Le 3éme volet de Fast and Furious, Tokyo Drift, met en scène comme son nom l'indique des véhicules préparés pour la glisse.. Voilà qui promet de l'action bien plus croustillante que dans les 2 premiers épisodes..
La Mustang présentée sera l'une des stars du grand écran.. bien plus sympa comme base que les Mazda RX7 et autres 200 SX devenues presque banales dans la pratique de la glisse..
Dans un style plus conventionnel que la Mustang Black Style, la belle américaine reçoit une préparation qui n'a rien de catholique.. En effet le bloc n'est plus celui d'origine et laisse sa place a un moteur Skyline GT-R RB26DETT a l'instar d'une 240 SX présentée il y a peu.. mécanique qui d'ailleurs reçoit pour l'occasion une louche de chevaux supplémentaires.. La boite de vitesse mécanique 5 rapports, est elle aussi empruntée à une Skyline. Je suis partagé par cette préparation, qui par certains aspects est un véritable sacrilège et d'un autre coté une véritable performance technique..
Les trains roulant font l'objet d'une attention toute particulière avec notamment des jantes Volks en 19 pouces chaussées de Toyo Proxes.. et d'un kit de freins Wilwood..
Le petit plus qui nous fait craquer, on la doit au frein à main hydraulique, contrastant fortement avec l'habitable quasiment d'origine..
Equiper une pure américaine comme une japonaise street racer, voilà un pari osé qui risque d'apporter une touche d'exotisme a cette fresque moderne..