Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

L'industrie allemande dit non aux mises à jour mécaniques des diesels

L'industrie allemande dit non aux mises à jour mécaniques des diesels

L'association pour l'industrie automobile allemande (VDA) a un nouveau président depuis peu, et ce dernier a vite pris position dans l'affaire des moteurs diesels émettant trop de polluants : les acteurs majeurs de l'automobile allemande ne veulent pas de modifications mécaniques. Selon Bernhard Mattes, les simples mises à jour logiciel déjà faites "suffisent".

Depuis l'affaire du dieselgate, il ne se passe pas une semaine sans que la presse allemande n'évoque des sujets liés à ces moteurs qui ont bâti la réputation des grands groupes automobiles outre-Rhin. Le problème, pour Volkswagen, Mercedes ou encore BMW, est que les villes allemandes devraient désormais avoir un peu plus de pouvoir pour interdire les diesels dans les centres urbains, dans une période où ce type de moteur est dans le viseur des autorités.

L'étau se resserre donc, mais l'association automobile allemande, elle, ne recule pas. Elle a récemment changé de président puisque Bernhard Mattes a pris la tête du VDA pour s'assurer des intérêts de cette industrie auprès des pouvoirs publics.

L'homme n'a pas tardé à faire une déclaration en expliquant que les mises à jour logicielles faites sur les moteurs diesels "suffisaient", et qu'il n'était pas question d'opérer des modifications mécaniques sur ces autos. Trop coûteux et inutile d'un point de vue de la diminution des rejets selon le président de la VDA qui a malgré tout été contesté récemment par une étude australienne. Celle-ci montrait que la mise à jour logicielle avait finalement fait augmenter la consommation sans que certains polluants ne soient significativement réduits.

Mots clés :

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De toute façon, les vieux diesel allemands se retrouvent finalement en xième mains en France ou en Italie vu que :

Les gens y sont pauvres et les productions nationnales ne possèdent pas de motorisations puissantes

Quelques raretés italiennes exceptées.

Par

Trop cher hein :wink:

Par

En réponse à choupette.53

De toute façon, les vieux diesel allemands se retrouvent finalement en xième mains en France ou en Italie vu que :

Les gens y sont pauvres et les productions nationnales ne possèdent pas de motorisations puissantes

Quelques raretés italiennes exceptées.

faut arrêter la moquette :buzz:

Par

En même temps c est un peu normal , pkoi faire des mises à jour mécaniques alors que les autres constructeurs européens, asiatiques, américains le font/feront pas ...ils vont pas se tirer une balle dans le pied

Par

La négo commence vraiment.

Mme Merkel, le ministre des transports, les villes, les associations de consommateurs, les écolos du DUH, l'ADAC sont TOUS pour le retrofit : installer à la place de la roue de secours un réservoir d'ADBlue et une pompe sur tous les diesel Euro5 en circulation ; coût 2000€/véhicule environ.

Le ministre des Transports vient d'indiquer devant le Bundestag qu'il allait faire procéder au retrofit de 28000 bus diesel avant de s'attaquer aux bennes à ordures et aux voitures de l'Administration (source Automobilwoche)

Donc ça se fera.

Pour tous les véhicules ou seulement les plus jeunes pas trop kilométrés ?

Qui va payer ?

Voir mon pronostic du 1° Mars in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/leipzig-7083629.html

Par

En réponse à choupette.53

De toute façon, les vieux diesel allemands se retrouvent finalement en xième mains en France ou en Italie vu que :

Les gens y sont pauvres et les productions nationnales ne possèdent pas de motorisations puissantes

Quelques raretés italiennes exceptées.

Ta pas été bercé trop près du mur :areuh:

Par

En réponse à kidde

Ta pas été bercé trop près du mur :areuh:

tout en fumant la moquette ?

Par

En même temps c est un peu normal , pkoi faire des mises à jour mécaniques alors que les gogos continuent d'acheter... ils vont pas se tirer une balle dans le pied

Par

En réponse à choupette.53

De toute façon, les vieux diesel allemands se retrouvent finalement en xième mains en France ou en Italie vu que :

Les gens y sont pauvres et les productions nationnales ne possèdent pas de motorisations puissantes

Quelques raretés italiennes exceptées.

C'est bien pour cela que tu vis en france ! :-)

Par

le pb c'est que ca coute cher et que VAG n'a plus d'argent sauf pour les prostit..és.

on en est ou de la mise en bourse de la branche Camion de VAG ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire