Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai vidéo - Fiat 124 Spider : braquage à l'italienne

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Absent du marché des roadsters depuis 10 ans, Fiat y revient, et de belle façon, avec la 124 Spider deuxième du nom. Cousine de la Mazda Mx-5, elle pourrait bien lui ravir le titre de cabrio le plus sympa du marché. Un véritable braquage, à l'italienne, c'est-à-dire avec la manière…

Essai vidéo - Fiat 124 Spider : braquage à l'italienne

En bref

Premier roadster Fiat depuis 10 ans

Plateforme de Mazda MX-5

Moteur 4 cylindres turbo 140 ch

A partir de 25 990 €

 Fiat n'était plus présent sur le marché du cabriolet 2 places, du spider, depuis 10 ans et même un peu plus. En fait depuis l'arrêt de la Barchetta. Mais le constructeur transalpin revient aujourd'hui, et de fort belle façon, sur ce marché, malheureusement aussi peu porteur en termes de vente qu'il est sympathique en termes d'image. C'est un partenariat avec Mazda, marque reine du roadster, et créatrice de celui qui est le plus vendu de tous les temps, le MX-5, qui a rendu cela possible. Et quelques mois après la dernière génération du cabriolet japonais, c'est l'italien qui fait ses premiers tours de roues.

Cette longue absence de Fiat sur le marché ne doit pas faire oublier que la marque possède une belle histoire dans le roadster (ou spider). En l'occurrence, cette 124 s'inspire de son illustre ancêtre éponyme, qui fête cette année ses 50 ans. En effet, la première du nom a été commercialisée fin 1966, et écoulée à presque 195 000 exemplaires, majoritairement aux États-Unis, où elle avait fait un carton. C'est donc une deuxième génération que l'on découvre aujourd'hui.

Et l'hommage à l'aïeule est marqué et remarqué. Esthétiquement, les références se retrouvent un peu partout. La forme de la calandre, l'arrondi des feux diurnes qui rappelle les feux ronds originels, le double bossage de capot mais aussi la forme en arche des ailes arrière qui se prolonge sur les portières et la capote en toile noire. La filiation est évidente, ce qui fait de la 124 Spider un modèle tout simplement… néo-rétro !

Et réussi, à en croire les regards des passants, et les "bellissima !" entendus de-ci de-là sur notre route, dans la région de Vérone, en Italie, par chance ensoleillée, ce qui nous a permis de prendre des coups de soleil, quand un essai parisien nous aurait permis au contraire de tester l'étanchéité de la capote...

La 124 est donc basée sur une plateforme de MX-5. Elle en reprend donc l'allure générale, les proportions, la propulsion, mais s'en démarque complètement au niveau du style, nous l'avons vu, et c'est une évidence lorsqu'on la découvre. Seuls l'entourage de pare-brise et la capote sont identiques à ceux de la japonaise. Même le gabarit est plus imposant. Avec 4,06 m, la 124 ne mesure encore que la taille d'une Renault Clio, mais est 15 cm plus longue que sa cousine. Elle possède d'ailleurs un coffre plus volumineux de 10 litres, soit 140 litres contre 130. Si l'extérieur est fort différent de celui de la nippone, plus typé manga, l'intérieur en revanche est identique.

La face avant évoque l'ancienne 124 (forme de la calandre, feux diurnes arrondis).
La face avant évoque l'ancienne 124 (forme de la calandre, feux diurnes arrondis).
Le profil laisse penser que la voiture est longue. En fait pas plus qu'une Clio.
Le profil laisse penser que la voiture est longue. En fait pas plus qu'une Clio.
L'arrière est bien différent de celui de la cousine Mazda. Et, sincèrement, joli.
L'arrière est bien différent de celui de la cousine Mazda. Et, sincèrement, joli.

 

Un habitacle calqué sur celui de la MX-5

En effet, en prenant place à bord, on se rend vite compte que les adaptations stylistiques se sont arrêtées à l'habillage externe. L'italienne étant fabriquée sur les mêmes chaînes de montage que la japonaise, dans l'usine Mazda de Hiroshima, il fallait quand même conserver une certaine part de rationalisation. Et c'est donc l'habitacle qui paye. Le dessin est identique en tout point à celui de la MX-5. Seul le logo sur le volant permet de distinguer que l'on est dans l'une ou l'autre. Les matériaux utilisés sont également différents. L'italienne fait d'ailleurs mieux que sa rivale (oui, ça a beau être une cousine, c'est néanmoins une rivale), avec un haut de planche de bord moussé, quand les plastiques sont durs partout côté nippon. Un bon point, même si on ne passe pas son temps à caresser sa planche de bord, on vous l'accorde… Cet intérieur, du coup, fait moins latin que la carrosserie, mais sérieux.

 

L'habitacle est repris de la Mazda MX-5, au logo sur le volant près. Les matériaux sont un peu meilleurs (plastique moussé sur le haut de planche de bord).
L'habitacle est repris de la Mazda MX-5, au logo sur le volant près. Les matériaux sont un peu meilleurs (plastique moussé sur le haut de planche de bord).

 

Intérieur identique, et donc ergonomie semblable. Le conducteur d'une 124 se sentira comme dans un cocon, légèrement étriqué. Tout est orienté vers le plaisir de conduite : le petit volant très vertical, le levier de vitesses à débattement court à portée de main, le frein à main très accessible, la position de conduite parfaite.

Par contre et à l'instar de la Mazda, les aspects pratiques ont été oubliés en chemin. Pas de boîte à gants (mais un rangement entre les sièges, peu accessible lorsque l'on est assis), pas de bacs de portière, un vide-poches et un emplacement fermé à côté du frein à main de contenance minimale, on manque vite de place. Cela dit, on n'achète pas un cabriolet 2 places pour les aspects pratiques, c'est donc excusable.

 

Le volume de coffre gagne 10 litres par rapport à la Mazda, soit 140 litres.
Le volume de coffre gagne 10 litres par rapport à la Mazda, soit 140 litres.
L'instrumentation met le compte-tours à l'honneur. La vitesse est moins lisible.
L'instrumentation met le compte-tours à l'honneur. La vitesse est moins lisible.
La sellerie maintient bien. L'option Bose implique des haut-parleurs dans les appuie-tête.
La sellerie maintient bien. L'option Bose implique des haut-parleurs dans les appuie-tête.

 

Moteur unique, sauf…

Essai vidéo - Fiat 124 Spider : braquage à l'italienne

Autre différence notable entre 124 et MX-5, les motorisations. Ou plutôt LA motorisation, en ce qui concerne la transalpine. En effet, si d'un côté on trouve 2 blocs atmos 1.5 131 ch et 2.0 160 ch, c'est ici un unique 4 cylindres turbo qui officie. Il développe 140 ch à 5 000 tours/min et 240 Nm de couple à 2 250 tours/min (un régime élevé). Sa consommation moyenne est annoncée à 6,4 litres pour 100 km, et ses rejets sont de 148 g/km, ce qui lui vaut un malus de 900 €. En dehors de ce moteur, point de salut. Sauf… à passer chez Abarth ! Car la marque sportive du groupe, qui rebadge des modèles Fiat, présente conjointement l'Abarth 124 Spider. Qui se dote, elle, du même 1.4 turbo, mais en version 170 ch et dotée d'un différentiel mécanique à glissement limité sur l'essieu arrière. Le hic ? Le prix. Elle démarre à 40 000 euros soit 10 000 de plus que la plus chère des "Fiat" 124. Malgré quelques équipements supplémentaires, pas sûr que ça en vaille la chandelle, la Fiat étant déjà pas mal, nous allons le voir.

 

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Fiat 124

148 g/km - Malus : 900 €

Début de commercialisation du modèle :
Fiat 124 (2e Generation) Spider

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version II SPIDER 1.4 MULTIAIR 140 LUSSO PLUS.

1,23 m1,74 m
4,05 m
  • 2 places
  • 140 l / NC

  • Méca. à 6 rapports
  • Essence

Portfolio (33 photos)

Fiat 124 (2e Generation) Spider

En savoir plus sur :
Fiat 124 (2e Generation) Spider

Vidéos populaires

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Manu trop puissant le titre pour moi grosso modo tu veux dire quoi par braquage à l'italienne.

Vol larcin il ont volé quoi ?

Ciao bello

Par

une semaine entre le teaser et l'essai c'est un peu long

Par

Oui, la technique du teaser ne sert vraiment a rien,

Une semaine d'attente entre le premier article et l'essai veritable, je trouve ca tres long

Sans compter que vos concurrents ont deja diffusé et/ou publié leur propre essai...

Vous entretenez un suspens mais au final vous arrivez après les autres

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

le seul problème... c'est une fiat

Par

On n'y croyait plus à l'essai !

Hallelujah

Par

Au passage, la ligne de cette Fiat est vraiment sympa.

Autrement plus que la méchante Miata.... qui lorsqu'on la regarde donne l'impression d'être énervé...

Par

"Le moteur creux sous les 2 500 tours/minute" : c'est particulièrement dommage face à la linéarité des atmo MZ presque jusqu'au rupteur, et j'oserais presque dire que ça dénature un peu le plaisir aussi.

Le "combo" idéal aurait été à trouver dans une version remanièe sauce 2016 du 5 cylindres 2.0 atmo de la Fiat Coupé qui aurait donné une toute autre personnalité et sonorité à la caisse. Mais voila, patatra...Fiat fait comme tout le monde avec le chassis des autres. Dommage.

Par

si vous êtes intéressé .... il y a plus de détails :bien:

http://www.automoto.it/prove/fiat-124-spider-video-prime-impressioni.html

http://www.automoto.it/prove/abarth-124-spider-video-prime-impressioni.html

Par

Une vidéo d'une heure et demi sur la 124

Avec une comparaison avec l'ancienne 124

https://www.youtube.com/watch?v=Q3KRLuJHGWU

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Pour l'équivalence version 2.0 Mazda....ben on a quoi ?

Plus de poids, perf's un peu moins bonnes, et surtout consommation plus importante ( donc moins d'autonomie ) et turbo source potentielle d'emmerdes en sus....

Look de l'engin bien moins sympa en ouvrant le capot aussi...

Bref, la Fiat, une si bonne idée que cela ? :voyons:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire