La technologie existe depuis quelques temps déjà, mais jusqu’à aujourd’hui aucun constructeur n’avait encore tenté l’expérience. L’éthylotest anti-démarrage entièrement intégré au véhicule fera son apparition, dès 2008, chez Volvo. Les Français sont-ils prêts à accueillir un système de ce genre ?

Ethylotest anti-démarrage : les français sont-ils prêts ? L’Alcoguard chez Volvo
Ethylotest anti-démarrage : les français sont-ils prêts ? L’Alcokey chez Saab
Ethylotest anti-démarrage : les français sont-ils prêts ? L’alcotest chez Nissan
Un éthylotest qui neutralise l’allumage du véhicule si vous dépassez la limite autorisée. Lorsque certains constructeurs ont soumis l’idée, les acteurs de la route ont accueilli la nouvelle avec enthousiasme. De la théorie à la pratique, il n’y a qu’un pas. Et c’est Volvo qui s’est décidé à faire le premier.
Malgré le bilan favorable enregistré (moins de 5000 morts), l’alcool reste le premier facteur d’accident corporel. Sur l’année 2006, la sécurité routière dénombrait 1 200 victimes liées à l’alcool. Le Secrétaire d’Etat chargé des Transports, Dominique Bussereau, a alors alerté les constructeurs, les français en première ligne (PSA et Renault), pour la mise en place d’un éthylotest anti-démarrage. Tous maîtrisent cette technologie, mais se montrent encore réticents. Carlos Ghosn vient tout juste de donner son accord de principe à Dominique Bussereau pour ENVISAGER d’équiper les futurs modèles d’éthylotests. Une promesse sur la pointe des pieds… L’alcool serait encore tabou en France ? Les automobilistes seraient-ils prêts à tenter l’expérience ? Autant de questions qui restent floues, puisque l’alcool est encré dans les mœurs françaises, patrie du vin et du champagne.
Volvo lui-même se montre perplexe quand au succès de ce système en France, car en plus d’être permanent l’éthylotest anti-démarrage made in Volvo est paramétré sur la législation suédoise dont le seuil légal est de 0,2g d’alcool par litre de sang. Au dessus de ce seuil la voiture ne démarrera pas. La sobriété est donc requise constamment. Ce qui est généralement conseillé en temps normal… Il est toutefois possible de paramétrer les alcotests sur la législation française. L’Alcoguard est purement et simplement un système de prévention et d’assistance destiné à réduire les risques d’accident liés à l’alcool. Une sorte d’officier de police, sans képi et ni PV en main. Le principe imparable requiert pourtant une volonté personnelle. C’est d’ailleurs cette démarche qui semble effrayer le français.
Lire aussi :
Forum :