Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai - Renault Scénic 4 dCi 110 : le coeur de gamme

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le monospace aux allures de crossover a mis le paquet pour récupérer sa place de numéro 1. Design soigné, contenu technologique en hausse et tarifs ajustés. Le Scénic 4 est-il toujours aussi convaincant dans sa version « monsieur tout le monde » ? Réponse au volant du 1.5 dCi 110.

Essai - Renault Scénic 4 dCi 110 : le coeur de gamme

En bref

A partir de 28 300 €

Puissance : 110 ch  

Avec le Scénic 4, Renault réinterprète le concept du monospace. Désormais, celui qui était plus pratique que sexy, inverse la vapeur. Cette nouvelle génération se veut séduisante et beaucoup plus proche de l’univers, si tendance, des SUV. Garde au sol surélevée, grandes roues et profil de coupé sont les signes distinctifs de cette nouvelle génération qui ne laissera pas insensible les amateurs de SUV à deux roues motrices.

A ce propos, on salue le fait que ce design séduisant ne soit pas exclusivement réservé aux versions haut de gamme puisque dès le premier niveau de finition (Life) le français est équipé de rétroviseurs couleur carrosserie et des jantes de 20’’. Toutefois le coloris présenté ici (Rouge Carmin/toit noir) est en option (620 €).

 

Sur cette version "Zen" la tablette multimédia mesure 7''.
Sur cette version "Zen" la tablette multimédia mesure 7''.

A bord, en revanche, des changements s’opèrent par rapport aux versions haut de gamme testées précédemment. A commencer par la tablette multimédia qui passe à 7’’ sur cette finition Zen. Un choc visuel qui fait tomber le standing. Son efficacité est toutefois bien meilleure qu’auparavant. On vous recommandera d’opter pour le système de connectivité R-Link 2 (option à 600 €) qui comprend la navigation, l’info-trafic et la reconnaissance des panneaux de signalisation. Il comprend également le système Coyote Series, certes très précieux pour préserver ses points, mais bien trop envahissant. Il oblige le conducteur à le re-paramétrer à chaque redémarrage de véhicule sous peine d’avoir une sirène à l’approche de « dangers ».

Nos premiers essais et comparatifs ont démontré que le Scénic est bien moins habitable que son ancêtre et que ses principaux concurrents directs (Citroën C4 Picasso et Volkswagen Golf Sportsvan). Le français sacrifie en effet l’espace à l’arrière au profit du design. Il perd aussi les sièges individuels, remplacés par une banquette fractionnable (2/3 – 1/3), coulissante et rabattable. Le coffre progresse quant à lui pour atteindre un volume de 506 litres. Le système astucieux « One Touch » qui rabat électriquement les sièges arrière est ici en option (200 €), tout comme la roue de secours (galette : 120 €).

L'espace à l'arrière est en diminution.
L'espace à l'arrière est en diminution.
Le volume de coffre progresse à 506 litres.
Le volume de coffre progresse à 506 litres.

Le Scénic compense son faible espace arrière par quelques astuces comme la très pratique console centrale coulissante, la grande boîte à gants (11 litres) réfrigérée, les tablettes aviation ou les rangements sous les sièges, livrés de série.  Le dessin et l’aménagement du cockpit facilitent l’ergonomie. La qualité reste quant à elle plutôt bonne mais n’atteint pas le niveau d’un C4 Picasso ou d’une Golf Sportsvan.

Le Scénic 4 dans sa finition « Zen » est commercialisé à partir de 28 300 € avec la motorisation dCi 110. Il embarque une dotation plutôt riche avec de série les vitres électriques avant/arrière, les rétroviseurs extérieurs électriques, la carte accès et démarrage mains-libres, la climatisation automatique bi-zone, l’aide au démarrage en côte, l’alerte de franchissement de ligne, la détection des piétons la lecture des panneaux de signalisation, les antibrouillards, les feux de jour à LED, le régulateur/limiteur de vitesse et le frein de parking assisté.

La console centrale coulissante est de série.
La console centrale coulissante est de série.
Les tablettes aviation également.
Les tablettes aviation également.

Sur le papier le 1.5 dCi 110 ch avec son couple maxi de 260 Nm ne part pas gagnant face aux 1 430 kg, à vide du nouveau Scénic. Et pourtant. Le quatre cylindre diesel s’en sort merveilleusement bien à à bas et moyens régimes. Il se montre réactif, souple et très discret à l'utilisation. Parfait pour la ville. En revanche, lorsqu’il s’agit d’évoluer sur les grands axes ou les routes secondaires, il a le souffle court. Son énergie pourtant louable est pénalisée par des rapports de boîtes vraiment très longs, qui obligent constamment à jouer du levier. Problème inexistant avec son grand frère, le 1.6 dCi 130. En dehors d’une soif de chameau (5,8l/100 km relevée durant notre essai), le 1.5 dCi 110 présente l’avantage de pouvoir être associé à la boîte EDC et aussi de bénéficier du nouveau système hybrid assist (cf : essai Scenic Hybrid assist).

A la conduite, le monospace de Renault s’en tire avec les honneurs. Le maintien est excellent et l’amortissement vraiment efficace. La présence de jantes de 20’’ ne pose aucun problème pourvu qu’elles ne soient pas chaussées de pneus taille basse. Auquel cas, les irrégularités provoquent quelques remontées. Mais globalement le Scénic est l’un des plus rigoureux de sa catégorie sur l’asphalte et confirme tout le savoir-faire de Renault dans la mise au point.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

100 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version IV 1.5 DCI 110 ENERGY ZEN.

1,65 m1,86 m
4,40 m
  • 5 places
  • 506 l / NC

  • Méca. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (12 photos)

Mots clés :

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je ne vois pas l'aumônière XXL nécessaire pour ranger les nombreuses factures de la concession.

Par

28 Ke pour une bétaillère de 110ch, ils sont gonflés chez Renault.

Par

Si à l'extérieur il est moderne, est très loin de l'aspect fourgonnette ( Touran, Carens, Série2AT, 5008I...)

parcontre les jantes 20" c'est toujours pas essentiel. Et l'intérieur est morbide à souhait. VW vient de trouver son maître en la matière. et bonjour l'espace à bord avec ces minuscules tablettes mais tellement volumineuses.

Pourvu que le rapport équipement/prix soit au rendez vous

Par

Les intérieurs Renault. J'arrive pas.

Par

En réponse à Altrico

Si à l'extérieur il est moderne, est très loin de l'aspect fourgonnette ( Touran, Carens, Série2AT, 5008I...)

parcontre les jantes 20" c'est toujours pas essentiel. Et l'intérieur est morbide à souhait. VW vient de trouver son maître en la matière. et bonjour l'espace à bord avec ces minuscules tablettes mais tellement volumineuses.

Pourvu que le rapport équipement/prix soit au rendez vous

C'est vrai qu'on se demande bien qui a pu valider le concept de ces tablettes rikiki, mais obstruant énormément l'espace disponible devant les sièges arrières. Si encore elles ne vont pas éclater le dentier du Kevin qu'aura oublier de boucler sa ceinture au premier freinage appuyé ( avec ses roues de 20", papa se prend pour un pilote ).

Par

" Pourvu que le rapport équipement/prix soit au rendez vous "

Ce sera toujours plusieurs milliers d'euros à claquer en sus comparé à une Meg' Estate à motorisation égale qui à l'usage consommera moins et te proposera globalement les mêmes services.

Enfin, si le choix doit vraiment se porter sur ces deux modèles futures stars des mandataires.

Par

La taille des roues pose vraiment bien le véhicule sur la route, qui apparaît bien proportionné et ne fait donc pas bétaillère. Un bon point.

De plus d'après l'essai, le confort n'est pas dégradé.

Le châssis offre un excellent maintient et un compromis tenue de route/confort très bien trouvé.

Le savoir-faire RENAULT. (et sans le 4control)

Pour le reste, tout a été dit dans l'article.

Le véhicule est même dynamique, bien maint

Par

Le tableau du futur moi j'aime pas ça vraiment pas luxueu

Par

Le tableau bord du futur ça fait vraiment pas luxueu!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire