Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai - Citroën C3 BlueHDi 75 (2017): pourquoi le diesel?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

La Citroën C3 est l’une des propositions les plus alléchantes dans une catégorie des citadines en plein renouvellement. Garde-t-elle son pouvoir de séduction avec le moteur diesel d’entrée de gamme ?

Avec son profil évoquant celui d'un "command car", la C3 est l'une des citadines les mieux dessinées du moment.
Avec son profil évoquant celui d'un "command car", la C3 est l'une des citadines les mieux dessinées du moment.

En bref

- Motorisation diesel d'entrée de gamme de la Citroën C3

- A partir de 15 550 €

 La nouvelle C3 peut être considérée comme un succès, ainsi qu’en attestent les 200 000 exemplaires écoulés durant ses onze premiers mois de commercialisation. En France, où la citadine aux chevrons se place au sixième rang des ventes globales sur une période courant de janvier à octobre, les motorisations essence se sont taillées du lion en équipant 70% des C3 immatriculées, ce qui illustre parfaitement le mouvement de dé-diésélisation du parc automobile. Il faut dire que Citroën ne pousse pas vraiment à la consommation, dans le mesure où cette C3 HDi 75 ch s’affiche à 200 € de plus à équipement égal que  la version Puretech 110 ch, dont le caractère pétillant s’allie à un appétit d’oiseau. Nous y reviendrons.

L'un des points forts de la C3 est le style de son habitacle, lumineux et chaleureux. Les aérateurs auraient toutes leur place dans un traité de design automobile. Les sièges se montrent accueillants mais manquent un peu de moelleux.
L'un des points forts de la C3 est le style de son habitacle, lumineux et chaleureux. Les aérateurs auraient toutes leur place dans un traité de design automobile. Les sièges se montrent accueillants mais manquent un peu de moelleux.

En attendant, nous allons donc tenter de nous faire l’avocat du diable en passant en revue les qualités du modèle à mazout, à commencer par ses aptitudes routières. Forte d’un couple de 233 Nm disponible dès 1 750 tr/mn, la C3 BlueHDi 75, voiture légère avec ses 1 086 kilos à vide, assure des accélérations franches et des relances plutôt vigoureuses compte tenu de la puissance disponible, ce qui constitue une force sur autoroute. L’auto tient toute sa place dans le trafic, et on apprécie au fil des kilomètres de pouvoir doubler sereinement des modèles de plus forte cylindrée, sans que l’appétit s’envole : la consommation moyenne s’est établie durant notre essai à 5,6 l/100 km, ce qui autorise des étapes de plus de 700 km sans ravitailler (réservoir de 42 litres). Pour mémoire, un précédent test réalisé avec version Blue HDi 100 avait permis à Caradisiac de descendre à 4,9l/100 km. Sur le réseau secondaire, la bonne volonté mécanique du bloc 75 ch s’allie à un comportement routier dynamique et un confort de suspension de bon aloi, quoi qu'un peu en retrait à notre sens par rapport à celui de sa cousine la Peugeot 208. La C3 diesel d’entrée de gamme fait preuve d’une belle polyvalence et, cinq ans en arrière, nous vous aurions chaudement recommandé cette version.

Le volume de coffre s'établit à 300 litres, valeur de bon niveau pour une citadine.
Le volume de coffre s'établit à 300 litres, valeur de bon niveau pour une citadine.

Seulement voilà, en cinq ans, les petites motorisations essence ont fait un bond de géant en termes d’agrément et de consommation. Et la plus féroce concurrente de cette C3 HDi 75 se trouve à ses côtés dans le show-room de votre concession Citroën : il s’agit de la version Puretech 110 ch évoquée plus haut, moins onéreuse de 200 €, à peine plus gourmande à la pompe, et qui offre des performances nettement supérieures : six secondes séparent ainsi les deux voitures dans l’exercice du 0 à 100 km/h (9,3 contre 15,3 s). Le tout se voit servi par un niveau sonore des plus bas et une absence quasi-totale de vibrations, et signe à notre sens le glas pour cette version diesel médiocrement insonorisée et qui nous renvoie à une époque révolue. Et dans l’hypothèse où vous n’auriez pas besoin de cette version 110 ch essence, il existe aussi une version 82 ch à moteur atmosphérique tout à fait digne d’intérêt, et affichée à 1 800 € de moins que la version HDi 75.

60% des clients de C3 optent pour une carrosserie bicolore, et la moitié pour les Airbumps latéraux (ici absents).
60% des clients de C3 optent pour une carrosserie bicolore, et la moitié pour les Airbumps latéraux (ici absents).

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

93 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version III 1.6 BLUEHDI 75 S&S FEEL.

1,47 m1,74 m
3,99 m
  • 5 places
  • 300 l / 922 l

  • Méca. à 5 rapports
  • Diesel

Portfolio (19 photos)

En savoir plus sur : Citroen C3 (3e Generation)

Commentaires (88)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça va tout de suite mieux quand on dit les choses objectivement... :bien:

6 secondes de plus au 0-100, c'est juste énorme ! :blague:

Et vous ne parlez ni du coût d'entretien, ni de l'assurance, ni de la fiabilité, ni des émissions de polluants, tous plus favorables à l'essence...

Reste à ouvrir les yeux sur le diesel en général, cette démonstration pouvant à mon sens se faire pour la quasi totalité du marché actuel, sauf quelques dinosaures qui vendent encore les mêmes moteurs essence qu'il y a 20 ans... :ange:

Par

Au lieu de proposer des petites cylindrées en version essence pour la ville et des gros moteur diesel pour la route ils font tout l'inverse...chapeau :bien:

Par

bah, avec la c3, la question de la motorisation ne devrait pas se poser.

les 75 et 100cv diésel sont très difficiles à rentabiliser et largement moins agréable que l'excellent 110, appréciable sur tous les chapitres sur cette c3: perfs, conso, souplesse, reprises... reste le prix, un poil élevé...

quant aux 68 et 82 essence, bof... autant dans ce cas prendre une occasion ou aller voir la concurrence.

Par

15,3 secondes au 0 à 100 km/h c'est une performance " médiéval " sa !

veuillez lire à voix haute .

1..2...3...4..5..6..7..8..9..10..11...12..13...14..15... 100km/h :roll: ( et pied au plancher ! )

en plus avec air-bump c'est laid et sans air-bump sa reste laid !

l'habitacle tout en noire est austère , a voir les plastiques du cockpit la qualité laisse à désirer .

je suis défenseur de la France , je n'ai aucun mal à défendre un peugeot 3008 , par contre la citroen c3 je ne sais rien faire pour elle !

Par

" Avec son profil évoquant celui d'un "command car", la C3 est l'une des citadines les mieux dessinées du moment." Vous avez déjà vu à quoi ressemble un "command car"? ce n'a rien à faire en ville et c'est juste un parpaing à transmission intégrale. juste l'inverse de ce qui doit être une citadine.

Par

Voilà une des bizarreries que seule notre fiscalité des entreprises est capable d'engendrer.

Je parierais bien qu'on ne la verra qu'en VU, parce qu'à à peine plus 10K€ HT et la TVA récupérable sur le carburant, ça sera très bien pour peupler les flottes d'entreprise.

Par

le Puretech 110 cv bat par Ko le Hdi 75.... 35 cv de plus pour 200 balles de moins... faudrait être fou pour acheter la C3 en diesel!

Par

En réponse à GrosMytho

le Puretech 110 cv bat par Ko le Hdi 75.... 35 cv de plus pour 200 balles de moins... faudrait être fou pour acheter la C3 en diesel!

Vrai.

L'entrée de gamme diesel plus cher que le haut de gamme essence :blague:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Ça va tout de suite mieux quand on dit les choses objectivement... :bien:

6 secondes de plus au 0-100, c'est juste énorme ! :blague:

Et vous ne parlez ni du coût d'entretien, ni de l'assurance, ni de la fiabilité, ni des émissions de polluants, tous plus favorables à l'essence...

Reste à ouvrir les yeux sur le diesel en général, cette démonstration pouvant à mon sens se faire pour la quasi totalité du marché actuel, sauf quelques dinosaures qui vendent encore les mêmes moteurs essence qu'il y a 20 ans... :ange:

Émissions polluantes plus favorables à l'essence... Concernant les particules fines ( celles qui font le plus de morts) certainement pas.

Quand le FAP sera obligatoire oui mais en attendant les moteurs essence sans FAP produisent BEAUCOUP plus de particules fines que leurs homologues au mazout

CF ecotest ADAC

PS: Je ne suis pas pro-Mazout . Je m'en tape un peu du carburant utilisé

Par

J'aimerais bien avoir le 80 à 120 pour juger "accélérations franches et des relances plutôt vigoureuses"

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire