Les sièges de votre automobile sont souvent mis à mal. Taches, poussière, cendres de cigarettes, et brûlures les détériorent à coup sûr. L’armature peut également se "déglinguer" et le mécanisme de basculement se bloquer. Examinons tous ces malheurs pour savoir comment y remédier.
Enlevez les taches
Si vous connaissez la nature de la tache, il sera facile de la vaincre à l'aide du détachant approprié. Les gammes K2R et autres, disponibles en rayon "ménager", fonctionnent correctement sur des taches fraîches (moins bien sur des salissures anciennes). Procédez par tamponnage en versant le produit sur le chiffon, cela vous évitera d'étaler la tache. Avant d'essayer un nettoyant quelconque, faites un petit test sur une partie non visible pour détecter (à temps) un produit non compatible (auréole, attaque de la mousse ou du tissu ou décoloration).
Ravivez les tissus
La crasse déposée peu à peu par les vêtements mouillés, les chaussures des enfants etc, finit par ternir le tissu des sièges. Pour lui redonner un coup de jeune vous pouvez les shampouiner. Mais pour un résultat optimal, mieux vaut se servir d’aspirateur à injection-extraction (en location dans les pressings, teintureries…). Profitez-en pour passer un coup sur les moquettes. Ce genre de "nettoyage de printemps" est à effectuer de préférence par beau temps afin de favoriser les quelques heures de séchage nécessaires.
Lire aussi :