Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Match de 2017 - Nouvelle Opel Insignia vs Renault Talisman

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Dévoilée il y a quelques jours, la nouvelle Insignia Grand Sport fera ses débuts en public en mars au Salon de Genève. Elle prend la relève d'une première génération qui a permis à Opel de revenir sur le devant de la scène chez les berlines, avec un positionnement à mi-chemin entre familiales et routières. Pour l'allemande c'est l'heure de confirmer avec un second opus, opposé aujourd'hui à une Renault Talisman qui doit encore faire ses preuves.

Match de 2017 - Nouvelle Opel Insignia vs Renault Talisman

Pour les constructeurs généralistes, il est quasiment devenu mission impossible de réussir sur le segment des routières, la clientèle n'accordant d’intérêt qu'aux firmes premium dans cette catégorie. La tâche est également devenue ardue chez les familiales, délaissées au profit des SUV.

Face à ce constat, Opel a trouvé la parade en 2008 : il a proposé une berline « deux en un », qui remplaçait la Vectra et donnait une suite à l'Omega. Une stratégie payante, puisque 900 000 exemplaires de l'Insignia ont été écoulés, que la marque renouvelle logiquement pour la seconde mouture, en l'améliorant. Renault n'a pas hésité à reprendre à son compte cette formule en lançant la Talisman, bien plus longue et statutaire que la Laguna.

Design : grands gabarits

Si Renault était parti d'une feuille blanche pour la Talisman, Opel joue la carte de la continuité avec cette Insignia, désormais nommée "Insignia Grand Sport". Le gabarit se fait encore plus imposant : + 6 centimètres, soit une longueur de 4,90 mètres. Pour préserver l'équilibre de la ligne, les designers ont réduit les porte-à-faux et allongé l’empattement. La seconde génération est légèrement influencée par le concept Monza, avec par exemple une calandre plus basse.

Du côté du Losange, dire que la Talisman n'a rien à voir avec la Laguna est un euphémisme ! Grâce à Laurens van den Acker, Renault propose enfin une belle berline. L'auto associe le côté sobre attendu par les clients de ce type de voiture à quelques originalités, comme les feux qui se prolongent jusqu'au logo.

Avantage : Égalité, les deux sont réussies.

À bord : horizontal vs vertical

Opel a souhaité proposer un poste de pilotage davantage orienté vers le conducteur.
Opel a souhaité proposer un poste de pilotage davantage orienté vers le conducteur.
La Talisman souffre de matériaux à la qualité inégale. Renault compte corriger cela dans les prochaines semaines.
La Talisman souffre de matériaux à la qualité inégale. Renault compte corriger cela dans les prochaines semaines.

 

Deux écoles s’affrontent dans la manière d'organiser la planche de bord. Opel opte pour un dessin horizontal, plus aérien, avec un principe très en vogue actuellement de couches empilées. Chez Renault, il y a au contraire une console centrale bien droite et imposante, suggérant la solidité. Sur les versions hautes, elle intègre un grand écran 8,7 pouces format portrait. L'instrumentation est en partie numérique et paramétrable, mais l'ensemble des compteurs manque de cachet. La remarque vaut aussi pour la finition, avec des plastiques en partie basse peu flatteurs. Renault corrigera cela courant 2017.

L'Insignia, qui est enfin à jour au niveau de l'ergonomie avec des boutons moins nombreux et organisés de manière claire (trois niveaux pour le multimédia, la climatisation et les aides à la conduite), profite de son agrandissement pour améliorer son habitabilité. Selon Opel, les passagers arrière ont 25 mm de plus pour leurs épaules et leurs jambes. Le volume du coffre est de 490 litres. La Talisman fait mieux en annonçant 515 litres au-dessus du plancher amovible. Mais l'accès est étroit avec une malle classique alors que l'Opel profite d'un hayon.

Avantage : Égalité, des habitabilités proches, des présentations qui auront chacune leurs adeptes.

Moteurs : roues arrière motrices ou directrices

La silhouette de l'Insignia tend à se rapprocher de celle des coupés 5 portes, comme l'A5 Sportback.
La silhouette de l'Insignia tend à se rapprocher de celle des coupés 5 portes, comme l'A5 Sportback.
Avec la Talisman, Renault a abandonné le hayon, sa marque de fabrique chez les grandes berlines depuis la R16.
Avec la Talisman, Renault a abandonné le hayon, sa marque de fabrique chez les grandes berlines depuis la R16.

 

Opel n'a pas encore donné tous les détails de la gamme de motorisations de l'Insignia. Mais une chose est certaine : l'allemande aura une offre plus étoffée que la française, avec des blocs plus musclés. Lors d'une prise en main en avant-première, Opel avait ainsi promis des essences de 140 à 250 ch et des gazoles de 110 à 170 ch.

En face, la Talisman laisse le choix entre deux TCe de 150 et 200 ch ainsi que trois dCi de 110, 130 et 160 ch. À la boîte EDC 6 ou 7 rapports de la Renault, l'Insignia opposera une boîte automatique 8 rapports. L'Opel enfonce le clou avec la disponibilité d'une transmission intégrale, un équipement technique apprécié dans la catégorie inconnu chez Renault. La Talisman se rattrape avec des roues arrière directrices, qui apportent un réel plaisir de conduite.

Avantage : Opel, pour les blocs costauds et la transmission intégrale.

Gamme, équipements : une Opel un peu mieux dotée

Opel a fait subir à sa berline un sacré régime. Selon les versions, elle a perdu jusqu'à 175 kg.
Opel a fait subir à sa berline un sacré régime. Selon les versions, elle a perdu jusqu'à 175 kg.
Avec ses feux qui parcourent quasiment toute la malle, la Talisman peut être reconnue de loin.
Avec ses feux qui parcourent quasiment toute la malle, la Talisman peut être reconnue de loin.

 

Les deux autos partagent de nombreuses aides à la conduite. Mais l'Insignia a une liste un peu mieux fournie. Opel met en avant des optiques matricielles (qui s'adaptent en temps réel aux conditions), un cas unique chez les constructeurs généralistes. Le système a été amélioré par rapport à celui de l'Astra pour être plus puissant et plus réactif. La Talisman propose en face de plus simples feux de route automatiques. Elle profite d'une alerte de franchissement de ligne blanche mais la trajectoire n'est pas corrigée automatiquement, alors que c'est le cas sur l'Opel. L'Insignia dispose également d'une vision 360°.

La germanique n'a pas encore dévoilé ses prix mais devrait être bien positionnée. La berline sera rapidement secondée par un break.

Avantage : Opel, avec un équipement un peu plus fourni.

Nouvelle Opel Insignia vs Renault Talisman : le verdict Caradisiac

Thème Avantage
Design Égalité
À bord Égalité
Moteurs Opel
Gamme, équipements Opel
LE VERDICT CARADISIAC OPEL : 4 - Renault : 2

La gagnante : Opel Insignia

Match de 2017 - Nouvelle Opel Insignia vs Renault Talisman

Portfolio (2 photos)

En savoir plus sur : Opel Insignia 2 Grand Sport

Commentaires (82)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'en connais qui vont maigrir...

Par

franchement je ne dis pas cela pour blesser le journaliste qui a rédigé l'article

mais les comparos virtuels il faut arrêter ça n'a aucun intérêt du simple fait que finalement on ne peut pas comparer ce qui n'existe pas encore pour l'Opel

Par

Visuellement et sur le papier des véhicules assez proches avec des lignes un peu plus sveltes pour l'Opel un intérieur moins massif et l'avantage d'un hayon.

Par

En réponse à Trall

franchement je ne dis pas cela pour blesser le journaliste qui a rédigé l'article

mais les comparos virtuels il faut arrêter ça n'a aucun intérêt du simple fait que finalement on ne peut pas comparer ce qui n'existe pas encore pour l'Opel

elle existe...Puisqu'elle a été dévoilée. Elle n'est pas encore comercialisée c'est tout mais ça ne va pas tarder.

Et Franchement Opel tape dans le mille.

Une voiture agréable à l'oeil (même si à titre personnel je préfère la Talisman) qui est même très belle de 3/4 arrière.

Un intérieur soignée, spacieux, bien équipée et qui en plus à le bon goût vu les tarifs de ne pas lésiner sur la qualité.

Le tout avec une offre moteur/boite large et moderne.

La Talisman à maintenant 1 an. Il est temps pour Renault de la faire évoluer vers le haut. Quand on prétend au podium des constructeurs mondiaux à un moment faut montrer de quoi on est capable.

L'Insigna II est partie en tout cas pour être un beau succès comme l'Insigna I

Par

L'Opel est vraiment plus classe extérieurement et intérieurement, la Talisman a déjà pris un coup vieux

Et la tablette est dans le bon sens dans l'Opel

Par

En réponse à anneaux nîmes.

elle existe...Puisqu'elle a été dévoilée. Elle n'est pas encore comercialisée c'est tout mais ça ne va pas tarder.

Et Franchement Opel tape dans le mille.

Une voiture agréable à l'oeil (même si à titre personnel je préfère la Talisman) qui est même très belle de 3/4 arrière.

Un intérieur soignée, spacieux, bien équipée et qui en plus à le bon goût vu les tarifs de ne pas lésiner sur la qualité.

Le tout avec une offre moteur/boite large et moderne.

La Talisman à maintenant 1 an. Il est temps pour Renault de la faire évoluer vers le haut. Quand on prétend au podium des constructeurs mondiaux à un moment faut montrer de quoi on est capable.

L'Insigna II est partie en tout cas pour être un beau succès comme l'Insigna I

elle existe certes, mais n'est pas même passée entre les mains du dit journaliste...

Par

Deux belles voitures. Ca change de VW

Par

Même si ce comparatif est un peu prématuré,le coup du Moteur : Opel ...

Oui bon, à voir sur un test réel, perf, conso, agrément, etc ....

Sinon, cette mouture fait plus classique que l'actuelle, surtout l’arrière ......

Par

En réponse à anneaux nîmes.

elle existe...Puisqu'elle a été dévoilée. Elle n'est pas encore comercialisée c'est tout mais ça ne va pas tarder.

Et Franchement Opel tape dans le mille.

Une voiture agréable à l'oeil (même si à titre personnel je préfère la Talisman) qui est même très belle de 3/4 arrière.

Un intérieur soignée, spacieux, bien équipée et qui en plus à le bon goût vu les tarifs de ne pas lésiner sur la qualité.

Le tout avec une offre moteur/boite large et moderne.

La Talisman à maintenant 1 an. Il est temps pour Renault de la faire évoluer vers le haut. Quand on prétend au podium des constructeurs mondiaux à un moment faut montrer de quoi on est capable.

L'Insigna II est partie en tout cas pour être un beau succès comme l'Insigna I

Elle va justement évoluer:

des nouvelles motorisations plus puissantes en essence et diesel sont prévues

ainsi qu'une amélioration de la qualité perçue à l'intérieur.

PS : dans le paragraphe sur l'équipement, l'article ne parle pas de l'affichage tète haute, des suspensions pilotés, etc... présents sur la Talisman.

Par

En réponse à Pirelli P7

Commentaire supprimé.

Mais encore c'est un bourre-soufflé....digne d'une grenouille qui va éclater....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire