Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Passages à niveaux: la sécurité en berne

Dans Pratique / Sécurité

Alors que les statistiques globales de sécurité routière s'améliorent depuis une quinzaine d’années, les collisions sur des passages à niveaux continuent d'afficher un niveau préoccupant.

On compte plus de 15 000 passages à niveaux sur les routes de France. Certains sont encore dépourvus de barrière de sécurité.
On compte plus de 15 000 passages à niveaux sur les routes de France. Certains sont encore dépourvus de barrière de sécurité.

A l’heure où nous publions cet article, le bilan provisoire de la collision survenue jeudi entre un car et un train sur un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales) fait état de quatre morts et 20 blessés. On ignore encore les circonstances précises de cet accident, et notamment si les barrières se sont baissées ou non à l’approche du train. Une question cruciale qui sera au coeur de la conférence de presse que donnera le procureur de Marseille ce vendredi à 18 heures.

Dans l'intervalle, ce drame est l’occasion de nous intéresser à la sécurisation de ces passages à niveaux qui constituent de véritables zones à risques sur nos routes, avec des statistiques à l’inquiétante régularité :

2011 : 106 collisions, 32 tués et 14 blessés graves 

2012 : 100 collisions, 33 tués et 10 blessés graves 

2013 : 148 collisions, 29 tués et 19 blessés graves

2014 : 100 collisions, 25 tués et 17 blessés graves

2015 : 100 collisions, 27 tués et 15 blessés graves

2016 : 111 collisions, 31 tués et 15 blessés graves

Bref, et l’accident survenu jeudi vient le rappeler, aucun progrès enregistré malgré une forme de volontarisme affiché des pouvoirs publics, qui annoncent investir environ 60 millions d'euros chaque année pour la sécurisation des passages à niveau.

Les autorités rappellent que dans la majorité des cas, les victimes sont des habitués ou des riverains dont la vigilance se trouverait altérée par une forme de routine. Pour mémoire, les conducteurs qui franchissent un passage à niveau quand c'est interdit risquent une amende de 135 euros et la perte de 4 points. Pas de quoi inquiéter les 20% d’automobilistes qui déclaraient en 2015 avoir déjà franchi un passage à niveau sans tenir compte de la signalisation (étude TNS Sofres).

Quelques 152 passages à niveaux (sur un total de 15 459) sont répertoriés comme dangereux et à ce titre inscrits au programme de sécurisation nationale (dont ne fait pas partie celui de Millas), et 24 d’entre eux ont été supprimés en 2016. La sécurisation peut s’opérer de trois manières : mettre la route en impasse, dévier la route vers un ouvrage de franchissement existant, ou en créer un au-dessus ou au-dessous des voies. Des opérations forcément plus longues et plus onéreuses que celles consistant à placer des radars de vitesse (22 passages à niveaux équipés entre 2009 et 2012) ou de franchissement, qui sont eux au nombre de 80. Sans grand effet manifestement, comme le montrent les chiffres d'accidentologie cités plus haut dans cet article.

Et le plus incroyable est que parallèlement à ce déploiement de radars, il subsiste dans le même temps des passages à niveaux sans barrière de sécurité ni feux automatiques! Le 2 novembre dernier à Bonneville-sur-Touques (Calvados), un couple et leur enfant de dix ans trouvaient ainsi la mort dans la collision de leur voiture avec un TER (Train express régional) en traversant un passage à niveau de ce type. Oui, en France, au XXIème siècle.

En attendant que les pouvoirs publics traitent le problème de la façon la plus efficace possible,  la plus grande vigilance doit être de mise à l'approche des passages à niveaux. Parce qu'un dysfonctionnement des barrière reste toujours possible, et parce que la distance d'arrêt d'un train peut atteindre 500 mètres. Et si vous vous retrouvez coincé(e) au milieu d'un passage à niveau avec votre voiture? Tout simple, d'après la Sécurité routière: "enfoncez la barrière de sortie : elle est conçue pour ça"... Un peu court.

 

Portfolio (1 photos)

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Au lieu de nous mettre des voitures radar mobile mobile privatisées et des radars fixes à chaque descente ils serait bien mieux qu'ils nous en colle aux passage à niveau

Par

Il m'est arrivé stoppant en entendant la sonnerie et voyant les feux s'allumer d'être dépassé par le véhicule derrière moi parce qu'il jugeait avoir largement encore le temps de passer avant la fermeture définitive des barrières. Effectivement je pense des habitués persuadés de ne prendre aucun risque.

Par

faut attendre de savoir ce qui s'est réellement passé avant de s'exciter. mais m'est avis qu'il y a un responsable dans l'accident.

ensuite, il existe toujours des solutions: au pire, limiter la vitesse des trains à 30 à l'heure là où il y a des passages à niveau, de quoi permettre au conducteur d'avoir le temps de freiner si nécessaire.

on peut également imaginer des capteurs de présence sur les passages à niveau pour avertir automatiquement un train qui approcherait qu'il doit freiner immédiatement.

mais bon:

"Pas de quoi inquiéter les 20% d’automobilistes qui déclaraient en 2015 avoir déjà franchi un passage à niveau sans tenir compte de la signalisation"

il reste difficile d'empêcher un débile de faire n'importe quoi...

Par

En réponse à mynameisfedo

faut attendre de savoir ce qui s'est réellement passé avant de s'exciter. mais m'est avis qu'il y a un responsable dans l'accident.

ensuite, il existe toujours des solutions: au pire, limiter la vitesse des trains à 30 à l'heure là où il y a des passages à niveau, de quoi permettre au conducteur d'avoir le temps de freiner si nécessaire.

on peut également imaginer des capteurs de présence sur les passages à niveau pour avertir automatiquement un train qui approcherait qu'il doit freiner immédiatement.

mais bon:

"Pas de quoi inquiéter les 20% d’automobilistes qui déclaraient en 2015 avoir déjà franchi un passage à niveau sans tenir compte de la signalisation"

il reste difficile d'empêcher un débile de faire n'importe quoi...

C'est un peu irréaliste de diminuer la vitesse des trains à l'approche des passages à niveau. Il y en a en moyenne un tous les... 2 km ! (30000 km de voies férrées, 15000 passage à niveau).

Par

En réponse à JF2

Il m'est arrivé stoppant en entendant la sonnerie et voyant les feux s'allumer d'être dépassé par le véhicule derrière moi parce qu'il jugeait avoir largement encore le temps de passer avant la fermeture définitive des barrières. Effectivement je pense des habitués persuadés de ne prendre aucun risque.

c'est surtout le syndrôme du "vouloir gagner 30s en risquant sa vie".

à un moment donné, on est tous passé par là: je pense notamment au feu orange/rouge, au cédez le passage, à un dépassement limite... et au passage à niveau.

à ramener bien souvent au contexte où l'on prend une telle décision stupide, et parfois très lourde de conséquences.

pour ma part, j'essaye de faire très attention, et je ne prends aucun risque sur un passage à niveau, surtout pas en m'arrêtant sur la voie (je préfère rester derrière). mais il m'arrive encore parfois, rarement, de passer in extremis un feu orange qui vient de passer au rouge. car avec certains feux, ça fait chier de savoir qu'on va se taper 1 minute ou plus d'attente... à ce sujet, j'aimerais bien qu'on généralise l'affichage de tempos d'attente: c'est ce que je vois de plus en plus sur les feux de chantier, et c'est franchement chouette. ça permet de supprimer ce petit stress de ne pas savoir quand le feu peut passer au vert. avec le décompte du temps restant, on sait ainsi quand il faut se préparer, et on ne peste plus contre un feu qui dure et dont on se demande s'il n'est pas en panne (ça arrive).

Par

En réponse à H2O52

C'est un peu irréaliste de diminuer la vitesse des trains à l'approche des passages à niveau. Il y en a en moyenne un tous les... 2 km ! (30000 km de voies férrées, 15000 passage à niveau).

oui, mais ces passages à niveau ne sont majoritairement présents que sur des lignes peu fréquentées, voire très peu fréquentées, et quasi jamais des lignes où les trains circulent à plus de 100 à l'heure.

donc, si c'est pour faire ralentir à 30 à l'heure l'autorail qui fait 2 a/r dans la journée, ça n'est pas dramatique. surtout si le passage à niveau est à côté de la gare, comme bien souvent.

Par

La sécurité routière n'est pas une question de sécurité mais d'imposition.

Sinon, cela ferait longtemps que les autoroutes seraient gratuites (ou payantes par vignette annuelle comme en Suisse/Autriche) et que la totalité des passages à niveaux seraient équipés (comme dans d'autres pays européens)par des dispositifs d'arrêt par détection. Ces deux mesures pourraient faire "gagner" plusieurs centaines de vies par an.

Par

Mais l'état vient de trouver une solution : la baisse de la limitation de vitesse à 80 au lieu de 90....

Comme ca, on arrivera moins vite sur la passage à niveau et une fois que le train sera passé...

Treve de plaisanterie

Au dela de savoir si les barières ont fonctionné correctement hier ou pas, il faut peut etre revoir les aménagements autout de ces fameux passages à niveau

A priori aux abords de celui ci il y a 1 intersection de chaque coté, ainsi on peut supposer que pour permettre a un vehicule de tourner on soit obligé de patienter...

Apres il faut bien reconnaître que TOUS les automobilistes (moi y compris) ont commis un jour une imprudence (feu passé à l'orange, acceleration pour passer in extremis...

Ce genre de comportement qui peut engendrer un accident....Mais on aura beau ne pas s'engager sur la voie ferree a cause d'un embouteillage devant, il y aura souvent un cretin qui se croyant plus malin, passera en force et se retrouvera coincé sur la voie... Tant qu'il n'y pas de passage de trains a ce moment, cela va, le cretin se sentira invincible, jusqu'au jour ou il reproduira sa connerie au mauvais timing....

Donc l'état aura beau etre plein de bonne volonté, en mettant des radars, des avertisseurs, etc.. aux abords de ces passages, tant qu'il y aura des kamikases, des imprudents, des inconscients, il y aura toujours un risque de tragedie...

Mais le plus important etant surement de degager les abords de ces passages (arbres, constructions diverses etc...) pour que tout le monde (train comme voiture) ait une excellente visibilité....

Et pourquooi pas installer une deuxieme paire de barrières en amont en allongeant le timing pour bien arreter les gens à temps...

Par

Que la barrière ait fonctionné ou pas, l'enquête le dira, mais en plus des barrières qui se baissent il y a aussi un feu clignotant et également une sonnerie qui signalent qu'un train va arriver.

A moins d'une panne générale du passage, a priori un témoin disait que la barrière était baissée, il faut vraiment être distrait ou le faire exprès pour passer.

Par

pas d'argent pour sécurisé les passages à niveau,mais pour les ronds points et leurs décorations débiles statues.fauts décors etc......

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire