Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Volkswagen : le plaider coupable aux États-Unis

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Volkswagen : le plaider coupable aux États-Unis

Volkswagen espère que cette fois, c’est l’épilogue de son volet américain d’un « dieselgate » qui l’occupe encore dans le reste du monde. En plaidant coupable de ses errements qui l’ont amené à poser un logiciel truqueur rendant ses voitures vertueuses au regard des normes antipollution, le premier constructeur mondial s’accorde avec le département de la justice (DoJ) des États-Unis. C’était dans les tuyaux depuis janvier dernier et c’est maintenant officiel. Voici la note.

Volkswagen a formellement plaidé coupable de fraude et d'entrave à la justice aux États-Unis dans le scandale des moteurs diesel truqués. En échange du paiement d'une amende pénale de 2,8 milliards de dollars, les poursuites judiciaires sont levées. Au total, Volkswagen a accepté de verser 23 milliards de dollars aux États-Unis. Une coquette somme qui servira à indemniser quelque 600 000 automobilistes et réparer les dégâts causés à l'environnement par ses moteurs diesel.

Le groupe automobile allemand a commenté : « Volkswagen regrette profondément le comportement qui a conduit à la crise du diesel. Les accords que nous avons conclus avec les autorités américaines reflètent notre détermination à nous attaquer aux malversations qui sont allées à l'encontre des valeurs chères à Volkswagen ».

Pour autant, six cadres de l'entreprise, dont un a été arrêté aux États-Unis, restent par ailleurs inculpés dans cette affaire dans le pays.

Commentaires (169)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une entreprise qui lâche 23 milliards de dollars sans couler... Pas mal.

Par

Ils ont bien raison. Il faut passer, cette histoire est ancienne maintenant. Et les.gens s'en contrefichent.

Par

En réponse à LittlePaulie

Une entreprise qui lâche 23 milliards de dollars sans couler... Pas mal.

Pire : aucune marque vendue, contrairement à ce que certains pensaient.

Par

Maintenant le volet donnant sur les USA étant ouvert et la vue dégagée, il reste le volet Européen qui commence tout doucement mais surement...Il y a toujours eu un décalage avec les USA. et EU.

Par

Leur " détermination à s'attaquer aux malversations qui sont allées à l'encontre des valeurs de la marque " ne franchissent cependant pas les frontières américaines ...

Car il doit manquer la suite de leur déclaration que j'imagine comme suit : " En Europe, nein, pas la peine, Bruxelle est incapable de nous sanctionner et nos clients sont des pigeons qui soutiennent notre malhonnêteté ".

Par

En réponse à Verigood

Maintenant le volet donnant sur les USA étant ouvert et la vue dégagée, il reste le volet Européen qui commence tout doucement mais surement...Il y a toujours eu un décalage avec les USA. et EU.

Dont il faut intégrer Fiat Renault Opel et Ford.

Par

En réponse à Sevent

Dont il faut intégrer Fiat Renault Opel et Ford.

Pas de logiciel pipoteur pour Renault, Opel et Ford..dsl...

Par

En réponse à smartboy

Leur " détermination à s'attaquer aux malversations qui sont allées à l'encontre des valeurs de la marque " ne franchissent cependant pas les frontières américaines ...

Car il doit manquer la suite de leur déclaration que j'imagine comme suit : " En Europe, nein, pas la peine, Bruxelle est incapable de nous sanctionner et nos clients sont des pigeons qui soutiennent notre malhonnêteté ".

Les lignes commencent à bouger, Miss MERKEL ne pourra pas toujours faire un défilé pour enfumer la commission....

Par

Très bonne nouvelle :biggrin::areuh::biggrin::areuh::bien:

Par

En réponse à Verigood

Maintenant le volet donnant sur les USA étant ouvert et la vue dégagée, il reste le volet Européen qui commence tout doucement mais surement...Il y a toujours eu un décalage avec les USA. et EU.

Il est dorénavant impératif de concrétiser une plainte d'ampleur en Europe, mais également de continuer à sortir les autres et nombreuses affaires de tricherie.

Par exemple : les boîtes de vitesses truquées Audi...

Le but : que ces tricheurs paient le vrai prix de leurs arnaques, que le scandale continue de les asphyxier, de mettre sous silence leur actualité.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire