Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Il aura fallu deux ans à Mercedes-AMG pour se décider à décapsuler sa très belle GT. Opération réussie ? Nous sommes allés essayer ce Roadster en version GT C Edition 50 à Paderborn en Allemagne pour le vérifier.

Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif

En bref

À partir de 139 400 €

De 476 à 557 ch

Capote souple triple épaisseur se repliant en 11 s

Depuis sa sortie début 2015, la Mercedes-AMG GT a multiplié ses versions et se trouve désormais à la tête d'une véritable famille aux enfants plus turbulents les uns que les autres. Aux coupés GT et à la GT S se sont en effet ajoutées la GT C et la GT R. Toutes sont équipées du même V8 4.0 biturbo M178 associé à une boîte Speedshift DCT à double embrayage et sept rapports en position transaxle mais avec des niveaux de puissance et de couple envoyés aux seules roues arrière allant de 476 à 585 ch et de 630 à 700 Nm.

Mais pour la version Roadster, objet de notre essai aujourd'hui, seules les versions GT et GT C sont, au moins pour le moment, disponibles, et c'est de cette dernière dont nous avons pris le volant. Forte de 557 ch à 6 750 tr/min et de 680 Nm de 1 900 à 5 500 tr/min, elle effectue le 0 à 100 km/h en 3,7 s et peut atteindre 316 km/h, ce qui en fait aujourd'hui le cabriolet le plus performant du constructeur à l'étoile. De plus, il ne concède au final qu'un petit kilomètre/heure en vitesse maxi au coupé à la motorisation identique grâce à un embonpoint mesuré d'une cinquantaine de kilos, parvenant à un total de  tout de même 1 735 kg.

Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif
Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif
Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif

Pour transmettre fidèlement au sol toute cette cavalerie, la contrôler et la tempérer, la GT C bénéficie de série d'un autobloquant électronique, d'amortisseurs à réglage adaptatif, de roues arrière directrices, d'un échappement commutable et de disques en 390x36 à l'avant et 360x26 à l'arrière. Et si d'aventure vous estimez cette puissance de freinage un peu juste, libre à vous d'opter pour l'option disques céramiques en 402x39 à l'avant et 360x32 à l'arrière contre 8 350 € supplémentaires.

Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif

Esthétiquement, depuis la présentation du Roadster, toute la gamme - Coupé compris - reçoit la nouvelle calandre Panamericana à lamelles verticales mais garde sinon la même recette qui fait ses preuves sur les GT propulsion à moteur avant depuis des décennies : un très long capot, des porte-à-faux réduits au minimum et un habitacle posé sur le train arrière se combinent pour produire une silhouette spectaculaire typique, et Mercedes-AMG a le bon goût d'ajouter une ligne fluide et sans céder au tape-à-l'œil outrancier, pour peu qu'on reste éloigné de certaines couleurs comme le jaune Solarbeam ou le gris sélénite Magno Designo de notre modèle d'essai Edition 50 faisant très « footballeur ». La découpe du toit ne perturbe en rien le design, que ce soit avec la capote triple épaisseur en place ou repliée, opération prenant 11 s et pouvant s'effectuer jusqu'à 50 km/h.

Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif
Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif

Capotée ou non, la Mercedes-AMG GT C Roadster reste une très belle voiture.

L'intérieur reste identique à celui du Coupé avec toujours cette console centrale massive bordée de deux rangées de boutons rappelant l'implantation des cylindres d'un V8 et surmontée d'une planche de bord en forme d'aile d'avion avec dans le rôle des réacteurs six bouches d'aération. On ne peut pas dire qu'il y a de la place à revendre, surtout capoté, mais on se glisse dedans comme dans un écrin et la position de conduite est excellente, tout comme la finition. Le volume de coffre devient par contre quasiment symbolique, avec seulement 165 litres à disposition.

Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif
Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif
Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif
Essai vidéo - Mercedes-AMG GT C Roadster : bombardier peu furtif

La place est comptée, que ce soit dans l'habitacle ou le coffre, mais la position de conduite est excellente.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Mercedes-amg Gt

219 g/km - malus : 10000 €

Début de commercialisation du modèle :
Mercedes-amg Gt Roadster

Novembre 2016

A titre d'exemple pour la version ROADSTER 4.0 V8 C EDITION 50.

1,25 m1,92 m
4,55 m
  • 2 places
  • 165 l / NC

  • Auto. à 7 rapports
  • Essence

Portfolio (40 photos)

En savoir plus sur : Mercedes-amg Gt Roadster

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La bouteilles d'eau et les accessoires ca fait moyen pour les photos ...

Par

un bijoux cette voiture

Bravo à Mercedes encore une fois :bien:

Par

"Caradisiac n'a pas aimé

Volume de coffre riquiqui

Quelques lacunes d'équipementà ce niveau de prix"

--> C'est Comme Caradisiac ! Les lecteurs n'ont pas aimé :

"le fait que les journaliste ne se relisent pas" :peur:

"Les fautes d'orthographes"

Alors oui ! Les fautes d'orthographes, j'en fais aussi... Mais j'évite de faire des articles du coup. :wink:

Et accessoirement, la note... En dessous de 16... Va peut être falloir créer des catégories pour que les notes soient cohérentes.

Par

Road Master by AMG :love: :love: :love:

Par

9 photos prises du même angle 3/4 arrière droit... ça choque que moi ? sinon superbe auto. C'est incroyable tout ce que sait faire Mercedes...

Par

Belle bête... Nettement plus exclusive qu'une Porsche, personnellement je n'hésiterais pas un instant entre les deux.

Mais heureusement, je n'ai pas à supporter la souffrance d'être confronté à pareil dilemme.

Par

En réponse à Dumbphone

Belle bête... Nettement plus exclusive qu'une Porsche, personnellement je n'hésiterais pas un instant entre les deux.

Mais heureusement, je n'ai pas à supporter la souffrance d'être confronté à pareil dilemme.

Oui, d'autant plus que le design de la Porsche "s'abime" nettement plus que la AMG GT.

Par

Belle bagnole. Assez m'as-tu-vu mais pour draguer ça doit marcher.

Moi j'ai pas besoin de ça. :fier:

Par

La version GT est la plus réussie, moins tape à l'oeil, plus classe, cette nouvelle calandre fait tuning. Et ce noir matte keke footballeur.. je ne peux plus le voir, autant au début il y avait l'effet nouveauté mais maintenant on voit même des citadines de cette couleur.

Par

Cet avant néo rétro et ce capot long comme un jour sans pain .. j'adore. Magnifique. L'arrière est plus classique, moins réussi je trouve.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire