Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Toyota, Mazda et Denso se branchent pour l'électrique

Toyota, Mazda et Denso se branchent pour l'électrique

L’avenir de l’automobile sera électrique ou ne sera pas. Une marche forcée que Carlos Tavares, le patron du groupe PSA, peut notamment regretter. Mais le sort en est jeté et le dernier Salon de Francfort a confirmé une tendance que les annonces politiques exacerbent. Le gouvernement britannique veut mettre fin à la vente de voitures diesel ou essence à partir de 2040, et la France a présenté un plan similaire. La Chine réfléchit de son côté à un calendrier contraignant. Bref, il faut s’insérer dans ce courant de l’électrique, et vite, car personne n’est vraiment prêt. Au Japon, les grandes manœuvres ont commencé.

L’enjeu est de taille. Car le terrain de l’électrique est en friche. Et si l’on n’y prend garde, le champ sera chinois. Au grand détriment des marques et des nations qui dominent actuellement le marché automobile. S’il n’y a pas encore tout à fait urgence, il est grand temps de mettre ses forces en batterie pour faire face à l’enjeu. C’est ce qu’ont décidé les constructeurs d'automobiles japonais Toyota et Mazda, avec leur compatriote équipementier Denso.

Les trois entreprises ont donné les grandes lignes de leur rapprochement dans un communiqué : "comme divers pays et régions du monde adoptent des politiques de plus en plus rigoureuses pour réduire les gaz à effet de serre, commencent à apparaître de nouvelles réglementations qui imposent des quotas de vente de véhicules électriques. Les énormes investissements et le temps nécessaire pour couvrir tous les marchés et les segments de véhicules sont un problème urgent pour chacun des constructeurs automobiles. Il faut répondre de façon rapide et souple aux tendances du marché".

On le voit, la mobilisation générale est déclarée face à une conjoncture imposée par les réglementations environnementales. Il faut développer un large éventail de technologies et considérer les véhicules électriques comme un domaine technologique clé au côté des véhicules à piles à combustible.

Dans le cas du trio japonais, la nouvelle entreprise sera détenue à hauteur de 90 % par Toyota. Mazda et Denso se partageront à égalité les 10 % restants. L'accord signé couvre une gamme variée de modèles, des mini-véhicules aux voitures de tourisme, en passant par les SUV et des camions légers.

Mots clés :

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toyota avec Mazda et Denso possède déjà une technologie de pointe , de plus Toyota et Bmw travaille ensemble .

voici les ingénieurs Japonais réuni avec les ingénieurs Allemand .

comment la concurrence réagira elle fasse à la technologie japonaise et allemande !!!

l'automobile va prendre un virage serré !

Par

En réponse à le jeune rat

Toyota avec Mazda et Denso possède déjà une technologie de pointe , de plus Toyota et Bmw travaille ensemble .

voici les ingénieurs Japonais réuni avec les ingénieurs Allemand .

comment la concurrence réagira elle fasse à la technologie japonaise et allemande !!!

l'automobile va prendre un virage serré !

virage serré oui , d'autant que cetains ce sont endormis comme psa...

Par

Tout ces investissements pour une techno qui ne sera certainement que transitoire, c'est navrant. Que les règles soient contraignantes dans les agglomérations, je comprends très bien et tout particulièrement en Chine (ou l'Inde), mais je vois pas l'intérêt de l'imposer hors ville alors que l'on sait que l'électrique n'y est pas à l'aise.

Par

Attention, le roi et le prince travaillent ensemble!

Les bouffons vont morfler. :bah:

Par

attention à la bulle médiatique, financière, industrielle qui est en train de se creer, l'Europe risque d'être la cocue dans cette histoire: "

Deng Xiaoping qui a converti la Chine au capitalisme aurait déclaré en 1992 : « Le Moyen Orient a le pétrole et nous avons les terres rares »La Chine ne possède "que" 36 % des réserves mondiales de métaux rares, suivie de l'ex-Union soviétique (22 %), des États-Unis (13 %) et de l'Australie (5 %). Mais la Chine assure à elle seule plus de 95 % de la production mondiale de terres rares soit 120.000 tonnes par an.

la chine a commencé a restreindre l'exportation de ces terres rares pour satisfaire sa demande domestique en priorité...or l'Europe n'a pas ces gisement là alors que dans les terre rare, il y des tas de métaux et d'elements qui entre dans lacompositon de matos de haute technogie ( des batteries par exemples)....donc les industriels europeens vont aller se faire voir gentiment dans 10 /20 ans

Par

En réponse à pechtoc

Tout ces investissements pour une techno qui ne sera certainement que transitoire, c'est navrant. Que les règles soient contraignantes dans les agglomérations, je comprends très bien et tout particulièrement en Chine (ou l'Inde), mais je vois pas l'intérêt de l'imposer hors ville alors que l'on sait que l'électrique n'y est pas à l'aise.

"mais je vois pas l'intérêt de l'imposer hors ville alors que l'on sait que l'électrique n'y est pas à l'aise"

Ameliorer les performances des voitures electriques c'est aussi amelioré les performances des voitures hybrides *

qui n'ont aucun mal à sortir hors des villes...

De meme le seul freins à l'utilisation hors des villes d'une voitures electrique c'est l'autonomie..

Hors les progres fait et à venir à ce sujet sont juste enorme.

Par

En réponse à le jeune rat

Toyota avec Mazda et Denso possède déjà une technologie de pointe , de plus Toyota et Bmw travaille ensemble .

voici les ingénieurs Japonais réuni avec les ingénieurs Allemand .

comment la concurrence réagira elle fasse à la technologie japonaise et allemande !!!

l'automobile va prendre un virage serré !

MDR

Depuis quand la technologie japonaise est meilleure que celle européenne dont celle française ?

Les clichés ont la vie dure.

PSA-Opel ou Renault-Nissan-Mitsubishi n'ont pas de craintes à avoir.

Toyota c'est un gros groupe mais il n'a d'avance sur aucun autre.

Il est surtout bien implanté partout à l'inverse des constructeurs francais et bénéficie de l'image 'ailleurs ils font mieux que nous' profitant du fait qu'on est pas chez eux pour voir.

En plus avec les affaires japonaises, on se rend compte que dans ce pays c'est l'omerta dès qu'il y a des problèmes. Il faut surtout pas que le moindre probleme sorte dans la presse et particulièrement celle étrangère. Apres voilà les énormes scandales quand ca éclate parce qu'ils ont voulu cacher leur problèmes à tout le monde.

Pendant ce temps les autix font les éloges des constructeurs japonais et plus globalement des entreprises japonaises car ils se nourrissent de clichés et d'images contre-faites que leur servent avec délectation les japonais.

Merci pour eux :jap:

Par

Connaissant les Japs vous pouvez être certains que le résultat sera à la hauteur : en plus ils ne partent pas de zéro, Toyota etant le champion d de l'hybride lourd, les moteurs électriques et les batteries c'est un domaine dans lequel ils investissent depuis 25 ans.

Même si les moteurs impliqués sont très différents, je les vois faire beaucoup mieux que les Allemands dans ce domaine. Les seuls vrais concurrents etant Tesla (mais ciblant exclusivement des acheteurs de véhicules premium alors que ici on parle de généralistes) et surtout Renault /Nissan.

Quant à ceux qui parlent de technologie "transitoire" pour l'électrique, j'ai envie d le leur répondre que par définition toute technologie est transitoire : les technologies ne cessent de changer ou au moins de s'améliorer. Il n'y a pas grand-chose de commun entre une Citroën traction et une C3, pourtant ce sont bien deux véhicules à moteur thermique...

Par

En réponse à nous75

"mais je vois pas l'intérêt de l'imposer hors ville alors que l'on sait que l'électrique n'y est pas à l'aise"

Ameliorer les performances des voitures electriques c'est aussi amelioré les performances des voitures hybrides *

qui n'ont aucun mal à sortir hors des villes...

De meme le seul freins à l'utilisation hors des villes d'une voitures electrique c'est l'autonomie..

Hors les progres fait et à venir à ce sujet sont juste enorme.

Moui, sauf que l'augmentation de l'autonomie se résume à augmenter la capacité de la batterie. Avoir une batterie de 200kWh pour proposer plus de 1000km d'autonomie, c'est aussi accentuer le gros point noir des batteries, leur temps de recharge. Et si un jour une batterie tient la charge en 3 minutes (ou 5 minutes, peu importe) il faudrait une réseau électrique proposant 2.4GW sur ses lignes arrivant aux bornes, on sait déjà que c'est irréaliste.

Il y a une limite à l'électrique, et ce sont les longues distances. Pour la petite citadine ou petite routière (300-400km) d'autonomie, c'est très bien.

Sinon oui, une plug-in hybride proposant 100 à 150km d'autonomie, ce serait le compromis idéal. Du 100% électrique plus de 90% du temps, et le reste sur le thermique.

Par

Nan mais il faut le dire les japonais sont en avance y a pas de honte à le dire et dans plein de domaines

Et je pense même que des marques automobile vont disparaître

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire