Publi info

Vos 5 avis Volvo 850

15,8/20

(5 avis)

Avis Volvo 850

Ordre de tri

850 2.5 TDI GLT (1997)

Par  le 09 Mai 2017 à 18h16

J'en possède deux depuis 2015 (la mienne au quotidien et une seconde appartient à mon père en // d'une corsa de 2015), je vais détailler le cas de la mienne. Celle de mon père est du même niveau de qualité/durée de vie.Acquise en 2015 à 300.000 à une famille après 2 ans à l’arrêt dans un coin du jardin (et une nouvelle XC70 en remplacement), une première main "en l'état" pour un prix très symbolique.Je l'utilise uniquement pour mes gros trajets, vacances ou we. Je réalise beaucoup de déplacement sud france / sud espagne et sud france / normandie avec généralement 4 personnes à bord en moyenne.Actuellement 360.000 dont 85% d'autoroute : bilan !En dehors des vidanges / pneus / freins / distri / quelques silent block et 4 amortisseurs + coupelles voici les seuls éléments défaillants sur 20 ans :- actuateur pompe injection sur la mienne à 320.000, pour 500€ TTC j'ai refait 40.000km ...- embrayage sur celle de mon père, l’émetteur à 350.000 actuellement 400.000 et RASTrès agréable sur autoroute, bonne insonorisation à haute vitesse, conso faible (6 à 8L selon route et vitesse), régulateur à 130 avec 4/5 personnes + bagages à bord elle ne bronche jamais (140cv à 4000 et 290nm à 1900rpm) y compris sur l'A75 ... bref ... j'avais pensé acheter un tracteur pour me faire la main en mécanique et l'utiliser comme brouette pour la plage/VTT ... finalement j'ai revendu ma S60 D5 de 2007 pour ne pas perdre d'argent car la 850 fait parfaitement le boulot au quotidien pour un coût dérisoire.Sur les deux exemplaire dans ma famille, à 360000km et 400000km en 2017 pas de conso d'huile et de LDR sur des blocs VW totalement origine jamais ouvert.Je vais prendre un XC90 phase 2 d'occasion courant 2018 pour le haut niveau de polyvalence et la qualité générale en cas de crash violent car finalement à mes yeux le seul défaut de la 850 c'est l'évolution de puis 25 ans de la tenue de route / airbag / performance en cas de grave accident.Dernier détail : pas un mm2 de rouille sur les deux ... et le vernis est encore là
Lire la suite de l'avis»

 

850 T5R SUMMUM BVA (1995)

Par  le 11 Décembre 2012 à 13h19

Dans la famille on roule en Volvo depuis un certain temps. On apprécie les voitures taillées à la hache dans un bloc d'acier. J'ai été propriétaire d'un grand nombre d'autos de la marque, beaucoup de modèles se sont succédé, 240, 740, 940, V70 ... J'ai pris goût au 5cylindre turbo essence lors de l'acquisition d'une S70 2.5Turbo (193cv) et depuis je ne peux plus m'en passer. J'ai acheté mon 855 T5R voilà 2 années; elle était perdue en fond de parc d'une concession, les pneus à plat, sous un monticule de poussière, le compteur affichant 263 000kms, un reprise qui à du trainer des mois et avait de fortes chances de finir à la broyeuse. La voiture est une ancienne citadine, avec ses défauts de carrosserie, les bosses laissent imaginer une vie mouvementée sur les parkings, ou les gens peu respectueux n'hésitent pas à mettre un "petit coup de portière" en passant. Dans l'ensemble l'état extérieur est moyen, mais le look avec les jantes en 17' couleur graphite assorti à une peinture vert "anglais", donne un air classe et placide à la Suédoise. L'intérieur quand à lui est dans un état proche du neuf, le cuir et l'alcantara des sièges sont irréprochable, les moquettes sont dans un état correct, les tapis de sols avec leur insert "850" cousu en blanc sont immaculés. La voiture est proche du sol, son châssis sport, l'instrumentation quand à lui est relativement épuré malgré un équipement plus que conséquent (TOE, Sellerie électrique chauffante, clim bizone, régulateur de vitesse, odb Sips bag, airbags ...) Un ou deux boutons sont cachés derrière le volant cousu alcantara. Les commandes tombent bien sous la main, le réglage électrique des sièges est doux. Le cache bagage du coffre est entier et bien réactif, les 5è jante alliage d'origine est bien à sa place. Une fois le capot ouvert, j'ai pu constater que la voiture avait tout de même un peu vécue, quelques traces d'huile sur le bloc me donnent pour indices que la voiture cumule les défauts connus du 5 cylindre. Le joint du bouchon de remplissage d'huile n'est plus étanche et avec l'aide de la durit de retour du PCV ("recyclage d'huile") le couvre culasse totalement remplis d'huile entre les deux arbres à cames. Il est probable que suite à l'obstruction partielle du pcv la pression d'huile soit montée au point d'abîmer quelques joints spi. Une fois sur le pont, j'ai pu constater une fuite d'huile à la durit de retour du turbo. Il faut rappeler que la voiture à alors 15ans et affiche 260 000kms, le bilan n'est pas si catastrophique pour une "sportive". On tourne la clef de contact, l'engin se réveille au quart de tour, sans aucune hésitation, le grondement du 5cylindre est bien audible, grave et sans défaut. On passe la commande de boite de vitesse sur Drive et la machine tout doucement se met en route. L'ordinateur de bord affiche une consommation moyenne de 12,6/100, les derniers utilisateurs de l'auto on du être bien brutaux! Une fois la chauffe effectuée, j'appuie sur un le bouton "sport" de la boite automatique et dans la foulée j'appuie à fond sur l'accélérateur. La boite descend 2 rapports et pousse le moteur dans ses retranchements à la limite de la zone rouge, l'overboost fait son effet, l'aiguille du turbo se met au maximum de ses capacités. La boite, si douce auparavant passe brutalement le rapport suivant provoquant par la même occasion la perte d’adhérence des roues avant durant une fraction de secondes. ça va vitre, très vite, en quelques secondes le break cubique au look placide prend vie, la suspension accuse le coup, le train avant lutte pour passer les 240 chevaux du moteur, le son mélodieux du 5 cylindres envahit l'habitacle, les passagers se tassent dans leur sièges et le copain de jeu rencontré au feu rouge précédent devient subitement très petit dans le rétroviseur. La bande d'accélération est prise à toute vitesse, durant quelques minutes un coffre fort sur roues déboule à vitesse criminelle sur la 4 voies. Le régulateur sur 130 km/h, la stéréo allumée, la voiture est de nouveau calme, nous pouvons profiter du confort des sièges et du son très correct de l'autoradio premium sound d'origine. La voiture est joueuse en toutes circonstances, mais son freinage même s'il est précis au départ, se montre peu endurant et monte très (trop) vite en température. Ce défaut très handicapant est toutefois bien gommé par un châssis très bien conçu, qui en dehors du comportement sous vireur dû à la débauche de puissance, laisse passer énormément d'erreur de conduite. Mes consommations au quotidien:Petite agglomération : 10.2/100Départementale/ Nationale :9.2/100Autoroute : 9.6/100Conduite sportive: 13.2/100Depuis l'acquisition en 2010, je n'ai pas eu de frais exceptionnels à faire, juste un grand rattrapage d'entretien. Les gros frais en postes non détaillés:-Cardans-Amortisseurs-Révisions (bougies, filtres, vidanges courroies ...)-joints spi moteur-joints spi de boite de vitesses-Pcv-pneumatiques (monte relativement dure à trouver)...Le prix des pièces peut être modéré, certains fournisseurs Allemands et suédois sont très compétitifs, pour ce qui est de la main d'oeuvre, il faut trouver un garagiste qui accepte de travailler sur une auto totalement atypique; ce qui dans mon cas n'était pas gagné donc je m'occupe personnellement de l'entretien.
Lire la suite de l'avis»

 

850 T5 SUMMUM (1993)

Par  le 27 Novembre 2011 à 13h37

Début novembre 1993, une nouvelle Volvo 850 T5 rouge 226 chevaux à boîte manuelle prend vie en Suède. En Juin 2011, un petit jeune de 19 ans essaye une 850 T5 break et en tombe amoureux... Fin octobre 2011, il trouve celle qui lui faut. Mais joint de culasse sur autoroute après 288 000 bornes de loyaux services ! Début novembre 2011, pour les 18 ans de la Suédoise, elle sort du garage, avec un joint de culasse neuf. Et profitant du fait que le moteur soit ouvert, une distribution, pompe à eau et calorstat sont neufs après un "petit" chèque de 1600€. La voiture sort enfin du garage.1000 bornes de rodage, et 2800 de plus pour plaisir intense. Que dire de cette œuvre d'art, question look ? Beaucoup la trouve moche, carrée. Le style des vieilles Volvo ne plait pas à grand monde, mais pour moi, conduire une armoire, c'est plutôt plaisant. A part 2-3 rayures et "frottis" sur les coins de pare-choc et la peinture vieillie au niveau des ailes, elle est nickele, son rouge lui donne encore un aspect violent. Par contre les pare-chocs décolorent un max.L'intérieur rappelle un peu les années 80's, carré, simple. l'imitation en bois rend plutôt bien. Des boutons partout, certains très mal positionnés. Après 18 ans, pas le moindre signe de fatigue de tout le tableau de bord, mais des vibrations vraiment chiantes viennent du coffre. Le bouton à côté du levier de vitesse pour monter la vitre arrière gauche ne marche plus, ni celui du siège chauffant côté conducteur. Ce même siège a mal vieilli sur son côté gauche. Le confort à l'arrière est admirable, avec un siège bébé intégré, mais semble peu solide.La sono de la voiture d'origine n'est pas terrible, j'ai donc opté pour de meilleurs hauts-parleurs avec un poste Sony.Maintenant parlons un peu des 226 chevaux, et indirectement de l'adhérence du train avant.Tournons d'abord la clef du contact, et le tableau de bord se met en guirlande de Noël. Tournons à nouveau d'un cran, le moteur tremble et un énorme bruit en sort. Ah oui, le vendeur m'a parlé de la ligne d'échappement: "Entre le collecteur et le pot, y a juste un tube en alu." Un petit peu sourd à bas régime, un peu trop. Et comme on est pas des bourrins, on part doucement. Le moteur semble plutôt "taco" à bas régime ! L'embrayage hydraulique parait un peu rustique par apport à mon ancienne voiture, et semble accuser ses presque 300 000 km. La boîte est plutôt "molle" dirons nous, on peux aller un peu où on veut avec. Beaucoup moins ferme que mon ancienne voiture, et les espaces entre les rapports sont plutôt longs pour une sportive. On sent donc un peu que la 850 reste malgré tout une voiture de bons gros vieux, mais avec un puissant moulin. Une fois l'aiguille de chauffe au bon endroit, et qu'on a 70l dans le réservoir (ou pas), on se demande pourquoi ne pas se trainer sur cette si belle ligne droite qui apparait après le rond-point, histoire de se réveiller un peu. On met également l'ODB sur "l'onglet" Consommation. Celle en temps réelle diront-nous, celle qui fait peur !Le rond-point fait dans les règles de l'art, avec le Clignotant et la seconde et tout ce qui va avec le Code de la Route, on écrase une fois qu'on vise la bonne sortie. Le compteur tour s'emballe, le bruit du 5 cylindres est tout simplement magnifique, répond admirablement bien, on est au fond du siège, et le plus gros arrive entre 2500 et 3000 tr/min. Uns fois ces derniers atteints, le pneu intérieur, puisqu'on appuie comme un goret, crisse autant qu'il peut, il souffre, a du mal a passer les chevaux, et fume comme un pompier. L'adhérence revient difficilement, on est encore plus écrasés au fond du siège, l'ODB affiche avec un sourire caché "50l/100". Arrivé à 6000 tr/min et à déjà 100 km/h, on passe la 3, à nouveau un violent coup de pied au cul, le bruit est encore magnifique, on se permet un excès de 60 km/h sur une route de 90 km/h, et à 6000 tr/min, on décidé enfin d'arrêter de fusiller le réservoir. Le moteur change de bruit, de gros retours de flamme en boucle font sourire tellement on se sent en sportive, et le moulin en redemande. Mais on préfère éviter d'avoir des actions chez Total... et madame ne veut que du SP98 ! Alors on tombe la 5 et le 90/95 km/h. Même à ce rapport et à cette vitesse, le moindre tâtonnement fait rugir le 5 cylindres. Mais les chevaux mettent tout de même du temps à arriver, d'où une certaine sensation "pataude" par moments.Nos amis les pneus avants partent vite, très vite, si on aime bien les sorties de ronds points à sensation. Ils aiment crisser dès qu'ils peuvent, cassant un peu les performances. Quand la route est humide/mouillée, vaut mieux rester pépère. J'ai sur 3800 km une moyenne de 15.9l/100, suivant l'ODB, avec un peu de ville mais beaucoup de rocades, en permettant quelques accélérations.Question pratique, le coffre a l'air malfoutu, on y passe pas grand chose, si c'est un peu gros. Pour un vélo, vous vous emmerderez bien, il faut tout le temps faire dépasser. Mais reste particulièrement pratique pour une sportive. En même temps, à la base, elle n'a rien d'une sportive.Pour ceux qui aiment (les vieilles) Volvo, qui aiment la fiabilité (des vieilles) Volvo, qui aiment conduire des placards, qui s'en foutent d'avoir des actions chez Total, qui veulent une sportive qui pousse fort en ayant le confort et la gueule d'une routière mazoutée et lourdingue, la 850 T5 est faite pour vous !
Lire la suite de l'avis»

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Forum : derniers sujets Volvo 850

Conseil achat Volvo V70 D4 163 ch Momentum Business

Par freestyle29 le 11 Octobre 2019 à 19h46

J’ai le même moteur sur mon v60 (que je cherche à vendre d’ailleurs) et même su je n’ai que218000 km, je confirme qu’il est super fiable. Hormis une pompe à vide, une durite de turbos et les roulements avant je n’ai rien changé. Si je n’avais pas de voiture de fonction je la garderai bien jusque 300000 km😉 Un pont important est l’entretien de la boite. Ça serait bien qu’elle ai été vidangé. Si elle tombe en panne tu peux vite en avoir pour 4/5000€... Si tu veux une boîte fiable, achète ma V60 qui une boîte mécanique 6 vitesses vidangée à 190000 km😂. C’est parfait pour mettre des surfs😉https://www.leboncoin.fr/vi/1687118925.htm Elle est un peu plus cher que celle que tu as vu mais ça se discute si c’est pour un surfeur 😉

Voir le dernier message»

Aidez-moi svp pour ma nouvelle V70 D5

Par hclinfo le 08 Octobre 2019 à 08h17

Même chez Toyota ca coute une blinde maintenant. Un entretien sur RAV4 tout ce qu'il y a de plus normal (vidange et filtres) avec une mention (si on trouve des choses à changer, ce sera en plus !) annoncé à plus de 500€ à Tours.... Nous aussi, on fait demi-tour. Mais on ne change pas de marque pour autant, si on est content de la voiture.

Voir le dernier message»

Présentation V70 (3e Generation) : nouvellement inscrit

Par lorenzi77 le 02 Octobre 2019 à 22h33

Oui ça reste un 5 cylindres qui a pris le nom de D3 durant cette période. J' ai le même moteur, de novembre 2011.

Voir le dernier message»

Voyant lambda allumé et grosse surconsommation!!

Par veschembes le 17 Septembre 2019 à 09h52

volvo 850 ls 2.5 170 ch 12 cv 2435 cm3 125 kw immatriculation :DE267TV 1 er mise en circulation 17/07/1996 probleme avec cem ou bsi le radiateur moteur n est plus commande le compteur reste a 0 pendant 20 km et se remet en route ainsi que les clignotants la lumiere idem que faut il faire le prix merci jmv veschembes 21 rue de la bernardiere 79600 la maucarriere tel 0661431228 france j aimerai savoir ou se trouve le bsi pour voir ce que c est et le faire remplacer merci jmv

Voir le dernier message»

Avis fiabilité moteur 2,5L 170cv sur Volvo 850

Par JoCampasseri le 05 Septembre 2019 à 15h18

[quotemsg=381459,35,127309] Boîte mécanique ? [/quotemsg] Boite manuelle ; je suis pas fan de BVA.

Voir le dernier message»