Non, le petit constructeur alésien qui va bientôt dévoiler ses premières autos à moteur BMW n'a pas la folie des grandeurs. Ce projet de PGO Hemera électrique à prolongateur d'autonomie est l'œuvre de l'EMASIA qui participe au trophée SIA des ingénieurs de l'automobile. L'auto a fait ses premiers tours de roues la semaine dernière.


Ce projet a été initié par l'EMASIA, une association qui regroupe les élèves de l'Ecole des Mines d'Alès, du centre de Formation des Apprentis de l'IUT de Nîmes et de l'Ecole Supérieure de Commerce de Clermont Ferrand. Le trophée SIA (Société des Ingénieurs de l'Automobile) s'adresse au monde de l'enseignement et des étudiants qui doivent présenter une voiture originale pouvant préfigurer un futur véhicule grand public répondant aux préoccupations actuelles du monde automobile.


PGO Hemera électrique : elle roule
Leur projet 2012 est donc une PGO Hemera électrique à prolongateur d'autonomie qui vient de faire ses premiers tours de roue sur le circuit d'Alès cette semaine. Les parties avant et arrière ont été modifiées pour greffer le groupe électrique et la transmission ainsi qu'un petit bicylindre thermique Lombardini qui en servant de générateur augmentera l'autonomie du véhicule. Cette PGO électrique atteint les 120 km/h et possède une autonomie de 1 heure à 90 km/h.
Par ailleurs, la carrosserie devenue amovible sera réalisée en fibres de lin alors que l'intérieur sera recouvert d'un tissu créé à partir du liège.


Découvrez leur projet sur leur site
PGO Hemera électrique : elle roule