Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Essai vidéo - Skoda Octavia restylée : bonifiée

Dans Nouveautés / Restyling

Deuxième meilleure vente de la marque en France, et première sur le marché européen, l'Octavia de troisième génération arrive à mi-carrière, et a donc droit au traditionnel restylage. Voyons ensemble ce qui change et si cette berline vaut toujours le coup.

Essai vidéo - Skoda Octavia restylée : bonifiée

En bref

Octavia redessinée (face avant essentiellement)

Enrichissement de l'équipement

Entre + 90 € et + 630 € par rapport à l'ancienne

Châssis et motorisations identiques

Skoda bat après après année des records de vente. La marque en est en 2016 à vendre plus de 1,2 million de véhicules dans le monde. Mais en France, on ne s'explique pourquoi, elle plafonne à un peu plus de 23 000 ventes. Et l'Octavia est la deuxième, derrière la Fabia. En Europe, elle est le best-seller de la marque, qui la choie comme il se doit. Et comme la troisième génération arrive à mi-carrière, elle a droit à un restylage.

 

Les principales évolutions portent sur la proue. Le capot arbore deux nouvelles nervures qui lui donnent un aspect plus pincé. La calandre est redessinée, le boulier également, avec une ouverture basse plus fine et plus horizontale.

La face avant est transfigurée par l'adoption de phares dédoublés.
La face avant est transfigurée par l'adoption de phares dédoublés.
Le profil est similaire, l'Octavia grandit cependant un peu (+ 11 mm).
Le profil est similaire, l'Octavia grandit cependant un peu (+ 11 mm).
À l'arrière, presque rien ne change (intérieur des feux).
À l'arrière, presque rien ne change (intérieur des feux).

 

Mais ce qui frappe le plus, ce sont les optiques. Elles se dédoublent, à la manière des anciennes Mercedes Classe E. Nous n'avons donc plus affaire à deux phares, mais 4. Nous vous laisserons juges du résultat esthétique, qui fait beaucoup parler. En tout cas, on ne pourra pas dire que ça ne change pas !

À l'arrière, la seule modification concerne le dessin interne des feux, et c'est tout.

 

 

Habitacle inchangé, motorisations identiques

Dans l'habitacle, le dessin reste identique. Mais quelques matériaux sont améliorés, comme la texture du couvercle de boîte à gant, de vide-poches situé à gauche du volant. L'accoudoir est également plus confortable et l'habillage des contre-portes plus cossu.

La planche de bord n'évolue pas dans le dessin, mais adopte quelques textures ou matériaux plus cossus. En haut de gamme, on peut disposer d'un nouvel écran à finition verre de 9,2 pouces. Il permet l'accès à des services connectés.
La planche de bord n'évolue pas dans le dessin, mais adopte quelques textures ou matériaux plus cossus. En haut de gamme, on peut disposer d'un nouvel écran à finition verre de 9,2 pouces. Il permet l'accès à des services connectés.

Rien de flamboyant donc, c'est du sérieux, c'est presque tristounet, mais c'est ergonomique, net, sans bavure. Et pas loin en finition de ce que peut proposer une Passat.

 

La banquette arrière est toujours accueillante, avec pas mal d'espace aux jambes, mais le passager du milieu sera un peu en peine, avec un tunnel de transmission encombrant et un dossier assez dur. Le volume de coffre reste un des meilleurs de la catégorie et record quand on rapporte au gabarit contenu de l'Octavia, qui grandit cependant de 11 mm (4,67 m). Il cube 590 litres (1 580 litres banquette rabattue). C'est énorme.

À l'arrière, on a de l'espace aux jambes. Mais on voyagera plus confortablement à 4 qu'à 5.
À l'arrière, on a de l'espace aux jambes. Mais on voyagera plus confortablement à 4 qu'à 5.
Par rapport au gabarit, le volume de coffre est record (590 litres). Seule la Talisman fait mieux (610 l), mais elle mesure 4,85 m !
Par rapport au gabarit, le volume de coffre est record (590 litres). Seule la Talisman fait mieux (610 l), mais elle mesure 4,85 m !

 

Côté mécanique, aucun changement ni nouveauté. L'Octavia embarque toujours en essence un 1.2 TSI 86 ch (4,8 l/100 km, 113 g de CO2/km), le récent 1.0 TSI 116 ch (4,8 l/100 km, 109 g de CO2/km), le 1.4 TSI 150 (5,2 l/100 km et 120 g de CO2/km) et le 1.8 TSI 180 (6,1 l/100 km et 139 g de CO2 par km), avant de voir débarquer la version RS et son 2.0 de 245 ch. En diesel, les 1.6 TDI 90 ch et 116 ch (4 l/100 km et 105 g de CO2/km tous les deux) sont accompagnés du 2.0 TDI 150 et 184 ch (respectivement 4,3 l/100 km et 112 g de CO2/km et 4,5 l/100 km et 117 g de CO2/km). Les boîtes DSG sont disponibles sur 1.0 TSI, 1.4 TSI et 1.8 TSI ainsi que 1.6 TDI 116 et sur les deux 2.0 TDI. La transmission 4x4 est disponible sur TDI 150 et 184.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Skoda Octavia

99 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Skoda Octavia 3

Novembre 2011

A titre d'exemple pour la version III (2) 1.8 TSI 180 GREEN TEC STYLE.

1,46 m1,81 m
4,67 m
  • 5 places
  • 590 l / 1580 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Essence

Portfolio (36 photos)

Mots clés :

Vidéos populaires

Commentaires (200)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

25k euros le coeur de gamme, hors options, c'est plus ce que c'était Skoda.

Par contre il y a une constante, c'est toujours laid, ouf.

Par

J'aime bien les feux arrières et ce bleu.

Sinon le reste, rien à dire... C'est une excellente caisse, pas chère, habitable. Bref, une familiale sympathique si vous oubliez le badge et cherchez de quoi vous faire plaisir pour 4 personnes.

Bon après, y'aura toujours les anti-VAG pour venir la critiquer mais bon, faites pas attention et allez l'essayer, faites vous votre propre avis.

Par

Apparemment la voiture est fournis avec une roue de secours :biggrin:

Par

"Mais ce qui frappe le plus, ce sont les optiques. Elles se dédoublent, à la manière des anciennes Mercedes Classe E. Nous n'avons donc plus affaire à deux phares, mais 4. Nous vous laisserons juges du résultat esthétique, qui fait beaucoup parler. En tout cas, on ne pourra pas dire que ça ne change pas !"

Mais dite le que c'est moche en plus c'est la seule chose qui change de l'ancien modele...

Par

En réponse à Moukeaf

J'aime bien les feux arrières et ce bleu.

Sinon le reste, rien à dire... C'est une excellente caisse, pas chère, habitable. Bref, une familiale sympathique si vous oubliez le badge et cherchez de quoi vous faire plaisir pour 4 personnes.

Bon après, y'aura toujours les anti-VAG pour venir la critiquer mais bon, faites pas attention et allez l'essayer, faites vous votre propre avis.

Pas chère, début de tarif à 19k euros pour un moulin, si on peut donner ce nom à un truc aussi puissant que dérailleur, de 86 chevaux hors options et avec un physique de (selon profil présenté) quelconque à laid ?

Je conspue les Françaises autant que les Allemandes, mais faut vraiment avoir abandonné toute objectivité pour y trouver d'autre qualités que "y'a quoi d'autre à manger ?".

Par

Au fait Manuel, il était pas question que l'Octavia restylée reçoive le nouveau 1.5LTSI EVO, tout comme la golf, en remplaçant du 1.4L ACT ?

Par

Caradisiac a même testé la roue de secours : bravo!

Donc elle marche bien même avec une "galette".

Sinon pour info la petite trappe en face des genoux du passager c'est la boite à gant et pas la planche de bord.

On remarquera que les produits Skoda profitent bien de la force du groupe : Motorisation, gadget sont là! Mais pas facile pour VAG d'inover question esthétisme : calandre KIA( un comble) , phares Mercedes ( qu eux même ont abandonnés parce que bien dégueux).

Intéressant de la comparer à la 508.

Par

Un Manu Cailliot pour le moins...tactile, dans cette vidéo. :oops:

Il aura même poussé la "prise de contact" de cette Octavia jusqu'à manipuler la roue de secours.

Ce n'est plus professionnel à ce stade-là. Çà en devient carrément passionnel. :love:

Par

En réponse à Allavandrell

Pas chère, début de tarif à 19k euros pour un moulin, si on peut donner ce nom à un truc aussi puissant que dérailleur, de 86 chevaux hors options et avec un physique de (selon profil présenté) quelconque à laid ?

Je conspue les Françaises autant que les Allemandes, mais faut vraiment avoir abandonné toute objectivité pour y trouver d'autre qualités que "y'a quoi d'autre à manger ?".

Bah déjà pour commencer, c'est une des rares berlines "à malle" (entres guillemets, car en fait c'est quand même un hayon) de sa catégorie. A part elle, y'a quoi en France ? L'A3 Berline en premium, la Tipo en low cost... C'est tout ? La Mazda 3 n'existe plus en berline, la Mégane et la Corolla existent pas en france... Et y'a la Toledo, mais autant prendre l'Octavia.

Bon je sais, en France ça préfère les vrais hayons, mais bon.

A équipement équivalent, tu seras toujours moins cher qu'une Golf. Ensuite, ça reste du VAG, en ce moment (surtout avec la montée de Renault et Peugeot) tu peux négocier assez fortement. Il reste le souci de la décote mais bon... Y'a des astuces pour ça... (Perso je suis déjà assuré d'avoir moins de décote sur ma Leon que sur une 308 grâce à une astuce conne)

Sinon bah la MQB reste un bon chassis. Les TSI sont vraiment sympas à conduire (le 1.4L de 150... que du bonheur), si Skoda la règle pas à la pisse la boite mécanique doit être super (à l'heure où tout le monde sort des boites ultra rallongées), y'a un équipement assez varié, les options sont pas trop chères...

Donc voilà. L'Octavia domine plusieurs marchés en Europe et c'est pas que grâce à son origine Slave.

D'ailleurs, ça serait cool une peinture "Adidas", noire avec 3 bandes blanches avec le logo adidas sur les portes. 100% pur slave.

Par

En réponse à Altrico

Caradisiac a même testé la roue de secours : bravo!

Donc elle marche bien même avec une "galette".

Sinon pour info la petite trappe en face des genoux du passager c'est la boite à gant et pas la planche de bord.

On remarquera que les produits Skoda profitent bien de la force du groupe : Motorisation, gadget sont là! Mais pas facile pour VAG d'inover question esthétisme : calandre KIA( un comble) , phares Mercedes ( qu eux même ont abandonnés parce que bien dégueux).

Intéressant de la comparer à la 508.

Pas vraiment la même cour que la 508, qui sera plus à comparer à la Superb. :) L'octavia reste comparable à la Golf et la Leon, donc à la 308, qu'il surclasse en transmission, moteur essence, équipement, ergonomie et habitabilité.

La 308 aura l'avantage sur le diesel, le chassis, la finition, la décote et le réseau. Après faut savoir que la 308 se positionne sur une orientation plus dynamique, là où l'Octavia se voudra plus pépère, plus confortable. Quant à la transmission automatique, c'est 2 écoles différentes donc c'est vrai au gout de chacun.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire