Peugeot affiche clairement son objectif : vaincre. Pour s’imposer le 30 juin prochain, à Colorado Springs, aux Etats-Unis, Peugeot estime avoir réuni les meilleurs partenaires soit une Peugeot 208 T16 Pikes Peak, Total, Red Bull, Michelin et http://www.caradisiac.com/theme--sebastien-loeb/. On rappellera d’une part que Peugeot, à l’époque des « sacrés numéros » 205 T16 et 405 T16, s’était constitué un beau palmarès à Pikes Peak et, d’autre part, que le constructeur est en train de finaliser la mise au point de sa 208 T16 de rallye répondant à la récente réglementation T5. Si Peugeot a choisi d’en reprendre l’appellation tout en la complétant d’un « Pikes Peak », c’est sans doute dans une perspective purement marketing qu’il s’agit d’ailleurs de saluer. Car la version Pikes Peak, compte tenu des contraintes de cette épreuve très spécifique et des libéralités accordées par son règlement, devrait être très éloignée de la version de rallye. Qu’importe, là n’est pas l’essentiel.


Notons aussi que Sébastien Loeb relèvera à cette occasion un nouveau défi lui qui s’est imposé l’an passé avec Citroën et une DS3 prototype aux X-Games de l’autre côté de l’Atlantique.

Suivez toute la préparation de Sébastien Loeb à la course de Pikes Peak sur le site KingofthePeak