Sans bougies, pas de démarrage. Vous êtes bon pour le métro ou le bus. Les voitures essence fonctionnent avec des bougies d’allumage (à étincelles). Les diesels utilisent des bougies de préchauffage (à incandescence). Pour savoir si une bougie fonctionne, elle doit devenir incandescente lorsqu'on la branche directement sur la batterie à l'aide du câble de démarrage. Galeries de portraits de bougies en souffrance.
Reconnaître une bougie en bon état
Une bougie en bon état doit avoir une électrode de masse (bec isolant recourbé au-dessus de l’électrode centrale) gris-blanc ou brune recouverte d’un léger dépôt. L’intérieur du culot est gris clair avec d’un dépôt jaunâtre.
Les symptômes de la fatigue
Bougie encrassée
Les électrodes et le culot de la bougie sont recouverts d’un dépôt épais, poudreux et noir. Le filtre à air est peut-être encrassé ou bien le starter est défectueux.
Bougie huileuse
La totalité de l’embout de la bougie est recouvert d’un film huileux noirâtre. Il y a probablement un excès d’huile dans la chambre de combustion. Le moteur peut être usé (segments, cylindres…)
Révisez le moteur et remplacez les bougies.
Bougie vitrifiée
Le bec isolant présente un vernis jaune/vert.
Le mélange doit contenir des additifs de plomb. Revoir le carburant utilisé et remplacer les bougies.
Electrodes fondues
Surcharge thermique par suite d’auto-allumage.
Un défaut d’une soupape ou de l’allumeur peut en être à l’origine. Autres possibilités : mauvaise qualité du carburant ou indice thermique de la bougie trop faible. Faites réviser le moteur et l’allumage et changer les bougies.
Dépôt de calamine
Aspect de calamine marron et usure très importante des deux électrodes.Les additifs du carburant et de l’huile sont trop corrosifs.
Remplacez les bougies
Electrodes usées
L’isolant et l’électrode centrale ont beaucoup diminué.Le moteur a des ratés.Une révision complète du moteur s’impose.
Rupture du pied de l’isolant
L’isolant est cassé à la base et le moteur a des ratés. C’est la conséquence d’un choc mécanique. Changez la bougie
Quand faut-il les vérifier ?
Tous les 20 000 km. Contrôlez l’écartement des électrodes, à l’aide d’un jeu de cales. Leur écartement augmente avec l’usure. Pour rectifier, tapotez sur l’électrode de masse (bec isolant).
Quand faut-il les remplacer ?
Le durée de vie des bougies est mentionnée sur le carnet d’entretien. En moyenne elles se remplacent tous les 20 000 km. Certains modèles avec électrode centrale en argent ou platine peuvent tenir jusqu’à 50 000 km. Tout dépend de l’utilisation. En ville, les bougies s’encrassent plus vite. Il faut les changer tous les 10 à 15 000 km.
Bien choisir les bougies
Il est fortement conseillé d’acheter les mêmes que celles d’origine. Ou des modèles parfaitement équivalents. Des tableaux de correspondance existent chez tous les fabricants.
Si les routières peuvent se contenter de bougies « standards » ou « normales », pour les voitures de ville, plus promptes à s’encrasser, utilisez des bougies spécifiques.
Attention, une bougie inadaptée peut entraîner des sérieux dégâts dans le moteur allant du grippage à la destruction du ou des piston(s).
Comment les remplacer ?
Commencez par débrancher la batterie. Repérez et marquez bien les fils qui partent de chaque bougie avant de les ôter afin de ne pas vous tromper en les remontant. Tirez sur les capuchons et non directement sur les fils pour les débrancher. A l’aide d’une clé à bougies, dévisser les bougies. Sortez-les de la culasse. Il ne doit y avoir ni graisse, ni poussière dans le logement de la bougie. Mettez les nouvelles dans la culasse et revissez-les à la main. L’amorce de vissage doit se faire sans forcer. Une fois en butée, finalisez le serrage avec la clé. Un quart de tour suffit. Attention à bien garder la clé dans l’axe pour ne pas casser la porcelaine.
Lire aussi :