

Au-delà de la reprise de l'appellation A110, impossible de ne pas faire le parallèle avec les deux générations d’A110 tant la nouvelle partage de nombreux points de ressemblance esthétique avec son aïeule. La filiation est évidente et la nouvelle est vraiment fidèle à l’ancienne. Les designers ont donc visé juste. Il y a tout d’abord ce bleu très proche de celui originel.

Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette
Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette
Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette

Quelques points de ressemblance entre les deux générations d'A110

On remarque bien évidemment les quatre projecteurs, le capot parcouru de lignes de caisse très marquées, la virgule au niveau des portières ou le creux sous les feux arrière. Les deux générations partagent également des proportions particulièrement compactes avec une longueur de 4,18 m, c’est 20 cm de moins qu’un Porsche Cayman mais c’est toutefois 33 cm de plus que la Berlinette originelle.

Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette

C’est surtout dans l’habitacle qu’on prend conscience des années qui séparent les deux générations. Premier constat : ceux qui ont eu la chance de s’installer à bord la première savent que c’était très difficile si on mesurait plus de 1,80 m. Aujourd’hui, c’est une formalité. Pour le reste, cette nouvelle Alpine souffle le chaud et le froid. Le chaud, c’est la présentation en général très sympathique avec notamment son instrumentation 100 % numérique avec la possibilité d’avoir deux affichages selon le mode choisi. Bon point concernant également le dessin de la console centrale particulièrement travaillée formant une sorte de vague sur laquelle sont positionnés notamment les trois boutons de commande (D, P, et R) de la boîte à double embrayage. Impossible de ne pas faire l’analogie avec certains modèles Ferrari. Ce design soigné s’accompagne également d’une très bonne qualité de fabrication, comme en attestent certains détails tels les magnifiques sièges baquets Sabelt ou le cuir matelassé sur les contre-portes.

Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette
Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette

Certains accessoires en provenance de chez Renault détonnent.

En revanche, on ne peut que regretter qu’Alpine ait choisi de reprendre certains accessoires provenant de modèles Renault comme par exemple les commodos, les commandes de radio au volant, le bloc climatisation ou les aérateurs. Bilan moyen également pour la qualité des matériaux, notamment sur la partie basse de la console centrale. Un Cayman fait mieux dans ce domaine. Il en est de même des aspects pratiques.

Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette
Essai vidéo- Alpine A110 : le retour de la Berlinette

Bagages ou plaisir, il faudra choisir

Avec seulement deux petits coffres (100 litres à l’avant et 96 à l’arrière) et quasiment aucun rangement dans l’habitacle, il est vivement conseillé de voyager léger.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Alpine A110

138 g/km - malus : 353 €

Début de commercialisation du modèle :
Alpine A110 (2e Generation)

Septembre 2017

A titre d'exemple pour la version II 1.8 T 250 PREMIERE EDITION.

1,24 m1,98 m
4,18 m
  • 2 places
  • NC / NC

  • Auto. à 7 rapports
  • Essence

Portfolio (57 photos)

En savoir plus sur : Alpine A110 (2e Generation)

Commentaires (369)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le problème reste le portefeuille ! Sinon, tel que l’on pouvait l’attendre : Sportive, bien finie , un design très réussi et agréable et des performances au top .

Si certains éléments font tiquer et un peu bas de gamme, ce n’est pas un problème, la fonctionnalité est là et le prix reste tout de même contenu .

Déjà un succès avec des délais d’attente digne d’une supercar !

Par

Une grande réussite, à n’en pas douter!

Mais... rappelez nous un peu les chiffres de puissance et de poids de la 4C?

Ah ben, non, ça ferait tache...

Par

J'en veux une mais je ne peux pas :biggrin: Elle a l'air terrible a conduire et le son finalement pour un 4 cylindre est sympathique.

Par

Il me reste un obstacle pour craquer et eventuellement troquer mon Elise: le toit. Allez, une version decouvrable siouplait! :P

Par

Un bon compromis entre l'alfa plus radicale et la porsche surement plus agréable au quotidien mais beaucoup plus lourde. Très bonne voiture qui saura trouvé sa clientèle!

Quand à la audi tts je n'ai pas compris ce qu'elle faisait dans ce comparatif. Pas vraiment la même catégorie.

Par

Le retour de la voiture plaisir à la française...merci Renault ! Ca faisait 30 ans qu'on attendait le retour de la France sur ce créneau abandonné depuis...la fin de la première Alpine dans les années 90 !

Par

En réponse à Xelon

Une grande réussite, à n’en pas douter!

Mais... rappelez nous un peu les chiffres de puissance et de poids de la 4C?

Ah ben, non, ça ferait tache...

En lisant mieux l'article, et notamment la page "Face a la concurrence", on trouve les chiffres. Ceci etant, ceux de la 4C sont tres tres optimistes au niveau du poids (rajouter un bon gros quintal au minimum, et en restant gentil).

D'ailleurs... Poids officiel a sec 895kg, 920kg a vide. Les liquides sont tres tres legers chez le biscione...

Par

Un peu léger comme essai pour une voiture tant attendue, heureusement que les confrères creusent plus le sujet. Pas de détail sur les modes de conduite qui changent pas mal de chose, la boite etc.. Je pourrai faire le même essai

Par

En réponse à Electroplast

Commentaire supprimé.

C'est incroyable les constructeurs Francais ressuscite les marques des véhicules de légende après des dizaines d'année de d'absence , et la seul chose qu'on entend c'est des abrutis critiquer ,

Par

En réponse à ChrisLeGrand

Un bon compromis entre l'alfa plus radicale et la porsche surement plus agréable au quotidien mais beaucoup plus lourde. Très bonne voiture qui saura trouvé sa clientèle!

Quand à la audi tts je n'ai pas compris ce qu'elle faisait dans ce comparatif. Pas vraiment la même catégorie.

Bah il faut bien essayer de comparer a quelque chose. Au moins pour effectivement comclure que ca n'est pas le meme genre de voiture. Le plaisir de conduire face au plaisir de posseder...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire