Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voici enfin la Dodge Challenger Demon, l'auto la plus folle de ces dernières années

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La Dodge Challenger Demon a enfin été dévoilée dans la nuit du côté de New York. L'auto est probablement la plus extraordinaire de ces dernières années dans le monde automobile. Le V8, déjà présent sur les autres Challenger, développe désormais 840 ch, et la Challenger Demon est capable de cabrer en départ arrêté.

Voici enfin la Dodge Challenger Demon, l'auto la plus folle de ces dernières années

Dodge a programmé une longue série de teasers avant d'officialiser cette Challenger Demon. Et il faut dire qu'à la vue de la fiche technique et des capacités de l'auto, on se dit qu'elle porte finalement assez bien son nom. Il faudra un sacré courage pour exploiter les possibilités offertes par le généreux V8 logé sous le long capot de la Challenger !

 

 

Le constructeur américain ne s'en cache pas, il ne gagnera pas d'argent avec cette voiture. Le but est simplement d'avoir un véhicule à forte image, et quand vous allez lire tout ce qui suit, vous allez vous dire que Dodge a déjà réussi son coup.

 

Voici enfin la Dodge Challenger Demon, l'auto la plus folle de ces dernières années

 

Le V8 6.2 compressé de la Challenger Hellcat est reconduit (et uniquement avec une boîte automatique), mais au lieu des 707 ch, ce sont ici 840 ch qui sont à disposition grâce, notamment, à un compresseur plus gros, à une pompe à essence supplémentaire, à un régime maximal repoussé à 6500 tr/mn (nous sommes sur un bloc à forte cylindrée unitaire, les hauts régimes façon Ferrari ne sont pas possibles ici). Ce qu'a produit Dodge, en fait, c'est une auto de "drag racing" homologuée pour la route. Les performances en départ arrêté sont tout simplement hallucinantes : le 0 à 100 est abattu en moins de 2,5 secondes (Dodge parle de 1,8 G à l'accélération au démarrage), et le 400 mètres départ arrêté est réussi en seulement 9,65 secondes. Pour vous donner un ordre d'idée, c'est mieux qu'une Tesla Model S P100D ou que la plupart des autos vendues à ce jour sur la planète (y compris chez Bugatti), et ce, avec seulement deux roues motrices !

 

Voici enfin la Dodge Challenger Demon, l'auto la plus folle de ces dernières années

 

Dodge a en tout cas pensé aux amoureux du 400 mètres avec un système spécial breuveté qui permet de refroidir le moteur et le compresseur, moteur éteint, et pendant un long moment. Ceci afin de pouvoir réenchaîner des temps sur le "drag strip" sans craindre la surchauffe. Autre détail, et pas des moindres : le rapport final de pont a été réduit par rapport à la Challenger Hellcat (3,09 contre 2,62) ce qui explique encore un peu plus les performances en nette hausse...

 

En plus d'avoir gagné plus de 120 ch par rapport à la Hellcat, la Challenger Demon a également perdu un peu plus d'une centaine de kilogrammes. Comment ? Tout simplement grâce à la suppression de la banquette arrière et... du siège passager ! La Challenger Demon sera donc réservée à un usage très spécifique, et de toute façon, vu les performances, le niveau sonore et la consommation certainement gargantuesque, on imagine mal un tel engin servir à un départ en week-end. Dodge précise quand même que le siège passager est disponible, mais en option. Tant mieux pour les couples.

 

Voici enfin la Dodge Challenger Demon, l'auto la plus folle de ces dernières années

 

Pour finir, les acheteurs auront droit à une boîte spéciale livrée avec l'auto. Dedans, ils trouveront un jeu de mini-roues pour remplacer les roues avant (les petites roues sont très utilisées en drag racing), mais aussi un kit à monter soi-même permettant de rouler au sans-plomb 100, un carburant utilisé pour les machines performantes.

 

Au final, Dodge ne s'en cache pas et n'a jamais voulu produire une auto sportive comme nous en connaissons tant en Europe. Ici, le but était "simplement" de faire une voiture de course de dragster homologuée pour la route, et rien de plus. La marque américaine ne produira la Challenger Demon que pendant un an, avec 3000 exemplaires prévus (uniquement aux USA et au Canada). Le tarif n'a pas été dévoilé mais il ne devrait pas être délirant compte tenu des performances globales, et Dodge assure en plus une garantie de 3 ans ou 60 000 km. Ah, et pour finir, sachez que cette Challenger est capable de lever ses roues avant sur un départ arrêté...

Portfolio (16 photos)

En savoir plus sur : Dodge Challenger 2

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'un des derniers monstres et mythe du groupe Mopar 100% US profitez en avant que FCA ne les transforme en fiat rebadgees.

Par

Sympathique les roues de secours :biggrin:

Par

"cette Challenger est capable de lever ses roues avant sur un départ arrêté..."

il va y avoir plein d'apprenti Dominique Toretto aux USA !

Par

moi je n'en veux pas du siège passager : la bonne excuse pour ne pas embarquer maman :sol:

Par

En réponse à Zeal

Sympathique les roues de secours :biggrin:

Faux pas se moquer des roues de secours...

En hiver, il y a plein de Subaru avec 4 roues galettes qui font les zazous sur nos routes de montagnes

Par

La démesure à l'américaine :D Cette voiture est sans doute inutilisable en condition normale de roulage, mais ça fait toujours plaisir de voir que la "folie" automobile n'est pas morte...

Par

Si Dodge sort cette voiture c'est surtout grâce à FCA justement... Bref, parenthèses fermées, on parle juste de la voiture maintenant.

Par

La bête est lâchée ! Merci Dodge !

Par

Cette caisse vend du rêve :rs:

Un grand bravo à Dodge :jap:

Par

Que Dieu bénisse l'Amérique.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire