Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Match du Salon de Genève 2017 - Nouvelle Kia Picanto vs Renault Twingo

Dans Salons / Salon de Genève

Après avoir mis à jour la Rio, Kia poursuit le renouvellement de son offre de citadines en lançant la troisième génération de Picanto. Attendue dans les concessions au printemps, elle prendra son premier bain de foule à Genève. Elle y croisera une Twingo révolutionnée en 2014. Premier duel virtuel pour connaître les atouts de chacune.

Match du Salon de Genève 2017 - Nouvelle Kia Picanto vs Renault Twingo

Kia a beau faire son maximum, avec sa Picanto il reste un outsider sur le marché des petites citadines en Europe. 1,4 million d'exemplaires de la seconde génération ont été vendus dans le monde, mais seulement 300 000 sur le Vieux Continent. Pas simple de se faire une place face aux ténors de la catégorie ! Le constructeur espère progresser avec cette nouvelle version, qui trouvera sur son chemin la Twingo, reine de la catégorie en France et dont la troisième mouture souffle déjà ses 3 bougies.

Design : une Kia sérieuse

Pas de révolution esthétique pour la Picanto. Ceux qui roulent avec l'actuelle ne seront pas déboussolés ! La coréenne conserve sa silhouette de petite boule, avec la présence de porte-à-faux raccourcis, d'un petit capot incliné et d'optiques qui remontent jusqu'au pare-brise. Si la Picanto est l'entrée de gamme Kia, elle soigne les détails, avec par exemple des LED dans les optiques (sur les niveaux les plus chics). L'auto peut prendre des airs de petite sportive avec un kit carrosserie GT Line (double sortie d'échappement chromée, bas de caisse, aileron…).

En face, la Twingo semble plus joviale, avec son allure un brin néo-rétro. Mais pour beaucoup, elle s'inspire trop de la Fiat 500. Renault met en avant de son côté l'héritage de la R5. La française joue aussi la carte de la personnalisation, avec plusieurs choix pour les baguettes de décoration et de nombreux stickers.

Avantage : égalité, deux façons de faire, chacun ses goûts.

À bord : fun ou habitabilité

La planche de bord reprend des éléments de la nouvelle Rio.
La planche de bord reprend des éléments de la nouvelle Rio.
La présentation de la Twingo est plus originale. La Renault multiplie les petits rangements.
La présentation de la Twingo est plus originale. La Renault multiplie les petits rangements.

 

Dans l'habitacle aussi, la Twingo se fait plus fun, avec des formes arrondies et des ambiances colorées. La Picanto semble plus mature et plus conventionnelle, avec notamment une instrumentation moins gadget. Elle a un côté un peu plus sportif et surtout plus valorisant. En revanche, elle cède à la mode de la tablette tactile mal intégrée !

Côté habitabilité, la Picanto est promise un peu plus généreuse. Kia annonce ainsi pour la garde au toit avant/arrière des valeurs de 1 005/960 mm, contre 908/855 mm pour la Twingo. Il en est de même pour le coffre, avec une capacité de 255 litres. Pas mal pour un véhicule qui mesure 3,60 mètres de longueur ! En face, chez Renault c'est 219 litres… avec un plancher chauffant, car le moteur est situé en dessous.

Avantage : Kia, plus spacieuse.

Moteurs : 100 % essence

Bémol pour une citadine : la carrosserie n'est pas du tout protégée.
Bémol pour une citadine : la carrosserie n'est pas du tout protégée.
La Picanto et la Twingo ont la même longueur au millimètre près : 3,595 mètres.
La Picanto et la Twingo ont la même longueur au millimètre près : 3,595 mètres.

 

Ces modèles reflètent un changement important du marché : aucune des deux n'est (et ne sera) disponible avec un moteur diesel. À son lancement, la Picanto sera proposée avec deux blocs essences atmosphériques : un 1.0 de 67 ch et un 1.25 de 84 ch. Kia lancera en fin d'année un nouveau 1.0 turbo de 100 ch, qui délivre un couple de 172 Nm.

En face, la Twingo laisse le choix entre trois moteurs : un 1.0 atmosphérique 70 ch, un 0.9 turbo 90 ch et un 0.9 turbo de 110 ch réservé à la finition GT. La Renault a un bel avantage : elle est disponible avec une bonne boîte à double embrayage 6 rapports, proposée sur les blocs 70 et 90 ch. La Kia ne dispose que d'une boîte auto à 4 rapports sur le 1.25.

À noter la particularité de la Twingo : son moteur est placé à l'arrière. Gros bénéfice : un rayon de braquage riquiqui, bienvenu sur une citadine. Mais le comportement routier en souffre.

Avantage : Renault, pour l'EDC.

Équipements : petit bol d'air en Twingo

Pas de variante sportive sur la Picanto, mais un kit carrosserie GT Line.
Pas de variante sportive sur la Picanto, mais un kit carrosserie GT Line.
La Twingo est proposée depuis quelques mois en version GT de 110 ch.
La Twingo est proposée depuis quelques mois en version GT de 110 ch.

 

Dans cette catégorie, aucune ne prend vraiment l'avantage. Les deux proposent un système multimédia avec écran 7 pouces. Celui de la Twingo est plus poussé en matière de services (avec par exemple Coyote, en option). Mais la Picanto se rattrape côté technologie avec un chargeur de téléphone portable à induction. Les deux peuvent avoir une caméra de recul.

Si la coréenne a un freinage d'urgence autonome, indisponible sur la Twingo, la française propose l'alerte de franchissement de ligne blanche. Bref, elles semblent se rendre coup pour coup. Mais la petite Renault profite de son grand toit ouvrant en toile pour faire la petite différence.

Avantage : Renault, de (très) peu.

Nouvelle Kia Picanto vs Renault Twingo : le verdict Caradisiac

Thème Avantage
Design Égalité
À bord Kia
Moteurs Renault
Équipement Renault
LE VERDICT CARADISIAC RENAULT : 3 - KIA : 2

La gagnante : Renault Twingo

Match du Salon de Genève 2017 - Nouvelle Kia Picanto vs Renault Twingo

En savoir plus sur : Kia Picanto 3

Commentaires (49)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ah... cette Picanto. Quand elle est sortie c'était une horreur. Le restylage à été bénéfique mais bon, Picanto 1 un jour, Picanto 1 toujours. La 2°Gén était beaucoup plus réussie, nettement plus valorisante, moins low-cost. Il semblerait que le 3°Gen soit encore meilleure.

Twingo 1 intéressante, Twingo 2 ratée, surtout la phase 1, Twingo 3 réussie.

Pour moi l'avantage est quand même à la Kia.

Par

La Kia l'explose haut la main, fiabilité, qualité des assemblages, durabilité, évidemment image de marque... tout... !

Par

Et la Twingo a, comme la Zoé, un côté voiturette ou voiture pour nains qui est rédhibitoire. Les anciennes n'étaient pas fiables mais elles étaient incontestablement plus jolies...

Par

Ah....les désormais célèbres duels virtuels Cara....prochaine étape annoncée : le journaliste virtuel.

C'est pas avec des articles comme ça que vous repousserez l'échéance....

Au fait....la garantie 7 ans et les mises à jour GPS gratos sur la même période....ça compte pour rien ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Ah....les désormais célèbres duels virtuels Cara....prochaine étape annoncée : le journaliste virtuel.

C'est pas avec des articles comme ça que vous repousserez l'échéance....

Au fait....la garantie 7 ans et les mises à jour GPS gratos sur la même période....ça compte pour rien ?

Bizarre ce test si l on prend en compte les comparatifs des mini citadines de caradisiac cette twingo est tj dernière...sauf aujourd hui apparemment :bah:

Par

Aucune des deux... Kia n'a pas de style propre, c'est un milkshake de ce que fait la concurrence. Quand à la Twingo, malgré qu'elle soit de même longueur que cette Kia, elle semble étirée et trop haute sur pattes. Son style pompé, et raté, sur la 500 me reste toujours en travers de la gorge aussi, j'ai mal pour Fiat.

Niveau habitacle, la première est laide, la seconde fait jouet. Pas laide mais trop plastique. Ok pour les rangements si ce n'est celui au centre, qui se barre dés qu'on l'effleure avec le genou. La présentation fait cheap dans les deux. Niveau moteur, ceux de Rno pollue à l'extrême, pas envie de distribuer des cancers à tout va dans le voisinage.

Sans compter qu'elle coûte un pont... La première était mignonne et pratique, la reine des citadines. Celle-ci, c'est juste une piètre contre-façons de 500.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ah....les désormais célèbres duels virtuels Cara....prochaine étape annoncée : le journaliste virtuel.

C'est pas avec des articles comme ça que vous repousserez l'échéance....

Au fait....la garantie 7 ans et les mises à jour GPS gratos sur la même période....ça compte pour rien ?

Comparatif d'affiches publicitaires :bah:

Par

J'ai jamais compris l'intérêt de ces duels sur papier... Complètement ridicule O.o

Un essai en "vrai" dirait l'inverse de votre conclusion que ça ne m'étonnerait pas :hum:

Par

En réponse à FireFelin63

Ah... cette Picanto. Quand elle est sortie c'était une horreur. Le restylage à été bénéfique mais bon, Picanto 1 un jour, Picanto 1 toujours. La 2°Gén était beaucoup plus réussie, nettement plus valorisante, moins low-cost. Il semblerait que le 3°Gen soit encore meilleure.

Twingo 1 intéressante, Twingo 2 ratée, surtout la phase 1, Twingo 3 réussie.

Pour moi l'avantage est quand même à la Kia.

La twingo 2 était jugée par certains comme trop sérieuse mais c'est de loin la plus homogène et aboutie des twingo avec une gamme complète la 3 été génération avec son moteur arrière c'est fun ça braque bien mais appart ça aucun avantage.

Par

Je partage les propos de Little et j'ajouterais que la pauvre Twingo a perdu tout son charme et surtout sa praticité, je pense aux sièges coulissants et pour perdre plus de place pour le coffre envoie le moteur sur l'arrière, quel idée godiche, ses mauvaises ventes un peu partout rejoins mes dires. Pour la coréenne c'est un ersatz de différentes lignes choppées ça et la, pas mauvaise, mais pas géniale non plus, si ce n'est sa garantie.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire