A l'occasion du salon de Genève, BMW présentera la 320i, la 316d et la 318d. Ces trois motorisations, moins puissantes que les moteurs du lancement 328i, 335i et 320d, vont permettre d'élargir la clientèle de la nouvelle Série 3.


Genève 2012 : les 320i, 316d et 318d sont au programme


Aux cotés de ses nombreuses nouveautés (gamme M Performance, BMW Série 6 GranCoupé, M6, X6 restylé...), BMW présentera les trois motorisations qui vont compléter l'offre de la Série 3 F30. Comme attendu, le constructeur bavarois décline sa gamme « vers le bas » en proposant des motorisations moins puissantes que les actuelles 328i (245 ch), 335i (306 ch) et 320d (184 ch) .


Commençons par le quatre cylindres essence 2.0 litres de la 320i. Ce bloc qui adopte la technologie BMW TwinPower Turbo développe 184 ch à 5000 tr/min, pour un couple de 270 Nm à partir de 1250 tr/min. Une courbe de couple qui n'a rien à envier à celui d'un diesel !
Combiné à la boîte de vitesses manuelle à six rapports, la 320i exécute l'exercice du 0 à 100 km/h en 7,3 secondes, soit 0,9 secondes de moins que la 320i E90.
La consommation moyenne annoncée est flatteuse, avec 5,9 l/100 km. A noter que la boîte de vitesses automatique à huit rapports est disponible sur demande et moyennant finance.


Au registre du diesel la Série 3 F30 s'enrichit de deux nouvelles versions : la 316d et la 318d. Hérités de la E90, ces deux blocs développent respectivement 116 ch et 143 ch à 4000 tr/min, pour des couples de 260 et 320 Nm compris entre 1750 et 2500 tr/min. Ils sont associés à une boîte de vitesses manuelle à six rapports et peuvent recevoir en option la BVA8.
La 316d ne réclame que 4,4 l/100 km soit 115 g de CO2/km, il faut compter 4,5 l/100 km (117 g de CO2/km) pour la 318d.


Aucune information concernant les tarifs, mais ces motorisations moins puissantes devraient permettre de diminuer la mise de départ de la Série 3 F30 qui débute à 35 600 euros en diesel (320d EfficientsDynamics Edition Lounge) et 39 500 euros en essence (328i Lounge).