Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Volvo pense que les hybrides essence détrôneront les diesels dans 10 ans

Dans Ecologie / Electrique / Hybride

Volvo pense que les hybrides essence détrôneront les diesels dans 10 ans

Le directeur de la firme nordique Volvo est convaincu que les autos au gazole disparaîtront progressivement de la circulation. Ces dernières céderont d'après lui leur place à des véhicules hybrides. Le patron indique que la mutation des marchés les plus concernés par le diesel se déroulera d'ici 10 ans.

Le dirigeant du constructeur Suédois Volvo a discuté avec nos confrères de la publication américaine Car & Driver à propos de l'énergie qu'emploieront la majeure partie des voitures neuves de demain. Hakan Samuelsson avance que les hybrides enverront les diesels à la retraite.

 

Selon ses propos, les prochaines autos au gazole nécessiteront des systèmes de dépollution complexes et coûteux pour répondre aux nouvelles normes. D'après le manager, le conducteur devra en plus vérifier régulièrement le niveau d'un liquide dédié au bon fonctionnement de la technologie antipollution.

 

Le patron profite de l'occasion pour rappeler que Volvo bénéficiera bientôt d'un nouveau bloc T5 Twin Engine. Ce trois cylindres 1.5l turbocompressé délivrera au sol avec l'appui d'un moteur électrique une puissance cumulée de 250 chevaux. De plus, l'automobiliste pourra rouler sans énergie thermique pendant 50 kilomètres environ via un mode dédié. Ses rejets de CO2 sont estimés à 95 grammes par kilomètre. Rendez-vous dans quelques années pour vérifier si la tendance se confirme.

 

Mots clés :

Volvo

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (69)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

V'la qu'une boite pense maintenant....l'intelligence artificielle fait décidément des progrès redoutables. :peur:

Par

Ce qui serait pas mal pour mettre en accord les propos de ce monsieur avec les actes, serait sans doute de commencer par hybrider ses modèles les plus vertueux à venir, à savoir des coupés ou berlines légers et aérodynamique, en lieu et place de monstres pachydermiques du genre XC90...

Par

Ce serait sympa si le camion Volvo FH16 serait hybridé

Par

Cette complexité sera toujours chère, enfin plus chère qu'une voiture essence équipée du même moteur thermique.

J'attends toujours de voir les mêmes raffinements limitant traînée et résistance au roulement pour des voitures plus simples qui deviendront alors aussi frugales sans le poids supplémentaire de l'équipement électrique. Au quotidien le roulage 100% électrique reste un gadget dès que l'on ne vit pas en ville.

Le 100% électrique en utilisation «captive» me semble plus pertinent coté technique mais oublions les longs parcours.

Je ne pense pas que le 5000 € qui séparent l'Auris 100Cv de l'hybride 136Cv puissent être réellement récupérés quelque soit l'usage.

.

Par

En réponse à GY201

Cette complexité sera toujours chère, enfin plus chère qu'une voiture essence équipée du même moteur thermique.

J'attends toujours de voir les mêmes raffinements limitant traînée et résistance au roulement pour des voitures plus simples qui deviendront alors aussi frugales sans le poids supplémentaire de l'équipement électrique. Au quotidien le roulage 100% électrique reste un gadget dès que l'on ne vit pas en ville.

Le 100% électrique en utilisation «captive» me semble plus pertinent coté technique mais oublions les longs parcours.

Je ne pense pas que le 5000 € qui séparent l'Auris 100Cv de l'hybride 136Cv puissent être réellement récupérés quelque soit l'usage.

.

La différence de 5000 € ne peut être récupéré , mais quel plaisir de conduire une hybride en ville c'est super , un peu moins agréable sur route , mais je ne changerai plus pour un moteur à essence ordinaire .

Par

En réponse à kidde

La différence de 5000 € ne peut être récupéré , mais quel plaisir de conduire une hybride en ville c'est super , un peu moins agréable sur route , mais je ne changerai plus pour un moteur à essence ordinaire .

En routier, c'est quand même pas ça les hybrides Toyota... Aucune montée en régime, le moteur semble directement à fond et hurle... C'est pas fun, je trouve personnellement.

C'est dommage car je suis partisan de cette techno.

Par

En réponse à GY201

Cette complexité sera toujours chère, enfin plus chère qu'une voiture essence équipée du même moteur thermique.

J'attends toujours de voir les mêmes raffinements limitant traînée et résistance au roulement pour des voitures plus simples qui deviendront alors aussi frugales sans le poids supplémentaire de l'équipement électrique. Au quotidien le roulage 100% électrique reste un gadget dès que l'on ne vit pas en ville.

Le 100% électrique en utilisation «captive» me semble plus pertinent coté technique mais oublions les longs parcours.

Je ne pense pas que le 5000 € qui séparent l'Auris 100Cv de l'hybride 136Cv puissent être réellement récupérés quelque soit l'usage.

.

"Au quotidien le roulage 100% électrique reste un gadget dès que l'on ne vit pas en ville."

3 français sur 4 sont des urbains.

Par

Techno chère à l'achat, à l'entretient, pour un agrément et des économies uniquement en usage urbain.

Je reste convaincu que l'électrique va rapidement tout emporter (simplicité mécanique, confort d'utilisation, puissance, coûts d'entretient réduits) . Tesla est en train de le démontrer et va accélérer sa démonstration dans les mois à venir.

Et si les autres constructeurs trainent des pieds, demandez-vous pourquoi :wink:

Par

En réponse à 777555

"Au quotidien le roulage 100% électrique reste un gadget dès que l'on ne vit pas en ville."

3 français sur 4 sont des urbains.

En ville, la meilleure façon d'avancer; c'est encore de pouvoir se passer le plus possible de bagnoles....

C'est parfaitement possible en acceptant de bousculer un peu nos mentalités.... j'ai causé hier du premier bus électrique livré à la ville de Paris....enfin, quand je dis premier, disons premier au 21 ème siècle.

En 2025, l'intégralité du parc aura été renouvelé : 80% électrique, 20% gaz.

Cara a l'air de s'en foutre royalement.....dommage, c'est du concret.

Et du Made In France....

Par

" Et si les autres constructeurs trainent des pieds, demandez-vous pourquoi "

Parce que pour les bagnoles, y'a tout simplement à date rien de cohérent sur le marché, en tenant compte d'un prix acceptable par l'immense majorité.

Si compliqué à piger qu'il existe un gouffre entre des parcours parfaitement définis, de faible amplitude en terme kilométrique, type bus ou véhicules de la poste, où l'on peut piger que ces solutions soient très cohérentes ( avec des gens payés pour les faire fonctionner au quotidien en sus ) et le transport individuel, par définition versatile et aléatoire dans la majorité de ses usages..;

,

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire