Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercedes Classe E : voici les nouvelles 63 AMG

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Après la berline, le break ou encore la variante baroudeuse All-Terrain, la nouvelle famille Classe E continue de s'agrandir avec la très attendue 63 AMG, qui passe la barre des 600 ch. La transmission intégrale est de série mais elle propose un inédit mode qui envoie toute la puissance aux roues arrière.

Mercedes Classe E : voici les nouvelles 63 AMG

Il y a quelques jours, des images en fuite dévoilaient le design de la future M5. BMW présentera l'auto dans le courant de la prochaine année. Mais la firme bavaroise découvre d'ores et déjà à quoi ressemblera la plus grande rivale de sa berline musclée : Mercedes vient en effet de dévoiler les déclinaisons 63 AMG de sa dernière Classe E, avant leur première sortie en public au Salon de Los Angeles.

Si nous écrivons "les déclinaisons", c'est parce que le constructeur proposera deux niveaux de puissance, à partir du V8 4.0 biturbo. Le modèle "de base" développe 571 ch et un couple de 750 Nm (de 2 250 à 5 000 tr/mn). La version S grimpe à 612 ch, un record pour une Classe E, avec un couple qui culmine à 850 Nm (de 2 500 à 5 000 tr/mn). Cette dernière passe de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes, bien aidée par une fonction Launch Control.

L'auto ne résiste pas à la mode du downsizing. Le V8 5.5 est remplacé par un V8 4.0. Mais la puissance maximale grimpe de 585 à 612 ch.
L'auto ne résiste pas à la mode du downsizing. Le V8 5.5 est remplacé par un V8 4.0. Mais la puissance maximale grimpe de 585 à 612 ch.
Cette E 63 AMG joue la carte de la polyvalence. Confortable berline la semaine, elle peut taquiner le circuit le week-end grâce à son mode Drift.
Cette E 63 AMG joue la carte de la polyvalence. Confortable berline la semaine, elle peut taquiner le circuit le week-end grâce à son mode Drift.

 

Les deux variantes sont équipées d'une boîte automatique 9 rapports et d'une nouvelle transmission intégrale 4 MATIC+, désormais capable de faire varier en continu la distribution de la puissance entre les deux essieux. Surtout, cette transmission propose un nouveau mode Drift : la boîte passe en manuel, l'ESP est déconnecté et le couple est uniquement envoyé aux roues arrière.

Une AMG à conduite (presque) autonome

Les E AMG ne mettent pas de côté le confort. La dotation comprend ainsi une suspension pneumatique. La liste des équipements fait le plein de toutes les aides vues sur le reste de la gamme, notamment le Drive Pilot qui rend la conduite quasiment autonome. Preuve supplémentaire que ces Classe E ont de multiples facettes : le V8 est doté d'un système de désactivation des cylindres pour faire des économies de carburant ! Avec des émissions de C02 comprises entre 203 et 209 g/km, cela n'empêchera pas les clients français d'échapper au malus maximal, qui sera l'année prochaine de 10 000 €.

Surpuissante, la Classe E 63 AMG n'oublie pas pour autant le raffinement et les équipements de confort.
Surpuissante, la Classe E 63 AMG n'oublie pas pour autant le raffinement et les équipements de confort.

Le design est revu en conséquence, avec notamment un nouveau bouclier avant très aéré et des ailes gonflées (+17 mm en largeur) qui annoncent la couleur. La calandre intègre la double barrette centrale typique des "vraies" AMG. À l'arrière, un petit becquet surplombe la malle et les quatre sorties d'échappement encadrent un diffuseur. L'intérieur se fait sobre, avec des décors singeant le carbone et des sièges enveloppants.

Aucun prix n'a encore été annoncé. Dans la mesure où la E 43 AMG de 401 ch coûte déjà 81 400 €, les E 63 AMG devraient avoisiner les 100 000 €. Elles seront en concessions en mars 2017.

 

Photos (12)

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire