Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Sondage : oui à la voiture connectée, mais non à l'autonome !

Dans Futurs modèles / Technologie

Impossible aujourd’hui de ne pas entendre parler de voiture connectée ou autonome. Mode ou tendance de fond, difficile de savoir si cela correspond à une véritable attente de la part des clients. Pour essayer d’y voir plus clair, voici les résultats d’un sondage sur la perception des Français de l'automobiles connectée et de la voiture autonome.

Sondage : oui à la voiture connectée, mais non à l'autonome !

Réalisée en novembre dernier par la société Dekra, auprès d’un panel de plus de 1 000 personnes, cette enquête révèle que la majorité des personnes interrogées (64 %) préféreraient acheter une voiture connectée, notamment les plus jeunes (18-24 ans) qui sont 74 % à se dire prêts à investir dans ce type de véhicules. 80 % des sondés déclarent que les voitures connectées offrent plus de divertissements pour les passagers (92 % chez les 18-24 ans).  Mais même si le divertissement a la cote, il n’est pas prioritaire lors de l’achat. Ainsi, seulement 28 % des personnes souhaiteraient disposer obligatoirement du Wifi, 20 % d’un système audio perfectionné et 12 % d’un assistant à commande vocale.

A l'inverse, parmi les principaux types d’équipements souhaités ressortent en majorité des équipements d’aides à la conduite et améliorant la sécurité, tels qu’un GPS (64 %), une caméra de recul (61 %) ou encore des dispositifs de sécurité avancée, comme un appel des secours en cas d'accident (50 %), un avertisseur d'obstacles (47 %), des indicateurs de maintenance pour alerter de l'état du véhicule (46 %) et des indicateurs d'aide à la conduite (37 %). Les Français déclarent ainsi à 73 % que les voitures connectées permettent de mieux contrôler l’état du véhicule et améliorent la sécurité routière (63 %).

Cela étant, les conducteurs tricolores estiment que les voitures connectées présentent davantage de risques de dysfonctionnement que les voitures classiques (81 %). Ils sont par ailleurs 94 % à les penser plus chers à l’achat. Et seulement 19 % sont prêts à payer plus pour un véhicule avec beaucoup d’accessoires connectés, un chiffre qui monte à 31 % chez les 18-24 ans.

Si les conducteurs tricolores aiment la technologie, ils ne sont en revanche pas prêts à passer le cap de la voiture autonome. Ainsi, plus de la moitié des sondés (58 %) déclarent ne pas encore être disposés à tenter l'expérience à bord d’une voiture autonome et même un quart (26 %) y est farouchement opposée. Ce manque de confiance concerne plus particulièrement les femmes et les personnes âgées de 50 ans et plus. Enfin, même si beaucoup de constructeurs vantent les bienfaits de l’autonomie, beaucoup de Français pensent que ces voitures pourraient susciter des contraintes plus importantes en termes d’entretien.

En somme, si les Français disent oui à la technologie, ils préfèrent clairement garder le contrôle de leur voiture. La généralisation des véhicules autonomes n’est donc pas encore pour aujourd'hui, et probablement pas pour demain.

Mots clés :

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je dis "non" aux deux.

Par

Je n'ai pas vu ce sondage sinon j'aurais dit OUI aux deux !

Par

Non aux voitures connectées et/ou autonomes également : question de liberté.

Par

En réponse à RhinoPigeotCitron

Non aux voitures connectées et/ou autonomes également : question de liberté.

...et oui à La Sportive. :bien:

Par

Je suis pas contre la voiture autonome si on nous laisse encore la possibilité de conduire nous même... Laisser la voiture conduire en ville et dans les bouchons et prendre la main sur les autres parcours, là oui.

La voiture connecté, j'aurais tendance à dire non, tout ces bidules ça déconcentre l'automobiliste, qui est plus occupé à bidouiller les gadgets plutôt qu'à conduire.. Et c'est un informaticien qui vous dit ca...

Par

En réponse à LittlePaulie

Je dis "non" aux deux.

+1, j'aime conduire et je fais attention à ce que je fais!

Et je vois pas en quoi le GPS est un élément de sécurité, plutôt l'inverse, vu que si t'as le pif sur l'écran, tu l'as pas sur les panneaux...

Pareil pour la caméra de recul, retournes toi sur ton siège, tu verra derrière!

Et les indicateurs de maintenance, ça fait pas l'entretiens à ta place et ça ne vaudra jamais un conducteur attentionné qui aime et prends soin de sa Titine!

Donc, comme Paulie, NON et NON!

Par

Ce qui est important c'est d'avoir le choix. Pouvoir enclencher le mode autonome quand on en a envie... Mais je crois que ça ne va pas durer longtemps. Quand tous les véhicules seront équipés, on sera obligés de se laisser conduire.

Par

Surtout pour les Rino... j'imagine les accidents, terribles... Il faut des constructeurs qui maitrisent la technologie

Par

serai t il possible d avoir un lien vers ce sondage ?

impossible de le trouver sur le net....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire