Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Volkswagen: enfin le profil bas

Volkswagen: enfin le profil bas

La soirée organisée au Salon de Genève par un groupe automobile VAG qui compte pas moins de douze marques n’était pas exactement une fête débridée sur fond de démonstration de force. A l’aune d’une conjoncture marquée par le plus grand scandale que le blason Volkswagen n’ait jamais connu durant sa longue histoire, l’idée était plutôt de faire dans la gravité, la modestie, mais aussi la confiance dans l’avenir. Volkswagen est tombé de haut et semble apprendre à faire profil bas. Enfin.

C’est le patron Matthias Müller lui-même qui a donné le ton : « l'avenir ne peut se faire que si nous apprenons en même temps des erreurs du passé. 2016 est l'année au cours de laquelle nous comptons résoudre le problème de nos moteurs diesel pour nos clients et réorienter le groupe pour le futur.  Nous nous donnons cette double tâche, avec le respect nécessaire, mais également confiants dans le fait que ce groupe peut et va avec ses marques sortir renforcé de cette phase difficile. »

Une sémantique pragmatique et mieux réfléchie que les dernières sorties du même Président lors d’un voyage aux Etats-Unis l’an passé qui a fait plus de mal que de bien. Si l’Europe a été circonvenue par un plan de rappels validé, la contrée de l’Oncle Sam, elle, est plus vindicative, le département américain de la Justice et l'agence de l'Environnement (EPA) ayant saisi la justice contre le constructeur allemand. Qui pourrait, théoriquement, se voir imposer des dizaines de milliards de dollars de pénalités.

Maintenant, Volkswagen regarde aussi devant lui. Le groupe a également annoncé une offensive dans le domaine du design et du numérique à travers la création de trois "centres du futur". Un en Allemagne, une autre en Californie et le dernier en Chine. Ils auront pour mission de développer en commun la voiture de demain. Et comme celle-ci sera sans doute autonome, une offensive a aussi été promise sur la thématique.

"Je suis absolument convaincu que nous deviendrons d'ici à 2025 un fournisseur de mobilité de premier plan", a indiqué Johann Jungwirth, responsable de la division chargée de la mutation numérique du groupe, cité dans le communiqué. Profil bas, mais tête toujours haute.

Vidéos populaires

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Le groupe a également annoncé une offensive dans le domaine du design"

:ddr:

Par

Mouais, c'est surtout une opération de communication face au grand public pour faire croire qu'ils ont retenu les leçons et que bien sûr ils ne recommenceront jamais, n'est-ce pas ?

Par

En réponse à vroum le retour

"Le groupe a également annoncé une offensive dans le domaine du design"

:ddr:

C'est pas qu'il était temps mais c'est tout comme! :biggrin:

Par

En réponse à vroum le retour

"Le groupe a également annoncé une offensive dans le domaine du design"

:ddr:

Si si, ils vont rajouter une led aux feux de jour

Par

Je pense c'est ce qu'il fallait pour groupe VW. Avec toute ces histoires, ils vont en ressortir bien plus fort qu'avant et ce bouger le fion.

Par

çà me fait plaisir qu'ils se prennent de 10 à 20 milliards de $ dans la tronche, faut pas déconner avec la santé des gens hein, au US çà déconne pas mais en Europe c'est open bar pour VW et autres constructeurs douteux sur les diesoul, vous aurez noté qu'il n'y a et aura aucune sanction pour ces comportements peu scupuleux

Par

En réponse à vroum le retour

"Le groupe a également annoncé une offensive dans le domaine du design"

:ddr:

ils vont enfin recruter des désigners à la place des stagiaires pour les photocopies?:biggrin:

Par

En réponse à Muang

Je pense c'est ce qu'il fallait pour groupe VW. Avec toute ces histoires, ils vont en ressortir bien plus fort qu'avant et ce bouger le fion.

Exactement ! :bien:

Par

En réponse à GrosMytho

çà me fait plaisir qu'ils se prennent de 10 à 20 milliards de $ dans la tronche, faut pas déconner avec la santé des gens hein, au US çà déconne pas mais en Europe c'est open bar pour VW et autres constructeurs douteux sur les diesoul, vous aurez noté qu'il n'y a et aura aucune sanction pour ces comportements peu scupuleux

Mouais, donc un véhicule qui pollue trop c'est 20milliard d'amende, et des airbag qui tuent c'est quelques millions d'amende. La logique américaine!

Par Anonyme

Gravillon ne fait pas de commentaires concernant la cravate et la trogne de chien battu et abattue de Müller?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire