Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Volvo : la production de la Suède vers la Chine

Dans Economie / Politique / Marché

Volvo : la production de la Suède vers la Chine

Volvo assemble aujourd'hui toutes ses autos en Europe mais le constructeur suédois va opérer de grands changements dans les mois à venir puisque la S90 sera bientôt assemblée en Chine. Tout le reste du catalogue devrait suivre. L'usine chinoise de Volvo exportera alors dans le monde entier, dont l'Europe.

Volvo a bien évolué depuis sa reprise par le chinois Geely et l'arrivée de Thomas Ingenlath à la tête du design. Le renouveau s'est notamment matérialisé par l'arrivée de la dernière gamme "90" avec le SUV, la berline et le break qui posent les fondations d'une nouvelle ère pour Volvo. Le constructeur prévoit en effet de faire passer ses ventes à 800 000 unités annuelles d'ici 2020.

 

En sachant que Volvo a écoulé un peu plus de 500 000 véhicules l'an dernier, il reste donc un long chemin à Volvo avant d'arriver à cet objectif qui rapprocherait encore un peu plus la marque suédoise du trio Audi/BMW/Mercedes. Mais l'augmentation importante de l'activité en Chine grâce à la maison mère Geely devrait permettre au constructeur scandinave de parvenir à ses fins : Hakan Samuelsson, le patron de Volvo, a en effet annoncé hier que la production de la S90 déménagerait de la Suède vers la Chine. Les employés suédois continueront d'assembler la berline haut de gamme, mais au compte-gouttes.

 

Volvo prévoit en effet de produire une bonne partie de son catalogue (gammes "40", "60" et "90") en Chine, grâce à trois usines différentes qui auront chacune une gamme à produire. Le premier déménagement est donc celui des autos haut de gamme, mais les versions les plus compactes seront elles aussi assemblées dans une toute nouvelle usine en cours de construction.

 

Le but, à terme, est d'exporter une partie significative de la production de Volvo depuis la Chine vers le reste du monde, y compris l'Europe. Volvo sera alors en position de faire vraiment peur aux trois constructeurs allemands.

Mots clés :

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On comprend dés lors que les dernières pièces de ce fameux futal jaune disponibles soient dans les mains d'un forcené qui menace des les immoler si jamais les Tsingtao disponibles chez Tang étaient désormais fabriqués en Suède :oui:

Sont ou les petits gars qui applaudissaient des deux mains Geely il y a quelques jours ? :areuh:

Par

:blague:

Une Volvo Made in PRC?

:blague::blague:

En fait on peut voir ça comme ça: quand les usines suédoises sont a saturation a cause d'une forte demande il faut faire venir d'ailleurs, ici en l'occurence...de Chine.

L'Empire du Milieu hein....bah oui pour se rapprocher des EU, de l'EU et de la maison mère...en Chine!

Par

Personnellement ça me choque. Si je pouvai me payer une 90, je pense que ça remettrai sérieusement mon choix en cause...

Par

En réponse à gxahafair

Personnellement ça me choque. Si je pouvai me payer une 90, je pense que ça remettrai sérieusement mon choix en cause...

je vais au Paristore cet aprem, tu veux un pack de Tsingtao ? en même temps je passerai chez Tang pour ma Jinling :sol:

Peut être verra t'on roc en train de prendre des cours de mandarin à l'église Notre-Dame-de-Chine Avenue de Choisy :roi:

Par

J'ai mal pour les suédois...

Par

En réponse à gxahafair

Personnellement ça me choque. Si je pouvai me payer une 90, je pense que ça remettrai sérieusement mon choix en cause...

Je possède une XC70 que je songe à remplacer par le nouveau modèle bientôt commercialisé mais cette annonce remet effectivement mon choix en cause.

Par

Et bien moi j'irai voir ailleurs :bah:

Par

Acheter Volvo c'est acheter des gadgets chinois à la qualité douteuse à la peinture au plomb ... Du coup même plus je vais m’intéresser à la marque ... dommage.

Par

Ce que l'article oublie de dire est que cela ne signifie pas la fermeture des usines européennes. Volvo construit aussi une usine aux USA. Ce sont des nouvelles capacités de productions qui doivent permettre de répondre à la demande.

Par

Il fallait s'y attendre, cette délocalisation est la suite logique de la rationalisation à l'extrême du constructeur suédois (cf. la palette de motorisations proposée...)

Mais bien au delà des économies qui seront réalisées (quelques centaines d'€ pour une S90 affichée plus de 50 k€...) le Chinois va surtout créer des emplois qualifiés dans son pays.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire