Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Info Caradisiac – Renault Clio RS 16 : la mise en production décidée d'ici le Mondial de l'Auto

Dans Futurs modèles / Scoops

Renault pense très sérieusement à produire 500 exemplaires de la Clio RS 16, dotée du moteur 2.0 turbo 275 ch de la Mégane Trophy-R. Le Losange doit annoncer sa décision d'ici le Salon de Paris.

Info Caradisiac – Renault Clio RS 16 : la mise en production décidée d'ici le Mondial de l'Auto

Avec ses 275 ch, la Clio RS 16 a fait sensation lors de sa présentation fin mai, à l'occasion du Grand Prix de Formule 1 de Monaco. Sans surprise, parmi les réactions, nombreux sont ceux qui ont exprimé leur souhait de voir Renault produire ce modèle en série. Une source proche du dossier a indiqué à Caradisiac qu'une décision doit être prise et annoncée d'ici le Mondial de l'Automobile.

À l’origine, le projet est un concept-car imaginé pour célébrer les 40 ans de Renault Sport, sans volonté de le commercialiser… même si en interne, on savait que cela était possible pour une raison bien précise : la Clio RS 16 a été conçue avec des organes mécaniques déjà existants.

En mai, Renault indiquait que l'idée de départ était de « réaliser un concept-car aux performances décoiffantes, mais réaliste en matière de coût, avec des solutions simples ». Ainsi, la Clio RS 16 emprunte son ensemble moteur/boîte à la Mégane RS Trophy-R, son train arrière à la Clio de rallye R3T…

Un tarif de 40 000 €

Il convient de souligner que la mise en production de la RS 16 ne consiste pas en un simple assemblage de pièces existantes sur la ligne de production actuelle de la Clio RS. Il faut repasser par toutes les étapes de développement et d'homologation d'une voiture.

Tout cela à un coût, chiffré à plusieurs millions d'euros. Toutefois, si le feu vert est donné, la mise au point serait rapide car le concept semble être une bonne base de travail. À ce jour, le projet emballe en interne, même du côté de Carlos Ghosn. Tout repose maintenant sur la direction de Renault Sport, qui doit donner son accord final.

La rentabilité du projet poserait question. Selon notre informateur, la volonté serait de produire 500 exemplaires à un tarif de 40 000 €. Une somme coquette pour une Clio, mais au final serrée pour un véhicule en série limitée aux coûts de développement importants. Le Losange pourrait perdre de l'argent avec la RS 16, mais celle-ci serait un formidable produit image et une véritable publicité mondiale pour la marque Renault Sport, avant le lancement de la Mégane IV RS courant 2017. Le jeu semble en valoir la chandelle.

Vidéos populaires

Commentaires (99)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce serait une chouette idée enfin un peu folle que prendrait Renault. Par contre 40000€, ils se touchent ...

Par

Un sujet fumant :buzz:

Ah zut je me suis trompé d'article, mais pas de marque :roi:

Par

Pourquoi pas. En terme d'image ça ne peut être que positif. Renault sait faire de bonnes sportives qui se vendent bien, pourquoi dès lors ne pas en profiter? Je pense que le HDG se situe plus vers le RS que Initial Paris...

Par

En réponse à Chataigner

Ce serait une chouette idée enfin un peu folle que prendrait Renault. Par contre 40000€, ils se touchent ...

Surtout que pour le même prix, un petit tour chez ford et tu as la focus RS, 350 ch et 4 RM

Par

S'ils vendent les 500 exemplaires à 40 000€ sans remises, cela représenterait environ 20 millions d'€ de chiffre d'affaire. Or, dans l'article il est énoncé que le coût total ne représenterait que quelques millions seulement, ce qui donnerait plutôt un bénéfice... Ya pas un décalage ?

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

C'est quoi cet espèce de gros Pikachu à la noix sur la photo ? Ah mince, c'est la tire... Ze tuning jacky touch bien d'chez nous.

Par

Il parle du coût de l'homologation de la voiture, non du coût global.

Par

En réponse à Chataigner

Ce serait une chouette idée enfin un peu folle que prendrait Renault. Par contre 40000€, ils se touchent ...

pour le prix ca semble justifié. c'est une coiture dans la lignée des clio V6, des R5 Turbo. Ca semble cher au premier abord, mais lorsqu'on voit le prix des clio V6 aujourd'hui, ca peut valoir le coût de lacher les 40000€. :biggrin:

Par

En réponse à nicoxone

Surtout que pour le même prix, un petit tour chez ford et tu as la focus RS, 350 ch et 4 RM

350 chevaux et 1600kg...Le poids...Le poids...Ne jamais oublié le poids. :blague:

La clio 4 RS 16, ca sera 275 chevaux pour 1250kg. (Et encore si aucun allégement n'est prévue) :buzz:

Je pense que la Focus RS aura bien du mal a suivre la cadence de cette petite bombe si le châssis est au top. :brosse:

Pour ce qui est des 4 roues motrices, ce n'est pas forcément un plus sur sol sec...(Le système c'est + 100kg sur la balance)

40000 euros ? Oui et ?

Ca sera a n'en pas douter un futur collector, on est dans l'investissement. :sol:

Et aucun risque pour qu'elle soit produite en série (Même toute petite) comme l'a été la 208 GTI 30th.

Par

La plupart pensent que la prochaine génération de véhicules RS seront aseptisés face à la génération précédente. La sortie de la Clio IV RS n'a pas vraiment calmé les foules, bien au contraire, elle n'a fait que confirmer les craintes. Avec un véhicule de cette trempe, Renault affirme son souhait de produire des véhicules performants au sommet de leur catégorie et tente de rassurer pour la prochaine Megane qui doit succéder à un monument de l'histoire automobile Française.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire