;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Toutes les marques>Fiat>Actualité


Fiat : le renouveau en Europe s'annonce compliqué

Audric Doche

Publié dans Economie / Politique > MarchéAugmenter la policeDiminuer la police

par

S'il est un constructeur qui chute en Europe et qui ne semble pour le moment pas avoir de solution viable, c'est bien Fiat. Malgré des ventes décevantes, le nouveau chef de la marque en Europe, Alfredo Altavilla, devra trouver des solutions pour remettre sur rail le constructeur italien d'ici à 2015.

Fiat, comme PSA ou encore Opel, peine en Europe à cause de la baisse générale de la demande dans la catégorie généraliste, mais aussi parce que les constructeurs se livrent une véritable guerre des prix. D'ailleurs, dans ce domaine, Sergio Marchionne, le patron du groupe Fiat et de l'ACEA (association des constructeurs automobiles européens), a toujours affirmé que la source de tous les problèmes était Volkswagen et sa politique de prix très agressifs.
Au final, c'est dire si la tâche du nouveau patron de Fiat en Europe, Alfredo Altavilla est compliquée. Il doit redresser le constructeur turinois en proie aux suppressions de postes et à des ventes décevantes d'ici à 2015. Pour commencer, il devra absolument s'appuyer sur le succès interne, la 500, qui continuera à être déclinée dans différentes versions comme peut le faire MINI. Automotive News Europe rappelle par ailleurs que les 500, Panda et Freemont représentent à elles seules deux tiers des ventes de Fiat.
Pour réduire les coûts, Fiat réduira drastiquement l'activité de Lancia puisqu'il ne restera plus que l'Ypsilon au catalogue. Cette dernière compte pour 60 % des ventes de Lancia en Italie, où les autos se vendent le mieux. Ce sera la première étape, mais aussi la plus facile pour Altavilla. La plus compliquée sera sans doute de donner une nouvelle envergure à Alfa Romeo, qui n'a que deux modèles à proposer aujourd'hui (Mito et Giulietta). L'arrivée de la 4C sera déjà une première étape, mais il manquera toujours un véhicule destiné aux ventes de masses, et qui ne devrait pas arriver avant 2015. En attendant, les concessionnaires de la marque devront tenir le coup. On rappellera seulement que bon nombre de constructeurs généralistes ont tenté de monter en gamme (Renault avec les Vel Satis et Avantime, pour ne citer que cet exemple), et la plupart du temps, ce fut un échec notoire. Alfa Romeo se lance donc dans une entreprise difficile et il faudra tenir une fois de plus la comparaison avec Audi, BMW, Mercedes ou encore Lexus, véritables benchmarks sur le segment des premium.

Poursuivez votre lecture

Accéder à l'article

La Chine, premier fabricant automobile mondial

Le 03 Novembre 2014 à 13h42 15 réactions

Lire l'article

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 26 Décembre 2012 à 12h06

    Un petit commentaire Cappon? :fleur:

    Alerter Répondre

  • Par Gros-Chibre le 26 Décembre 2012 à 12h10

    lol pareil j'attends un commentaire elogieux de cappon du genre "Fiat c'est les meyeurs, un disaïgne de pointe, des moteurs d'excepsion comme le bi-cylindre, je ne doute pas qu'ils vont trait vite trouver une solution car ce sont les meilleurs ils font des Ferrari en plus tellement ils sont forts".

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 26 Décembre 2012 à 12h13

    Audi, BMW, Mercedes ou encore Lexus, véritables benchmarks sur le segment des premium....vous oubliez Seat et Skoda.....et les Jetta chinoises.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 26 Décembre 2012 à 12h17

    Pour faire du luxe Fiat devrait racheter Skoda a VW,et vendre la premium limousine octavia rebadgée Lancia ou Alfa Roméo.

     
    De plus l'octavia pourrait etre la premiere Ferrari 4 portes.

    Alerter Répondre

  • Par tonytk le 26 Décembre 2012 à 12h21

    N'oublions pas Maserati ...

     

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 26 Décembre 2012 à 12h47

    Maserati j'en croise une par an, je sais même pas si les gens connaissent l'existence de cette marque... Il n'y a rien chez les italiens en premium, juste du généraliste (et encore...) et du gros luxe (Ferrari).

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 26 Décembre 2012 à 12h52

    "Si l'est un constructeur..."
    ma parole, faut sortir de l'académie française pour pondre des trucs comme ça !!!

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 26 Décembre 2012 à 12h53

    Bizarrement je ne m'inquiète pas de l'avenir du groupe Fiat mais plus pour des marques qui sont réellement moribonde comme psa ou Opel. Après c'est comme en politique vaut mieux parler des difficultés des autre pour oublier à quel point nous sommes nos même dans la merde , et puis le propre de nos compatriote c'est bien de se plaindre en permanence et surtout de critiquer les autres sa doit faire du bien à certains de vivre dans ce genre d'illusion.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 26 Décembre 2012 à 12h55

    vite, un défibrilateur pour cappon !

    Alerter Répondre

  • Par LeFran le 26 Décembre 2012 à 12h55

    "Si l'est un constructeur qui chute en Europe et qui ne semble pour le moment pas avoir de solution viable, c'est bien Fiat. "

     
    C'est la crise, les consommateurs se montrent sélectifs, c'est fini l'époque ou tu pouvais claquer 20.000€ dans une voiture qui tombe en panne après les 50.000 premiers km... Heureusement que Chrysler US leur sauve un peu les fesses, autant ils n'ont jamais su faire de bonnes voitures autant ils ont toujours su faire de bonnes affaires...

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Forum Fiat

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter