Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vos 10 avis Citroen 2cv

13/20

(10 avis)

Avis Citroen 2cv

Ordre de tri

2cv 6 28 CH (1973)

Par  le 28 Août 2014 à 22h00

j'ai eu une deux chevaux 6 28 chevaux d'occasion achetée en 1983 elle avait73 ooo km compteur quand fiat m'a fait une reprise du double de ce que je l'avait payée pour l'achat de ma première panda 1000 cl neuve!...je suis bien d'accord avec un slogan de chez citroen:je cite:"la deux chevauxcitroen ,si elle a fait rire beaucoup de monde,n'a jamais fait pleurer personne!..."fin de citation...mes parents ont eu successivement 4 deux chevaux,une ami 8 ,deux visa bicylindre sans oublier deux panhard six places;j'ai une fois conduit uneméhari à l'armée ,à cause de ma familiarité avec ce modèle!...évidemment les dépassement en 2cv étaient tout un poème!...nous avons eu deux accidents dans la famille non imputables à la voiture mais qui ont laissé la vie sauve aux passagers (merci saint christophe!...)par contre la voiture était à l'état d'épave à chaque fois!...l'entretien était facile : tous les garagistes savaient entretenir une2cv !...les premiers pneus à carcasse radiale étaient chers mais c'étaient lespremiers à l'époque!...la corrosion en hiver avec la neige salée pour la faire fondre étaient un problème :sur nore première 2 cv 375 cm cubes ma soeur avait passé son piedau travers du plancher ,à l'arret : on avait mis une pièce soudée peinteau minium!...inoubliable!...cette voiture était à l'origine prévue pour le monde agricole pour pouvoir rouler dans un champs de blé fraichement moissonné sans casser le paquetd'oeufs installé à l'arrière!...et elle le faisait!...
Lire la suite de l'avis»

 

2cv 6 SPECIAL E (1982)

Par  le 13 Novembre 2013 à 13h53

J’ai été possesseur d’une 2cv 6 Spécial, 0.6 4v 28ch 3cv de couleur beige sable.Design extérieur:La 2cv a révolutionné et bouleversé l’automobile à sa sortie, c’est un fait, mais son style très particulier n’a pas séduit du tout au départ, c’est en fait avec le temps que cette auto a trouvé sa place dans le cœur des familles françaises !Toute en rondeur, aucune agressivité dans le dessin de la ligne, la 2cv est un peu comme une sculpture sur ballon ! quoi qu’il en soit, si je me base sur l’année 1982 ou la mienne est sortie de chaine de production, elle n’était plus vraiment à la mode des R5, 104, LN, Samba et autres voitures très carrées…Aujourd’hui, la 2cv séduit toujours autant grâce à sa ligne si particulière et fait oublier les autres Diane et ami 6, ami 8 de l’époque, bien moins populaires.Ambiance intérieure:Sièges avant individuels à réglage longitudinal séparé, banquette arrière, le tout en Skai noir, c’est le grand luxe. C’est moelleux à souhait et vraiment confortable. Les rangements ne sont pas vraiment son truc avec la huche à pain de planche de bord qui sert de fourre-tout et le coffre ni pratique, ni grand, ni modulable… c’est tout !La qualité de finition, dans une 2cv est plutôt inconnue… fils apparent, volant, compteur, pommeaux en plastics durs, sangle caoutchouc pour fermer les portes, contreportes en simili plastic… tapis caoutchouc et insonorisation inexistante, on ne se sent jamais seul au volant de sa deux pattes ! chauffage spartiate et portes qui laisse entrer le vent… et l’eau quand on la passe au Karcher, ça a un côté vraiment pratique car on nettoie l’intérieur en même temps que l’extérieur !Bon, vous l’aurez compris, la 2cv s’apprécie pour certaines qualités mais surtout pour l’amour qu’on lui porte !Equipement:Sur la mienne, il y avait : Le toit ouvrant panoramique « grand air » en toileLes vitres à semi ouverture et claquement des doigts automatiqueLa direction insistéeLa condamnation décentraliséeLa suspension à hauteur variable en fonction du relief et de la vitesseLe rétroviseur intérieur avec fonction jour/nuit (option)La peinture intégraleLe rétroviseur passager (option)Les pack chrome comprenant les poignées de portes et les coquilles de rétroviseursLe pack nord comprenant un cache calandre pour l’hiver (option)La fonction ouverture (de capot) sans clef.Moteur/boite de vitesses :Le moteur est le Flat Twin (bicylindre à plat opposé) de 602 cm3, 28cv pour 3 cv fiscaux. 150 grammes de CO2 au km. Les performances sont à la hauteur de la finition intérieure, minimalistes ! une 2cv n’est pas performante, elle se déplace de point en point en prenant le temps d’apprécier le paysage ! les radars sont une véritable attraction puisqu’ils deviennent généralement un but à atteindre ! Pas besoin d’autoradio pour rompre le silence, votre moteur est là pour faire la cosette, et des anecdotes à raconter, il en a à revendre ! rouler aux limites de vitesses légales devient même amusant et on se prend même au jeu d’essayer de les atteindre pour rouler au même rythme que le reste de la population automobile. La voie de gauche sur autoroute vous ai autorisée uniquement pendant les embouteillages pour frimer. Le reste du temps, on la regarde mais on ne s’y aventure pas…La boite de vitesses à commande rapprochée du volant vous aide à garder la foi dans les côtes ou vous tenterez de maintenir la vitesse atteinte sur le plat ! oui oui, conduire une 2cv, c’est ludique, on ne s’ennuie jamais. 4 rapports suffisent. Un 5ème serait superflu !Comportement routier :Si je dois retenir une chose de la 2cv, c’est qu’une 2cv ne peut pas se retourner… oui c’est vrai ! mais ce n’est pas pour autant que je dirai que la 2cv tient bien le pavé… alors sur sol sec et bien régulier, pas de souci, on peut même franchement se marrer au volant. Sur sol mouillé ça tient pas mal non plus… et sur la neige, pas mal non plus. Non, le problème c’est que dès que la chaussée se dégrade la 2cv amortit à sa façon… effectivement, on ne cassera pas les œufs mais la voiture va sautiller mollement jusqu’à retrouver le goudron… alors en ligne droite ça se traduit par des tapements de la suspension désagréables, mais en virage, c’est plus embêtant car ça se traduit en plus par une perte d’adhérence du train avant avec un agrandissement de la courbe du virage proportionnel au nombre d’oscillation de la voiture… Le freinage est aussi une particularité de la 2cv ! est c’est plutôt un bon point car le système de frein à disques en sortie de boite avec étriers fixe, ça freine bien ! même très bien. Je n’ai jamais eu de souci pour m’arrêter. Le problème c’est plutôt les freins arrière à tambour qu’il faut régler au poil pour avoir à la fois un freinage convaincant mais sans bloquer les roues… et oui, il n’y a pas de limiteur ou de compensateur pour le freinage des roues arrière…Du coup, sur la mienne, je bloquais les roues arrières avant les roues avants… pas terrible en cas de freinage d’urgence…Cout à l’achat:La 2cv que j’avais a couté 4000€ en 2003 avec 45000 kms. Je l’ai revendue en 2004 4400€ avec 55000 kms. C’est donc une auto bien trop chère pour ce que c’est mais qui garde une cote affective tellement élevée qu’elle devient un bon placement si on l’entretien très bien en temps et en heure !La mienne était en parfait état, et aujourd’hui elle roule toujours !Cout d’entretien :Pas de courroie de distribution, c’est un système de cascade de pignon archi fiable. L’embrayage ne coute pas trop cher non plus. Les forums et clubs dédiés au modèle étant nombreux, il est très facile de trouver des pièces d’occasion pour un cout très raisonnable. Par contre certaines pièces coutent un peu trop cher : exemple flagrant : les pneus ! exorbitant !Fiabilité : Qui a dit qu’une 2cv est fiable ?!?! déjà, première chose, ça rouille très facilement et rapidement… la peinture passe dans le temps très rapidement elle aussi ! les pare chocs sont très fragile et leurs fixations aussi… en gros toute la structure demande un soin particulier pour durer !Coté intérieur, il faut faire attention au revêtement du haut de tablier qui a tendance à se décoller… les revêtements de selleries, les poignées intérieures de portes, la toile de capote sont fragiles et doivent être remplacés dans le temps…Coté trains roulants, les pots de suspension et d’échappement se corrodent très vite… il faut donc les traiter préventivement.Les freins arrières se dérèglent…Coté moteur/boite, une vidange de temps en temps, un réglage de l’allumage aussi, des bougies… c’est plutôt fiable mais ça demande de l’entretien. Le carburateur exige d’être bien réglé !Bilan: Si c’était à refaire, je ne le referai pas… non pas parce que je n’aime pas le véhicule, bien au contraire, mais parce que côté sécurité, confort et performances, tout est trop juste.
Lire la suite de l'avis»

 

2cv 6 (1972)

Par  le 17 Mai 2012 à 17h14

Bonjour, je souhaites vous faire partager mon avis en tant que propriétaire d'une 2cv6 de 1972. Cela fait trois ans que je l'ai et j'en suis pleinement satisfait, un véritable bonheur. Après l'avoir récupéré en l'état il ya 3 ans (presque une épave), j'aurais passé deux ans à la remettre en état. L'ayant restaurée par mes propres moyens (sauf la peinture qui aura été refaite dans le coloris d'origine par un professionel), cela m'aura permis de découvrir ce monument de l'histoire automobile, qui malgré ce que l'on dit se montre d'une très grande complexité technique. Je m'en sert désormais uniquement le week-end et les vacances, quand il fait beau. C'est à chaque fois le même plaisir lorsque je m'installe à son bord, de sentir cette odeur, si caractéristique de la 2cv. L'habitacle, quelque peu étriqué témoigne du passé avec ses équipement de bord d'une autre époque (indicateur de charge de batterie, starter...), son volant aussi grand qu'une jante 20" et son compteur gradué jusqu'à 130km/h. La mise en route du FLat-Twin de 602cm3 se fait en deux temps : contact à clé puis démarrage par pression sur le bouton rouge. Et là, quelle mélodie... Ce son, digne des plus grands compositeurs vous chatouille les oreilles et vous invite au voyage. Prendre la route avec un tel véhicule est un moment de plaisir. On découvre le paysage sous de nouvelles vues, en prenant le temps de respirer l'air pur une fois la capote retirée. Dès que je suis à son bord, j'oublie l'heure, le téléphone portable et le monde extérieur... Je ne penses plus qu'à profiter du confort inégalable de la sellerie et de la souplesse de suspension. C'est simple, à chaque fin de trajet en 2cv, j'ai l'amère impression qu'il était trop court!La conduite est très simple, malgré l'absence de direction assistée qui se fait ressentir à faible allure. La tenue de route est exceptionnelle dans toutes les conditions, pluie, neige, verglas, au point de préférer rouler en 2cv sur la neige que d'utiliser la propulsion moderne garée à coté. Seul le freinage pêche par son manque de mordant.Le niveau sonore dans l'habitacle empêche les conversations à voie basse, mais cela fait pleinement partie du charme de la voiture. Quant aux performances, elles sont amplement suffisantes à l'heure actuelle, ou les radars fleurissent sur nos bas-côtés. Cette voiture permet de grands moments de détente et de plaisir, de profiter du temps qui passe, du beau temps et de l'air pur, sans jamais susciter de jalousie, mais plutôt de la sympathie.Et pour ne pas gâcher son plaisir, les pièces détachées se trouvent très facilement, et pour des prix abordables, de quoi permettre au plus grand nombre de s'offrir cet oeuvre d'art de l'histoire automobile. En conclusion, cette voiture est un véritable coup de coeur, dont jamais je ne pourrais me lasser... Un véritable Art de Vivre
Lire la suite de l'avis»

2cv 6 CLUB (1982)

Par  le 15 Septembre 2010 à 23h00

La 2cv 6 Club est une voiture globalement correcte. Vu l'ancienneté de sa conception, elle présente pourtant quelques défauts à commencer, bien sûr, par la sécurité, même si les freins à disques ainsi que le pare brise feuilleté sont un petit plus. Côté budget autant le dire on ne trouve pas mieux ! Pas cher à l'achat et à l'entretien, la 2cv reste, 20 ans après sa mise à la retraite, une voiture idéale pour qui ne veut pas mettre des sommes astronomiques dans sa voiture. Le confort est légèrement en hausse sur la version Club, mais il reste relativement spartiate. Toutefois, les sièges et la suspension, dont le moelleux demeure unique, procurent un confort de roulement honnête. Pour ce qui est des aspects pratiques, on ne fait pas mieux non plus. Utilitaire, cabriolet, familiale et même citadine, la 2cv est une voiture très polyvalente, un véritable couteau suisse ! Gros grief en revanche, la dotation de série. C'est simple, il n'y a rien ou presque, son seul luxe est de vous proposer un cendrier ! Pour le reste (radio, horloge...) : débrouillez-vous. La qualité de la finition (peut-on parler de finition ?) demeure très moyenne, mais quand on regarde l'année de sa conception, on comprend vite qu'on aura jamais la finition d'une Audi... Très simple et facilement réparable, la 2cv demeure être une voiture extrêmement fiable, une fiabilité légendaire qu'il n'est plus nécessaire de prouver d'ailleurs. Pour ce qui est de l'écologie, le CO2 c'est pas son truc mais vu qu'elle consomme peu (6l/100km) ça reste pardonnable vu l'ancienneté de sa conception. Pour ce qui est du design, on aime ou on aime pas mais il demeure toutefois qu'il a très bien vieillit et reste inimitable. Aucune voiture n'aura jamais le caractère sympathique de notre bonne vieille Deuche qui reste à 60 ans l'auto française la plus sympathique et la célèbre qui existe.
Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE