Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Bilan du 80 km/h : une expérimentation loin d'être significative!

Dans Economie / Politique / Politique

Bilan du 80 km/h : une expérimentation loin d'être significative!

Le gouvernement a refusé de donner les chiffres détaillés de l'accidentologie constatée sur les trois tronçons - trois portions de quelques kilomètres de la RN57 en Haute-Saône, la RN151 en Bourgogne, la RN7 dans la Drôme - testés à 80 km/h au lieu du 90 normalement en vigueur durant deux ans. L'association 40 millions d'automobilistes a donc décidé d'agréger elle-même les statistiques disponibles depuis la base gouvernementale de données brutes en accès libre sur Internet. Selon ses résultats, publiés ce mardi, la tendance est loin d'être aussi positive que nos autorités le laissaient entendre. Au mieux, ce n'est pas significatif, au pire c'est carrément mauvais !

Attendu et réclamé depuis des semaines, le bilan de l'expérimentation du 80 km/h sur les trois tronçons choisis à l'été 2015 a été rendu public la semaine dernière, mais sans aucune précision sur l'accidentalité constatée. Seul l'impact sur les vitesses pratiquées y est scruté, avec des lapalissades du type : "la baisse de la vitesse limite autorisée (...) a engendré une baisse moyenne des vitesses pratiquées"… 40 millions d'automobilistes a donc décidé de s'y coller. Et comme on pouvait s'y attendre, en terme d'accidentologie, le bilan de cet abaissement de 90 à 80 km/h est loin d'être significatif. Disons-le tout net : il est même plutôt mauvais (cf. les relevés chiffrés de l'association ci-dessous) !

Et même si dans sa lettre adressée aux sénateurs début janvier le Premier ministre ne s'appuie pas sur la même période d'analyse, force est de constater qu'on est loin d'arriver aux mêmes conclusions qu'Édouard Philippe quand on observe les chiffres retrouvés par 40 millions d'automobilistes. "Aux termes de ces deux années [de l'été 2015 à l'été 2017, NDLR], l'analyse de l'accidentalité est positive", nous a ainsi assuré le chef du gouvernement il y a quelques semaines. "Elle montre une tendance à la baisse, sur la base d'une comparaison des données entre les deux années de l'expérimentation et l'observation des 5 années précédentes".

L'association, qui s'appuie sur la base de données brutes des accidents de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), en accès libre sur Internet, remonte quant à elle aux trois années précédentes (2012, 2013, 2014, en plus des six premiers mois de 2015), et les compare aux 18 premiers mois de l'expérimentation, de l'été 2015 à la fin 2016, les données 2017 n'étant tout simplement pas encore connues… excepté apparemment du gouvernement. Sauf que les résultats obtenus de part et d'autre ne correspondent pas du tout, et font craindre qu'Édouard Philippe n'ait pas dévoilé les bons chiffres (voir ci-dessous) ! Ne s'agirait-il que d'une simple erreur ?

18 accidents en 18 mois, versus 20 en 24 mois… cherchez l'erreur !

Selon 40 millions d'automobilistes, il y a eu ainsi 18 accidents (cf. le tableau ci-dessous) sur les 18 premiers mois de l'expérimentation, alors que le Premier ministre parle de "20 accidents, 3 tués et 42 blessés dont 21 hospitalisés", entre le 1er juillet 2015 et le 1er juillet 2017. Cela "revient à dire que sur les 6 premiers mois de l’année 2017, seuls 2 accidents ne faisant aucune victime seraient survenus sur l’ensemble des 3 tronçons soumis à l’expérimentation, ce qui semble malheureusement très improbable", en déduit l'association.

Bilan de l’accidentalité sur 18 mois (juillet 2015 - décembre 2016)

Période d'analyse/accidentologie Nb total d’accidents Nb blessés légers Nb blessés hosp. Nb tués Nb total de victimes
Entre janvier 2014 et juin 2015 22 7 29 3 39
Entre juillet 2015 et décembre 2016 18 20 20 3 43
Évolution -18 % 186 % -31 % 10%

Source : 40 millions d'automobilistes

Même dans le détail, les effets positifs de cette expérimentation sur le nombre d'accidents, leur gravité et donc le nombre de victimes, sont loin d'être évidents. L'accidentologie a carrément eu tendance à se dégrader sur deux des trois tronçons testés, après la mise en place du 80.

1 - En Haute-Saône, l'accidentalité repart à la hausse en 2016, première année pleine au 80 !

En Haute-Saône (70), c'est un tronçon de 14 km sur la RN57 entre Vesoul et Besançon qui a été expérimenté. Non seulement, il est loin d'être aussi accidentogène - 6 accidents, 1 tué en trois ans - que l'on nous l'avait présenté pour justifier le choix de ce site à l'époque, mais le passage au 80 a eu vraisemblablement des effets très négatifs en 2016.

Période d'analyse/

accidentologie

Total d’accidents Nb blessés légers Nb blessés hosp. Nb tués Nb total de victimes
2012 2 1 2 0 3
2013 2 1 2 0 3
2014 2 0 2 1 3
2015 - janv. à juin 0 0 0 0 0
2015 -juil. à déc. 0 0 0 0 0
2016 3 2 4 1 7

Source : 40 millions d'automobilistes

2 - En Bourgogne, 2016 marque une reprise du nombre total de victimes

Dans l'Yonne (89) et la Nièvre (58), le tronçon est de 49 km sur la RN151 entre Auxerre et Varzy. Après une amélioration constatée en 2015, aussi bien sur les six premiers mois encore à 90 que les six derniers à 80, le nombre d'accidents et surtout celui des victimes sont repartis à la hausse en 2016…

Période d'analyse/

accidentologie

Total d’accidents Nb blessés légers Nb blessés hosp. Nb tués Nb total de victimes
2012 3 1 2 2 5
2013 4 0 3 2 5
2014 6 3 11 1 15
2015 - janv. à juin 1 0 1 0 1
2015 -juil. à déc. 1 0 1 0 1
2016 3 1 6 1 8

Source : 40 millions d'automobilistes

3 - Dans la Drôme, les résultats sont au mieux contrastés

Dans la Drôme (26), le tronçon fait 18 km sur la RN7 entre Gervans et Bourg-lès-Valence. Là, pour le coup, ce n'est peut-être pas moins bien - et encore, le seul tué à déplorer en 2015 s'est produit une fois que la vitesse avait déjà été abaissée - mais ce n'est de toute façon pas vraiment mieux.

Période d'analyse/

accidentologie

Total d’accidents Nb blessés légers Nb blessés hosp. Nb tués Nb total de victimes
2012 9 12 8 0 20
2013 11 20 4 1 25
2014 9 3 12 1 16
2015 - janv. à juin 4 1 3 0 4
2015 -juil. à déc. 4 6 3 1 10
2016 7 11 6 0 17

Source : 40 millions d'automobilistes

Ce bilan plus que mitigé est un nouveau pavé dans la mare pour le gouvernement qui doit faire face sur ce sujet du 80 km/h à une fronde grandissante, aussi bien des associations (automobilistes et motards réunis) que des parlementaires. Au Sénat, un groupe de travail s'est mis en place pour évaluer "l'utilité et l'efficacité" des dernières mesures prises par Édouard Philippe en matière de sécurité routière. Il y a quelques jours, ces sénateurs lui ont réécrit pour réitérer leur demande qu'il "suspende sa décision dans l’attente des conclusions du groupe de travail". La balle est donc à nouveau au Premier ministre…

Nos articles précédents :

80 km/h : des sénateurs demandent au gouvernement de suspendre la mesure

Routes à 80 km/h : le rapport de l'expérimentation est enfin publié mais zappe l'essentiel

80 km/h : les sénateurs poursuivent leur travail de sape

Le point sur les nouvelles mesures du gouvernement annoncées lors du Comité interministériel de la Sécurité routière (CISR) mardi

80 km/h : un jackpot assuré pour les radars automatiques ?

80 km/h sur route : le gouvernement en pleine salade de chiffres

Sécurité routière : mais oui, il y a aussi des mesures à saluer !

Permis de conduire : des points en plus pour récompenser les bons conducteurs ?

CEREMA-Route_80_bilan_experimentation.pdfBilan-experimentation-80_40ma.pdf

Mots clés :

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

passera pas le 80/H ou alors il y a un loup , pour faire du fric

Par

tu rigoles ça passera, le nombre de flash sur ces tronçons ont augmentes de prêt de 400%. donc imaginer le gain si c'est généralisé a l'ensemble du réseau. les premières années vont être un hécatombe pour nos points et notre compte en banque. De plus le hazard fait bien les choses, 2018 c'est l'année ou les radars mobile confies aux sociétés privées vont exploser.:bien:

Par

Bien sur qu'il nous a sciemment menti le Phillipe. Avec son facebook live magique :)

Je prend tout les jours le tronçon de la RN57. Autant vous dire que les accidents je surveille les causes depuis qu'ils nous ont collé le 80. Les accidents liés à la monotonie/somnolence sont en recrudescence.

Dommage que les causes ne soit pas détaillées. Enfin pas encore, on continue de garder le mystère :pfff:

Par

En réponse à guzluck

tu rigoles ça passera, le nombre de flash sur ces tronçons ont augmentes de prêt de 400%. donc imaginer le gain si c'est généralisé a l'ensemble du réseau. les premières années vont être un hécatombe pour nos points et notre compte en banque. De plus le hazard fait bien les choses, 2018 c'est l'année ou les radars mobile confies aux sociétés privées vont exploser.:bien:

Et donc en 10 ans sur la RN57 jamais flashé et mes 12 points, et deux flashs en l'espace d'un mois en fin d'année dernière, j'ai mal à mes plumes !

Par

Le gouvernement est dans un piège: la politique répressive basée sur les contrôles de vitesse touche ses limites. Il n'y a pas de moyen de diminuer les accidents sauf à taper sur les quelques réfractaires qui s'obstinent à vouloir rouler trop vite, Mais cela signifie aller les chercher où ils se planquent encore, donc déployer des moyens supplémentaires, qui vont coûter bien cher pour rapporter peu, car visant une "clientèle" somme toute limitée.

Pour diminuer significativement les accidents il faudrait, idéalement; lutter aussi conter les autres causes : alcoolémie, routes dangereuses, formation des conducteurs. Mais ça, ça coûte un bras, sans possiblilité de couvrir les coûts par des amendes.

Reste la bouée de sauvetage: la fameuse étude qui indique que les accidents diminuent proportionnellement à la vitesse pratiquée. C'est la solution! En baissant la vitesse limite, ce qui ne coûte rien et peut même rapporter, on sauve 10% des vies! La décision est facile à prendre, économique, et d'ici que les résultats miteux soient publiés dans plusieurs années, il sera toujours temps de faire un mea culpa

Les dirigeants nous dirons qu'ils n'ont pas laissé faire et tenté de lutter contre l'insécurité routière, que malheureusement ça n'a pas donné l'effet escompté à cause de ceci cela, ou qu'au contraire, si une baisse est constatée, ce sera grâce à eux et nous assènneront une nouvelle bardée de mesures fumeuses pour repartir sur quelques années.

Par

Mais qui peut encore croire que nos dirigeants sont honnêtes ?

Cahuzac, Fillion, Le Pen, Hulot, Darmanin, l’autre guignol qui a la Phobie administrative etc... et là y a que les plus célèbres.

Et je vois encore des gens qui les croient les yeux fermés.....

Par

avec tous les cons qui te collent au cul alors que t'es déjà à 93-94 et ceux qui te doublent (plus intelligents que les premiers), y a pas besoin d'imaginer ce que ça donnera avec le 80: ce sont carrément la plupart des routiers qui colleront au cul et essayeront de doubler à la moindre occasion.

c'est couru d'avance! mais ça, ça n'intéresse pas nos branquignols de la politique: leur seul objectif étant de trouver des excuses pour renflouer les caisses de l'état, quitte à manipuler les stats pour qu'elles soient en leur faveur.

et je ne parle pas des routes secondaires peu fréquentées où les gens ne respecteront plus du tout la limitation. j'en prends une 2 fois par jour et on peut déjà rouler à 100-110 sans réel danger et sans la crainte d'un flash. car pas assez de monde pour rentabiliser un radar...

Par

Il faut aussi comprendre que cette loi fera baisser la pollution !!! Personne ne se projette dans le temps ?! C’est un point non négligeable :bien:

Par

En réponse à noob7070

Et donc en 10 ans sur la RN57 jamais flashé et mes 12 points, et deux flashs en l'espace d'un mois en fin d'année dernière, j'ai mal à mes plumes !

et oui... il est ici le nerf de la guerre. :biggrin:

il en a rien a branler edouard que tu te plantes en bagnole:ange:

Par

Les associations et le gouvernement ne sont pas objectifs. Caradisiac non plus. Chacun arrange les chiffres pour argumenter leur position.

Il suffit d'un accident majeur avec plusieurs victimes avant l'expérimentation ou pendant pour tout fausser.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire