Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Ford Focus/Seat Leon : le match fiabilité

Le marché des berlines compactes reste très dynamique, même s'il est lentement grignoté par celui des SUV compacts. Et si les stars Peugeot 308 et Renault Mégane caracolent en tête en compagnie de la Volkswagen Golf, les outsiders Ford Focus et Seat Leon sont en embuscade et se vendent bien en seconde main. Mais justement, laquelle de ces deux-là est la plus fiable ? La moins risquée en occasion ? Réponse maintenant.

Ford Focus/Seat Leon : le match fiabilité

Le marché des compactes se contracte quelque peu, mais reste le troisième marché automobile en France, derrière ceux des citadines polyvalentes et des SUV. En seconde main, il est même encore plus important, puisque les SUV sont en proportion moins présents, ils le seront davantage dans quelques années. Les deux protagonistes de ce "match fiabilité" sont en tout cas des outsiders dans la catégorie, qui est dominée par les Peugeot 308 et Renault Mégane. La Ford Focus et la Leon vendent 6 ou 7 fois moins chez mais restent bien présentes dans les esprits, et performent bien mieux au niveau européen (et surtout mondial pour la Focus, puisqu'il s'agit d'une des voitures les plus vendues dans le monde).

Toutes deux sont donc souvent regardées ou envisagées lorsqu'il s'agit de s'acheter une compacte d'occasion. Et lors de ce type d'acquisition, on se penche avec bien plus d'attention sur la fiabilité que pour un achat neuf. En effet, les risques de soucis augmentent avec l'âge et le kilométrage. De plus, le budget d'achat est plus réduit, les moyens pour réparer aussi. Et ce serait du coup fort dommage de se retrouver avec une occase qui coûte le double de son prix d'achat en réparation.

 

Ce duel pourra donc servir à définir laquelle des deux est à privilégier, et laquelle est au contraire à éviter. Sachant bien sûr que l'on tente de définir un "risque moyen". Et que la moins fiable des deux peut faire votre bonheur si vous tombez sur le bon numéro, et la meilleure devenir un cauchemar si vous tombez sur le mauvais…

 

Les forces en présence

 

Ford Focus/Seat Leon : le match fiabilité
Ford Focus/Seat Leon : le match fiabilité

 

Ford Focus 3 Seat Leon 3
Commercialisation Depuis novembre 2011, restylage en novembre 2014 Commercialisation Depuis janvier 2013, restylage en janvier 2017
Moteurs essence 1.6 Ti-VCT 85 ch, 1.6 105 ch, 1.6 125 ch Powershift, 1.0 EcoBoost 100/125 ch, 1.6 EcoBoost 150/182 ch, 2.0 ST 250 ch, 2.3 EcoBoost 350 ch Moteurs essence  1.2 TSI 86/105/110 ch, 1.4 TSI 22/125/140/150 ch, 1.8 TSI 180 ch, 2.0 TSI 265/280/290/300 ch
Moteurs diesel  1.6 TDCI 95/105/115 ch, 2.0 TDCI 115/140/163 ch Moteurs diesel  1.6 TDI 90/105/115 ch, 2.0 TDI 150/184 ch

 

Les soucis récurrents de l'une et l'autre

Nous n'avons retenu que les soucis les plus graves et récurrents pour l'une comme pour l'autre. Précision utile : tous les modèles ne sont pas affectés par tous les soucis évoqués, fort heureusement. Pour plus de détail, vous pouvez consulter les maxi-fiches fiabilité respectives des deux modèles.

Maxi-fiche Ford Focus 3

Maxi-fiche Seat Leon 3

 

  Ford Focus 3
Seat Leon 3
Les pannes lourdes ou immobilisantes - Embrayage. C'est LE défaut de la Focus 3. Sur les 1.6 115 ch essence, et les diesels (sauf 2.0 TDCI), la pédale reste enfoncée au plancher. Impossible de passer les vitesses. Dès 20 000 km parfois. Il faut remplacer l'ensemble émetteur/récepteur d'embrayage. Ford assume en garantie sur les modèles concernés, sauf sur les plus gros kilométrages lorsque la garantie est échue. Il faut alors batailler.

- Aucune panne grave ou immobilisante  signaler.

Les autres pannes ou faiblesses

- Volant moteur. Un souci grave, mais les cas sont rares. Sur 1.6 TDCI cependant, on relève quelques défaillances de cet organe, entraînant son remplacement ainsi que celui de l'embrayage. Le plus souvent sous garantie. Des bruits métalliques sont annonciateurs du souci.

- À-coups. Sur les 1.6 TDCI, nombreux cas de fonctionnement irrégulier du moteur (au ralenti, à l'accélération entre 1 200 et 2 000 tours/min) accompagnés de claquements. En cause, les injecteurs. Il faut reprogrammer leur gestion et refaire leur apprentissage.

- Refroidissement. Sur le 1.0 EcoBoost, le circuit de refroidissement peut connaître des fuites, entraînant dans le pire des cas une surchauffe. Des Durits poreuses ou détériorées en sont la cause. Par ailleurs, certains modèles ont été mal purgés en usine, ce qui entraîne un abaissement rapide du niveau. Dans ce cas il faut juste repurger correctement le circuit et remettre à niveau. Autre souci, résolu par un rappel, le risque de fissuration du flexible de purge (voir rappels).

- Roulements. Leur usure est assez rapide, quelle que soit la motorisation.

- Direction assistée. Sur tous moteurs, possibles pertes d'assistance de direction. Cela reste assez ponctuel. Le moteur d'assistance est en cause. Reprogrammation ou remplacement s'imposent. Plus rarement, souci de crémaillère (point dur).

- Stop and Start. Il peut jouer les grévistes rapidement, et ne plus fonctionner. Une reprogrammation de sa gestion résout normalement le souci.

- Ventilation. Cas de buée persistante dans l'habitacle au démarrage de la voiture. Le seul moyen de l'enlever est d'activer la clim. Été comme hiver.

 

- Liquide de refroidissement.  Fuites nombreuses. Sur les 1.8 et 2.0 TSI, le radiateur est en cause et cela reste rare. Sur les diesels, essentiellement le 2.0 TDI d'ailleurs, la pompe à eau est en cause. Le niveau baisse petit à petit. Il faut la remplacer.

- Consommation d'huile. Sur le 1.4 TSI surtout en début de vie (20 000 premiers kilomètres), forte consommation d'huile, qui oblige à faire le complément plusieurs fois entre les révisions. Un mieux avec une huile plus visqueuse, sinon il faut revoir les soupapes et la culasse.

- Boîte de vitesses. Elle est accrocheuse sur les blocs essence, surtout les 1re et marche arrière. À faire régler, mais parfois c'est sans grande amélioration...

L'aspect extérieur

- Joints de porte.  Sur certains modèles, ils se décollent et/ou se déforment. Il faut les recoller ou les remplacer si déformés.

- Garde-portes. Ces petites protections des portières qui se déploient à l'ouverture peuvent se casser. Trop facilement. En général pas de souci pour les faire prendre en garantie.

- Phares et feux. Apparition de condensation dans les feux arrière, plus rarement dans les optiques avant. Par contre, nombreux sont les cas de feux arrière et de troisième feu stop fissurés. À faire remplacer.
La finition intérieure

Rossignols. De nombreux propriétaires se plaignent de bruits de mobilier pas toujours facile à identifier, localiser et résoudre.

– Vibrations. Le système audio produit des vibrations intenables dans les portières, lorsque les basses sont augmentées. Le montage des haut-parleurs est revu. Mais cela reste le plus souvent désagréable.

- Bruits de mobilier. Vibrations et bruits de craquement sont nombreux, au niveau des portières ou de la planche de bord.
Les dysfonctionnements électroniques/de fonction à bord

- Bugs. L'électronique peut jouer des tours, avec allumages de voyants intempestifs et indus (moteur, ESP, direction, aide au parking, etc.), alertes fantômes. Des reprogrammations successives améliorent les choses. Tous les modèles ne sont pas concernés.

- Lève-vitres. La vitre électrique côté conducteur (et passager parfois) peut faiblir assez vitre et la remontée de la vitre est alors difficile. Il faut changer tout le mécanisme.

 

- Rares cas de dysfonctionnement du lecteur CD et du système Easy Connect.

 

 

BILAN : victoire Seat Leon

Certes, la Leon est un peu plus jeune que la Focus, ce qui peut avoir laissé le temps à l'américaine de développer certains soucis supplémentaires. Cependant, leur différence d'âge n'est pas si énorme, et la liste des problèmes potentiels sur la Focus est assez nettement plus longue que celle de sa compétitrice du jour. Les propriétaires ont connu beaucoup plus d'aléas que ceux de l'espagnole. Aujourd'hui, tout cela est en voie de résorption, et à partir du restylage globalement, les Focus sont tout à fait fréquentables. Mais le Leon, elle, est fréquentable (et le reste !) depuis le début. En occasion, c'est donc un choix plus "raisonnable", moins "risqué"...

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La focus a toujours été un nid à emmerde qui vieillie mal.

Par

Sur ma Leon qui frôle les 40000km j'ai bien entendu eu droit aux "nombreux sont les cas de feux arrière et de troisième feu stop fissurés" Mais c'est tout :bien:

Par

Sur la Leon, j'ai eu à remettre 1L d'huile sur 30 000km, révision à 26500 sur un 1.4L. Par rapport à ce que certains racontaient, je pense que c'est raisonnable.

Sinon content de voir que j'ai choisi la plus fiable des deux, j'aimais bien la focus :p

Par

2 voiture a mettre de de l'essence et mettre le feu....:cyp:

Par

Selon MotorService,atelier de réparation automobile,la consommation d'huile se calcul entre 0.1% mini et 0.5% maxi de la consommation de carburant consommée.

Pour faire simple,pour une conso de 6L/100 de carburant,la consommation d'huile devra être de 1L/20 000km environ ou 1L/4 000km au pire.

Page 75:

https://mam.rheinmetall-automotive.com/mc/epaper?guid=14c0e7d6b884482c

Il y a eu sur les 1.2 TSI,des pete d'huile par les guide de soupapes des modèles entre Mai et Octobre 2013.

Il s'agissait de la sortie du second bloc EA211 avec sa nouvelle culasse.

Par

Toyota Auris aucun problèmes ..... :brosse::chut:

Par

Mazda MX5 aucun problèmes ..... :ange:

Par

La Leon est une excellent voiture, parfois décriée à tord. Il serait malhonnête de ne pas le reconnaitre. Par contre, je trouve l'article un peu à charge pour la Focus, même si basé sur des faits relevés, peut-être pour attiser le débat ?

Par

En réponse à christiandunord

La Leon est une excellent voiture, parfois décriée à tord. Il serait malhonnête de ne pas le reconnaitre. Par contre, je trouve l'article un peu à charge pour la Focus, même si basé sur des faits relevés, peut-être pour attiser le débat ?

Comme vous le dites, nous nous basons sur des faits relevés. Donc rien qui puisse attiser le débat exprès...

MC

Par

En réponse à matrix71

2 voiture a mettre de de l'essence et mettre le feu....:cyp:

Si tu es dedans c est effectivement une très bonne idée :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire