Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Renault : révolution à l'intérieur de la future Clio

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

, mis à jour

C'est peu de dire que la Renault Clio actuelle a été critiquée pour la qualité des matériaux à l'intérieur, en retrait par rapport à ce que peut proposer la concurrence, notamment allemande. Renault, conscient du problème, semble vouloir travailler très intensivement sur cette caractéristique pour la prochaine génération de Clio qui promet une révolution à l'intérieur.

Renault : révolution à l'intérieur de la future Clio

Avec l'arrivée de Laurens Van Den Acker à la tête du design, les autos de Renault ont depuis totalement changé de visage et sont désormais largement appréciées du public. Mais encore faut-il que le ramage soit à la hauteur du plumage, ce qui est loin d'être le cas sur la Clio, régulièrement critiquée pour la qualité de l'habitacle et du poste de conduite.

 

Laurens Van Den Acker avait d'ailleurs démarré la refonte des Renault en s'attaquant à la plus populaire, la Clio, qui fut la première d'une longue lignée. La citadine au losange sera renouvelée d'ici deux ans, et pour bien faire, Renault pense déjà à l'intérieur.

 

Planche de bord de l'actuelle Renault Clio.
Planche de bord de l'actuelle Renault Clio.


Le chef designer explique que les équipes de développements sont conscientes du problème : "nos clients regardent l'extérieur et sont séduits, mais lorsqu'ils se penchent sur l'intérieur, il s'étonnent un peu. Nous devons désormais nous assurer que nos futurs intérieurs seront à la hauteur du design extérieur. Nous avons plus de gens qui travaillent sur les habitacles qu'il n'y en a jamais eus, et nous sommes en train de lancer une révolution".

 

Ces propos nous donnent évidemment envie d'en savoir plus, d'autant plus que d'ici là, Volkswagen aura déjà lancé la nouvelle Polo, qui devrait encore s'annoncer comme une référence en matière de qualité d'assemblage et des matériaux. Renault devra alors jouer le sans-faute, mais vu les progrès faits récemment, notamment sur les Scénic et Talisman, l'espoir est permis.

 

Mots clés :

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ca va déKoiffer ..!!

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Et après ça s'étonne des prix en hausse... Abrutis de frouzes

Une citadine c'est pas un segment pour recevoir des plastiques moussés, c'est censé être des voitures économiques bordel

Par

attendez de voir la version Initiale Pastis inside :bien:

Par

le fameux IPi :areuh:

Par

Pas étonnant quand j ai vu qu ils prenaient de plus en plus de fournisseurs chinois...

Par

Renault est en progrès constants, mais faut pas relacher ces efforts (au contraire de ce qui a été fait sur Clio IV).

Ayons confiance, mais c'est vrai, ça reste une citadine, pas une compacte (quoique vu la taille)...

Par

Mon frère a une Clio III avec 180 000 km au compteur et mon fils une Polo avec 48 000. Il y a peut-être un peu plus de plastiques durs dans la Clio, sans doute de quoi donner du grain à moudre aux pinailleurs. A part ça, l'habitacle de la Clio est comme neuf et aucun bruit de mobilier n'est à déplorer.

Personnellement, j'accorde beaucoup plus d'importance au design des planches de bord qu'aux matériaux dans lesquels elles sont réalisées, dans la mesure où les différences se sont fortement nivelées en termes de qualité. Il n'existe plus de voitures mal assemblées ou construites avec des matériaux de mauvaise qualité.

Si Renault a un effort à faire, c'est plutôt dans le design des planches de bord que dans les matériaux et/ou l'assemblage. Ceci dit, BMW (par exemple) aurait un sérieux effort à faire aussi notamment dans la Série 1 : j'ai du mal à comprendre comment certains veulent rester chez BMW après avoir roulé pendant des mois ou des années dans un décor aussi triste...

Par

@Dumb "j'ai du mal à comprendre comment certains veulent rester chez BMW après avoir roulé pendant des mois ou des années dans un décor aussi triste..."on existentielle et qui m' assaille, ts ls jours ..!!

Moi aussi, c' est une vraie Kestion existentielle qui ..m' assaille, ts les jours ..!!

Par

Ca fait depuis la sortie de la R19 (en remplacement des R9 et R11 en 1988) que Renault nous fait le coup de la hausse de la qualité ! Il y a eu en effet une hausse visible entre 1988 et 1995 environ sur tous les nouveaux modèles, mais ce fut ensuite une baisse drastique les coûts qui ont conduit à une nette baisse de la qualité des produits (Clio 2 phase 1, Mégane 1....) puis ensuite une chute dramatique de la fiabilité vers 2000, que Renault a mis plus de 5 ans à corriger !

Désormais, malgré de multiples campagnes et annonces de hausse de la qualité, force est de constater qu'une Clio est loin d'une Polo en terme de qualité des matériaux, ajustages et tenue dans le temps (allez voir une Polo / Golf de 10 ans et une Clio/ Megane du même âge et on en reparle), une Mégane ne fait pas le poids face à une 308 et une Talisman est loin des références malgré des effort de présentation louables.

Par

les versions de base BMW sont tristes, si vous montez en gamme et vous débarrassez des plastiques noirs laqués, ca commence à devenir joli.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire