Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les SUV représentent le quart des ventes en Europe

Dans Economie / Politique / Marché

Les mois passent et la catégorie des SUV n'en finit plus de croître, au point de représenter le quart des ventes en Europe en 2016. Elargissement de l'offre aidant, cette proportion augmentera encore en 2017.

Le Nissan Qashqai est le SUV le plus prisé en Europe, avec plus de 234 000 unités écoulées en 2016. Il occupe le huitième rang des ventes toutes catégories confondues.
Le Nissan Qashqai est le SUV le plus prisé en Europe, avec plus de 234 000 unités écoulées en 2016. Il occupe le huitième rang des ventes toutes catégories confondues.

Une véritable épidémie! La catégorie des SUV au sens le plus large, qui s'étend du petit crossover urbain au modèle familial surpuissant, séduit un nombre croissant d'automobilistes européens. Près de 3,8 millions d'entre eux ont en effet craqué en 2016, d'après les statistiques publiées par le cabinet de conseil automobile Jato. C'est 22% de plus qu'en 2016, et cela permet aux SUV de représenter actuellement un quart des ventes de voitures neuves sur le Vieux continent. Une performance d'autant plus remarquable qu'elle s'inscrit dans le contexte d'un marché en hausse de 6,5% "seulement".

Dans le détail, on constate que le leader des ventes des SUV  est le Nissan Qashqai avec 234 340 unités. Il devance le Renault Captur, écoulé à 217 105 exemplaires l'an dernier. Ces deux modèles prennent respectivement les huitièmes et dixièmes places des ventes globales en Europe. Le BMW X1 prend quant à lui le leadership chez les SUV Premium avec 97 218 exemplaires immatriculés en 2016.

Ce dernier modèle appartient à la catégorie des SUV premium compacts (Audi Q3, Mercedes GLC...) qui a le plus progressé l'an dernier, en l'occurrence +40%. Une croissance à deux chiffres que l'on retrouve chez les modèles premium familiaux (Audi Q5, Jaguar F-Pace, Volvo XC60, etc.: +30%), les "routiers" (BMW X5, etc.: +22%), les compacts type Volkswagen Tiguan (+21%), et les citadins type Peugeot 2008 (+20%). Par contre, on note une nette désaffection pour les gros 4x4 n'appartenant pas à la catégorie premium, en baisse de 12%. L'aventure, d'accord, mais  condition qu'elle s'accompagne d'un certain standing.

2017 s'annonce très porteuse pour les SUV et Crossover avec la mise en orbite des Peugeot 3008/5008, Skoda Kodiaq et autres Opel Crossland X.

 

 

 

 

 

Portfolio (3 photos)

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Hans... get the flamenwerfer...

Par

Pas beau

Pas bien

Plus cher

Les gens sont stupides.

Par

Constat à relativiser avant de gober les discours marketing...

1) Quelle est la proportion de SUV dans les modèles proposés? Si il n'y a que des SUV, ils représenteront 100% des ventes... et comme la plupart des alternatives sont systématique remplacées par un SUV (207 SW, 3008, Meriva, Espace,...)

2) Et aussi, c'est quoi un SUV? Il suffit de l'écrire dessus ou le vendre comme tel? Facile de faire des statistiques avec une catégorie aussi floue et quand tous les constructeurs ont compris qu'il fallait écrire SUV dans la com pour que ça marche... entre un Mercedes classe-G et une citroën C3, il y a un monde!

Par

En réponse à Ygnition

Pas beau

Pas bien

Plus cher

Les gens sont stupides.

25% des gens sont stupides ...

Si TOI tu le dis ... c'est que c'est vrai ...

ps. Achetons tous des hybrides ... la nature adore les batteries au lithium ...

Par

c'est lourd et çà consomme ces suv!

Par

Si j'achète un suv ça sera un Kajar dci 160cv

Par

Cela démontre de manière évidente que dans l'achat d'une automobile le coté rationnel ne pèse pas très lourd face à l'effet mode.

Par

Il y a donc encore de la marge de progression par rapport aux USA : quand on regarde n'importe quel film ou série U.S., on se demande qui roule encore en voiture "normale". BMW X quelque chose pour les couples un peu à l'aise (ou Jeep Grand Cherokee à la rigueur), Cadillac Escalade pour les politiciens, gens de la CIA, de la NSA ou les trafiquants de drogue mexicains, Porsche Cayenne pour les trafiquants de drogue russes, pickups pour les rednecks, GMC pour les anciens militaires reclus dans les montagnes, etc etc.

Enfin bon, en même temps, tout ce petit monde utilise aussi des MacBooks, y compris les paumés sans le sou qui squattent un loft, donc on se dit que ces films ne sont pas nécessairement représentatifs de la réalité :smile:

Par

En réponse à JF2

Cela démontre de manière évidente que dans l'achat d'une automobile le coté rationnel ne pèse pas très lourd face à l'effet mode.

En gros moins le côté rationnel pèse lourd, plus le véhicule pèse lourd.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire