Nous l'avons vu, si Porsche se porte très bien à l'échelle mondiale, ce n'est pas forcément le cas en Europe. Le constructeur vient justement d'annoncer qu'il allait réduire la production à destination du marché européen en vue d'une baisse du marché.
Porsche peut se féliciter d'avoir lancé le Cayenne, puisque le SUV est aujourd'hui l'acteur majeur de la réussite de la marque dans le monde, avec une croissance à 24 % en octobre. Mais si l'on regarde bien les chiffres de vente du constructeur allemand, le deuxième marché le plus important pour lui est l'Europe, derrière l'Asie. Malheureusement, la crise semble toucher des acheteurs habitués du segment du luxe, et les ventes de sportives Porsche pourraient en pâtir dans les mois qui viennent sur le Vieux Continent.
Pour ne pas se retrouver avec des stocks trop importants, Porsche se montre donc prévoyant et va stopper la production des sportives (911, Boxster et Cayman) le week-end. L'activité se limitera donc à cinq jours par semaine, et vous aurez noté que cette diminution ne touche pas le Cayenne, qui garde une grande cote de popularité. Selon une première étude, les livraisons de 911, Cayman et Boxster à destination de l'Europe devraient baisser de 10 % environ l'an prochain. Pour compenser la baisse en Europe, Porsche devra donc être en constante progression sur les autres marchés, ce qui est toujours le cas aujourd'hui.