Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Future M5 : BMW donne des détails sur sa transmission intégrale

L'information était connue, BMW l'officialise : la nouvelle M5 est dotée de quatre roues motrices. Mais que les puristes se rassurent : la transmission "M xDrive" proposera un mode propulsion et il sera possible de déconnecter l'antipatinage.

Future M5 : BMW donne des détails sur sa transmission intégrale

Est-ce un sacrilège ? Après 33 ans de propulsion, la M5 s'apprête à devenir une quatre roues motrices. Elle s'aligne ainsi sur ses rivales Audi RS6 et Mercedes-AMG E 63, déjà équipées d'une transmission intégrale. Avec ce choix technique, les ingénieurs promettent une meilleure tenue de cap, avec un contrôle de trajectoire DSC qui n'est quasiment plus obligé d'intervenir pour stabiliser la voiture. BMW souhaite également rendre l'auto plus polyvalente. Il ne faut pas oublier que la M5 est une berline familiale et que son utilisation ne limite pas à faire cramer les pneus arrière. 

Mais comme sur la dernière Classe E bodybuildée, BMW a tout prévu. Le système M x Drive proposera différents modes de conduite : 4WD, 4WD Sport et 2WD. Avec ce dernier, la puissance sera uniquement envoyée aux roues arrière. Les modes 4WD Sport et 2WD sont disponibles si le DSC est déconnecté. Ajoutez à cela la présence d'un différentiel actif sur l'essieu arrière qui répartit le couple entre les deux roues, et vous avez l'assurance de conserver des sensations fortes. À noter qu'en mode 4WD Sport, un réglage M Dynamic envoie plus de couple à l'arrière et autorise déjà quelques dérapages.

Nouvelle boîte auto

Sous le capot, le V8 4.4 litres de la précédente génération a été reconduit. Mais il a été revu, avec par exemple de nouveaux turbos et une pression d'injection accrue. BMW n'a pas révélé la valeur de puissance, forcément en hausse. L'ancienne développait à la base 560 ch mais avait été gonflée jusqu'à 600 ch sur la série limitée fêtant les 30 ans de la M5.

Côté boîte de vitesses, la robotisée 7 rapports laisse la place à une automatique 8 rapports (avec un mode manuel doté de palettes au volant). Aucun chiffre de performance n'a été donné mais BMW précise que l'auto "abat le 0 à 100 km/h nettement plus vite que sa devancière". Actuellement, la M5 standard franchit la barre des 100 km/h en 4,2 secondes.

La date de présentation n'a pas été annoncée. Mais dans la mesure où BMW communique déjà sur l'auto, en publiant des images d'un exemplaire camouflé, l'échéance approche. La nouvelle M5 devrait être dévoilée au cours de l'été pour ensuite faire la belle à la rentrée au Salon de Francfort.

Portfolio (13 photos)

En savoir plus sur : Bmw Serie 5 G30

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Au bout d'un moment pour garder la polyvalence de l'engin et eviter de le brider sans arret on est oblige de passer le couple sur 4 roues :ange: mais c bien que le choix de transmission soit propose a l'utilisateur plutot qu'impose. Elle va etre performante :bien:

Par

Ah enfin un aveux sur la minabilité des trains roulants M... Cela dit, je suppose qu'elle va être encore plus lourde, encore plus pataude donc, fantastique. Vivement l'infiniti Eau Rouge...

Par

En réponse à captainkuru

Ah enfin un aveux sur la minabilité des trains roulants M... Cela dit, je suppose qu'elle va être encore plus lourde, encore plus pataude donc, fantastique. Vivement l'infiniti Eau Rouge...

La Q50 eau rouge a été abandonnée il y a un moment déjà

Par

C est une très bonne chose effectivement comme la dernière classe E

Par

En réponse à captainkuru

Ah enfin un aveux sur la minabilité des trains roulants M... Cela dit, je suppose qu'elle va être encore plus lourde, encore plus pataude donc, fantastique. Vivement l'infiniti Eau Rouge...

plus pataude que ta clio dci, pas sûr :fresh::fresh::fresh:

Un V8 encore plus enragé, du 4RM sa va faire mal :buzz:

Par

Niveau design c'est une révolution ! :bien:

Par

On n'a jamais une description des transmissions.

Par exemple, une traction avant avec son différentiel pour les roue avant avec un renvoi aux roues arrières à l'aide d'un visco-coupleur en cas de patinage, n'a rien à voir avec un 4x4 permanent avec différentiel central avec ou sans différentiel torsen à l'arrière, etc ...

Par

À comparer à l'Alpina B5 présentée en février, également en 4RM, boîte auto 8 rapports, V8 de 608 ch et 0 à 100 en 3,5s

Par

Si il ne l'a propose pas en propulsion, d'autre préparateur vont peut-être l'enlever. Mais combien sera capable de capable de faire ça et aussi le coût qui va avec

Par

En réponse à narmer

On n'a jamais une description des transmissions.

Par exemple, une traction avant avec son différentiel pour les roue avant avec un renvoi aux roues arrières à l'aide d'un visco-coupleur en cas de patinage, n'a rien à voir avec un 4x4 permanent avec différentiel central avec ou sans différentiel torsen à l'arrière, etc ...

C'est tellement une jungle les transmissions que peux de journalistes s'y aventurent..

De façon générale les 4x4 permanent disparaissent car ils consomment trop, les BMW et beaucoup d'autres utilisent des différentiels centrales piloté basé sur des embrayages multidisques. La répartition varie en permanence ce qui limite aussi la consommation. A l'avant la répartition du couple droite gauche est souvent par freinage et à l'arrière via un système piloté ou autobloquant. En ce moment l'une des transmission les plus innovante est celle de la Focus RS développé par GKN

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire