Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Fiabilité du Volkswagen Tiguan : la maxi-fiche fiabilité de Caradisiac

Fiabilité du Volkswagen Tiguan : la maxi-fiche fiabilité de Caradisiac

Dates clés

  • Novembre 2017 : commercialisation du Tiguan
  • Septembre 2011 : restylage (boucliers, phares, feux, calandre) 
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Le Tiguan, a sa sortie fin 2007, est venu bousculer la hiérarchie établie dans la catégorie des SUV compacts, en devenant une sorte de référence. Tout comme la Golf, il n'est peut-être pas le meilleur partout, mais il brille par son homogénéité. Habitable, modulable, bien fini et bien équipé (sauf en bas de gamme), il est aussi rassurant sur la route et suffisamment performant et sobre pour faire partie des meilleurs de l'époque. L'ambiance à bord n'est pas "fun", mais la planche de bord, issue de la Golf Plus, peut bénéficier de tons clairs qui donnent de la luminosité à l'habitacle. Le choix des motorisations est assez vaste, et le Tiguan existe en 4x2 et en 4x4, en boîtes mécaniques ou DSG à double embrayage. Dans tous les cas, l'agrément de conduite et l'équilibre de la voiture sont à saluer. Pour autant, tout n'est pas rose, si l'on se penche cette fois-ci sur la fiabilité. De gros soucis sont venus émailler la carrière de ce SUV allemand. Il faut y être vigilant en cas d'achat, car, en plus, la bonne image du Tiguan fait qu'il n'est pas donné, même en occasion.

Caradisiac a aimé

  • L'habitabilité
  • La modularité
  • Le choix de motorisations et de transmissions
  • La qualité de fabrication
  • L'agrément de conduite
  • Le volume de coffre

Caradisiac n'a pas aimé

  • Les prix en occasion
  • La fiabilité avant restylage

Nos versions préférées

  • (2) 1.4 TSI 160 BLUEMOTION TECHNOLOGY CUP DSG6
  • (2) 2.0 TDI 150 BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'habitabilité : aux places avant comme arrière, tous les passagers ont de l'aisance.
  • La modularité : avec sa banquette coulissante sur 16 cm, le Tiguan permet de faire varier les espaces. Soit en faveur des passagers, soit en faveur des bagages, et ce de façon séparée 1/3-2/3. À sa sortie, c'était un gros avantage.
  • Le choix de motorisations et de transmissions : le Tiguan existe en de nombreuses puissances, de 122 à 210 en essence et de 110 à 184 ch en diesel. Il peut aussi être choisi en 4x2 ou 4x4 et en boîte mécanique ou manuelle pilotée à double embrayage DSG.
  • La qualité de fabrication : si l'ambiance est austère, la qualité des matériaux et celle des assemblages ne souffrent pas la critique.
  • L'agrément de conduite : le Tiguan est facile à prendre en main et toutes les commandes sont douces. Le confort est bon, les performances aussi, peu de roulis à déplorer. Bref, un agrément de berline, de bon niveau.
  • Le volume de coffre : grâce à la banquette coulissante, il peut varier d'un déjà correct 470 litres jusqu'à 570 litres, une très bonne valeur. Et les 1 510 dm3 banquette rabattue sont également intéressants.

Ce qui peut faire hésiter

  • Les prix en occasion : le Tiguan possède une excellente image de marque. Ainsi, ses cotes en occasion restent très soutenues, et il est difficile de réaliser de bonnes affaires. L'arrivée prochaine en force de la deuxième génération en seconde devrait améliorer cet état de fait.
  • La fiabilité : il faut reconnaître qu'avant une amélioration certaine lors du restylage, soit en 2011, le Tiguan a connu de nombreux avatars en termes de fiabilité. Il faut être bien attentif. 

3. Budget

Achat / Cote :

Volkswagen n'est pas réputé pour la modération de ses tarifs. Si c'est moins le cas aujourd'hui, ça l'était pour le Tiguan, qui affichait des tarifs catalogues costauds. Cela se retrouve en occasion, où les bonnes affaires n'apparaissent qu'après un certain nombre d'années. Le premier prix en essence (l'offre est très rare) est de 10 000 €, pour des modèles 2007 ou 2008. C'est moins cher en diesel, car l'offre est bien plus abondante, et les kilométrages supérieurs, à partir de 8 500 €, pour les mêmes millésimes. Des cotes vraiment élevées.

Consommation :

Les blocs diesels TDI montés sous le capot du Tiguan font preuve d'une belle sobriété dans tous les types de situation. Les essence sont logiquement plus gourmands, mais savent néanmoins se tenir, sauf à appuyer plus que de raison sur la pédale de droite. En tout cas, pas de mauvaise surprise. 

Assurance :

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le Tiguan n'est pas plus cher à assurer en moyenne que ses petits camarades. l est dans la moyenne des tarifs de la catégorie. Seul le Peugeot 3008 est moins cher encore. A contrario, les SUV japonais sont moins abordables... 

Prix des pièces :

Les pièces sont d'un côté abordables (filtres, amortisseurs), de l'autre bien dispendieuses (embrayage, distribution, plaquettes). Au final, sur la durée, c'est très moyen. 

Entretien :

Les tarifs de main-d’œuvre ne sont pas donnés chez Volkswagen, plus encore dans les grandes villes. Les échéances d'entretien sont de 15 000 km ou 1 an, sauf à opter pour le cycle "Long Life", qui les porte à 30 000 km ou 2 ans. Les moteurs diesels sont à courroie de distribution, à échéance de remplacement 180 000 km sans indication de temps, mais avec vérification à partir de 5 ans. Les TSI sont à chaîne  sur le Tiguan. Au final, dans tous les cas, un coût d'entretien qui grimpe pour les diesels, un peu moins pour les essence. Mais n'espérez pas qu'il soit "économique".

4. Fiabilité

Description :

Clairement, la fiabilité du Tiguan n'est pas son point fort, malgré une bonne réputation (ici usurpée). Les premiers propriétaires ont en effet connu de nombreux et récurrents soucis. Pas seulement des petits en plus, car certains sont lourds (volant moteur, compresseur de clim, boîte DSG, etc). Il n'y a qu'à partir de 2011 et du restylage que les choses se sont grandement améliorées. Et après 2012, la tranquillité revient. En cas d'achat, privilégiez donc un modèle assez récent. Et pour les autres, vérifiez que les mises à niveau ou les remplacements de pièces ont bien été effectués.  

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Chaîne de distribution. Sur quelque 1.4 TSI, souci de chaîne de distribution (étirement et usure prématurée ou défaillance des tendeurs). Les symptômes sont des bruits métalliques, claquement, bruits au démarrage, ou allumage du voyant moteur. Il faut tout remplacer. Mais c'est beaucoup plus rare que sur d'autres modèles VW et que sur les 1.2 TSI. Il faut dire que le Tiguan s'est peu vendu en essence...
  • Volant moteur. Sur le 2.0 TDI 140 essentiellement, dans une moindre mesure sur le 2.0 TDI 110, usure prématurée ou rupture du volant moteur, parfois dès 55 000 km. Il faut le remplacer avec l'embrayage. Selon le kilométrage VW doit participer à la facture. Surtout si la boîte de vitesses a souffert également, ce qui arrive parfois.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Volet d'admission.  Le papillon du boîtier motorisé peut rester bloqué. À remplacer.
  • Boîte DSG. Des fuites d'huile de boîte peuvent être constatées sur la DSG6. Le remplacement des joints spi est nécessaire. Sur la DSG7, un fonctionnement chaotique doit pousser au remplacement de la boîte. Encore une fois, insistez pour une prise en charge partielle.
  • Vanne EGR. Son encrassement est courant, surtout sur le 2.0 TDI 140. À remplacer.
  • FAP. Plusieurs soucis. Soit des régénérations difficiles, qu'il faut parfois forcer en concession. Mais le plus souvent, c'est le capteur de pression de ce FAP qui est à remplacer. Et parfois la sonde de température (plus rare).
  • Consommation de liquide de refroidissement. Parfois due à des fuites au niveau du radiateur d'huile, plus rarement une culasse poreuse est en cause. Toujours se pencher sur l'état de la pompe à eau, qui peut fuir également. Le 2.0 TDI 140 est le plus touché.
  • Pompe haute pression. Quelques cas de casse prématurée. Cela reste assez rare, mais anormal avant 200 000 km. À 100 000 km, il faut demander 50 % de participation à VW.

Aspect extérieur :

  • Rien de récurrent à déclarer à ce chapitre. 

Finition intérieure :

  • Infiltrations d'eau. Sur les modèles équipés du toit ouvrant, infiltrations d'eau dans le véhicule, et plus particulièrement au niveau du coffre et du ciel de toit. Le plus souvent dû aux drains d'évacuation de l'eau de pluie, qu'il faut déboucher.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Climatisation. Plus de froid sur de nombreux modèles, bien prématurément. Le compresseur est à remplacer. Selon le kilométrage, il faut demander une prise en charge à VW.
  • RNS 510. Ce système multimédia et GPS peut connaître des bugs divers. Les reprogrammations peuvent améliorer, mais il faut parfois remplacer. Lorsque le souci concerne le GPS, il faut envisager en premier lieu un remplacement de l'antenne GPS.
  • Frein à main. Lorsqu'il est électrique, il peut arriver qu'il reste bloqué activé. Il faut reprogrammer ou remplacer son calculateur.
  • Trappe à essence. Sur de nombreux exemplaires, sa serrure électroaimant dysfonctionne, rendant l'ouverture de la trappe impossible. Seul un remplacement résout le souci.
  • Toit ouvrant (bis). Il peut faire des bruits ou s'ouvrir par saccades. Un graissage est alors nécessaire.

5. Meilleures versions

En Essence : (2) 1.4 TSI 160 BLUEMOTION TECHNOLOGY CUP DSG6

Cette version est très très rare en occasion. Mais c'est la meilleure version essence. Elle échappe à de nombreux soucis puisqu'elle n'est disponible que sur la version restylée. Et elle est performante, silencieuse, pas trop gourmande. Bref, pour un petit rouleur, c'est parfait. La finition Cup est bien équipée. Un bon modèle, surtout aujourd'hui qui voit le diesel perdre de son attrait.
Commercialisation : 2013
Puissance fiscale : 9
Puissance réelle : 160
Emission de CO2 : 164 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

En Diesel : (2) 2.0 TDI 150 BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT

En diesel, il vaut mieux opter pour un modèle restylé et doté d'un diesel revu et corrigé de ses imperfections. C'est pourquoi c'est un 2.0 TDI 150 qui recueille nos suffrages. Il est fiabilisé, toujours aussi sobre et performant. Un excellent compagnon pour le châssis du Tiguan. Et quitte à se faire plaisir avec un modèle assez récent et bien motorisé, autant choisir une finition haut de gamme Carat, dont l'équipement vous donnera le sourire.
Commercialisation : 2011
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 150
Emission de CO2 : 130 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Mots clés :

Modèles concurrents

 
Commentaires (41)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est presque un sans faute pour les modèles après restylage ! C'est ça l'esprit Volkswagen : des voitures qui s'apprécient encore plus en occasion !

Par

Pouahhh...ça fait peur. Surtout par rapport au prix de vente à son époque. Maintenant, faudrait connaitre le pourcentage de caisses impactées par un ou plusieurs de ces défauts par rapport à la totalité de la production.

Par

Clairement, la fiabilité du Tiguan n'est pas son point fort, malgré une bonne réputation (ici usurpée).

C'est souvent le cas avec VW :bah:

Par

En réponse à FireFelin63

Clairement, la fiabilité du Tiguan n'est pas son point fort, malgré une bonne réputation (ici usurpée).

C'est souvent le cas avec VW :bah:

Golf IV, Golf VII, Tiguan...:bah:

Par

Donc, en toute objectivité on peut dire que cette volkswagen n'est pas fiable.

Par

C est amusant dans cette article comment on fait passer les vices cachés du Tiguan pour des lanternes....Bref un avis non éclairé, on refoule tout ses problèmes dans le côté obscure et hop le tour est joué....

Par

et puis qu'est ce que c'est vilain ce cube rustique

Par Profil supprimé

Dans 3 2 1... déferlement de trolls anti vag

Par

En réponse à Yannick05

Donc, en toute objectivité on peut dire que cette volkswagen n'est pas fiable.

Bah en fait bof, vas voir la gueule de l'article sur la 308 tu auras peur. Comme il n'y a aucune expression des fréquences, c'est difficile de juger.

Par

Certain diront qu'il ont fait 56731167km sans problème.. .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire