Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

10 générations, 40 ans d’existence, pas de doute la Honda Civic est une icône dans le monde de l’automobile. Malgré ce statut, la compacte du constructeur japonais ne bénéficie pas de la même aura auprès de la clientèle notamment en France. Pour essayer d’inverser cette tendance, Honda lance cette 10e génération en repartant d’une feuille blanche. Début de l’opération séduction avec un premier essai animé par le 1.5 essence 182 ch.

Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près

EN BREF

10e génération de Civic

à partir de 22 900 €

 « Une voiture pour tout le monde, une voiture pour le monde », voici le concept originel de la Civic, lancée pour la première fois il y a maintenant 40 ans. À titre d’exemple, la précédente génération de Civic était vendue dans plus de 170 pays. Pas de doute, la Civic est le modèle le plus connu du constructeur japonais. Et il n’est pas sûr que tous les clients associent le modèle à la marque. Avec une telle notoriété et ancienneté, difficile de ne pas faire un parallèle avec la Volkswagen Golf, autre modèle iconique. Mais le destin de ces deux compactes est loin d’être identiques. Bien au contraire. Si la Golf caracole dans le haut du classement des meilleures ventes dans de nombreux pays, ce n’est pas le cas de la Civic, qui peine plus.

 Ainsi, en France par exemple, il y a bien longtemps que Honda et sa Civic ne sont plus au top de leur forme. L’année de référence est 2007 avec 15 600 véhicules vendus dont la moitié de Civic (plus de 7 000 ex). On est donc à mille lieues de l’an passé où le constructeur nippon a vendu 9 100 exemplaires dont seulement moins d’un quart de Civic, la majorité des ventes étant réalisée par le CR-V. Difficile d’expliquer cette baisse des ventes, dont la courbe semble avoir tendance à s’inverser depuis 2 ans. Il y a bien évidemment un plan produit moins adapté que la concurrence mais surtout un réseau pas assez dense.

Malgré cette situation, Honda continue de présenter des nouveautés. Après la renaissance de la très exclusive NSX, place aujourd’hui au retour de la Civic. Et comme à son habitude, Honda n’a pas fait les choses à moitié. Tout est nouveau.

 

Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près
Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près
Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près

 

 

 

 

 

 

 

Certains détails détonnent

Cela passe d’abord bien évidemment par l’esthétique. Et c’est une vraie rupture par rapport à la précédente génération. Même si ce point est particulièrement subjectif, on ne reste pas indifférent face à la nouvelle Civic qui, pourtant, est moins torturée : larges prises factices à l’avant et à l’arrière quelle que soit la motorisation, une double sortie d’échappement non réservée à la future Type R et des feux arrière en forme de boomerang. Certains lui trouveront d’ailleurs quelques points de ressemblances avec une autre japonaise, la Subaru Impreza, mais on vous laisse juge.

L’autre choc vient des dimensions : + 15 cm soit une longueur totale de 4,52 m. Elle devient ainsi l’une des compactes les plus grandes du marché. Mais à 4,52 m, la Civic est-elle toujours une compacte ? Pas sûr car elle se rapproche dangereusement des familiales. Pour le reste, on notera que la largeur croît pour sa part de 3 cm alors que la hauteur perd 6 cm. Avec de telles cotes, on se dit forcément que cela va rejaillir sur les aspects pratiques.

 

Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près
Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près
Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près

Un bon volume de chargement mais il est dommage que le plancher ne soit pas plat. Le nouveau cache-bagages est de piètre qualité.

Dans la pratique et comme toujours, le volume de coffre de la Civic fait référence avec 478 litres, celui-ci pouvant atteindre 1 267 litres en rabattant les sièges arrière. Mais tout n’est pas parfait pour autant car le plancher n’est pas plat quand on rabat la banquette. Honda a, par ailleurs, voulu réinventer le cache bagages et c’est un échec ! Plutôt qu’un classique, la marque propose un dérouleur latéral dont le manque de solidité est flagrant. Par ailleurs, en raison de l’utilisation d’une nouvelle plateforme qui transfère le réservoir de carburant à sa place habituelle et non plus sous les sièges avant, les « sièges magiques » arrière (possibilité de remonter l’assisse des sièges) disparaissent. Dommage car c’était non seulement une vraie originalité mais aussi un vrai plus en matière de modularité. Rien à redire concernant les rangements très nombreux dans l’habitacle.

Au rayon des déceptions, on mettra également l’habitabilité arrière. Avec une telle augmentation des dimensions, on aurait pu s’attendre à mieux. C’est bien mais pas extraordinaire.

 

Essai vidéo - Honda Civic (2017) : à quelques détails près

La présentation intérieure marque également un vrai changement. Finie l’instrumentation à deux niveaux particulièrement futuriste de la précédente génération et retour à quelque chose de très classique. Le dessin est toutefois plaisant mais on regrettera une qualité des matériaux très moyenne avec beaucoup de plastiques durs.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Honda Civic

110 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Honda Civic 10

Octobre 2016

A titre d'exemple pour la version X 1.5 I-VTEC SPORT PLUS 5P.

1,42 m1,80 m
4,52 m
  • 5 places
  • 478 l / 1267 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Essence

Portfolio (22 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Honda Civic 10

Commentaires (121)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une compacte c'est pas forcément un choix passion, quoiqu'en neuf il faut quand même au moins au minimum une esthétique qui ne déplaît pas et là... Je sais que c'est subjectif le look, mais ils se sont surpassés pour faire la Civic la plus hideuse possible !

La génération 7/8/9 avaient beaucoup de détracteurs au début mais certains ont réussi à passer outre à force, l'habitude. Je sais pas si on arrivera jamais à trouver beau ces aérations pleines et cette trappe dans l'aération AVD absolument affreuse. On s'attend à trouver le cric derrière !

Et cet arrière, mon dieu, un prius croisée avec la Civic Type R de 9ème génération.

A la rigueur en version "pilote automatique" pour des aveugles ? :fleur:

Par

Un design extérieur hideux, fadasse à l'intérieur, des matériaux cheap, ... Honda risque pas d'en vendre des masses.

Mention spéciale pour la double sortie d'échappement centrale qui empêche un éventuel attelage. Alors sur une sportive "Type R, RS, GTI, ..." , ca peut se comprendre mais sur une caisse destinée à un public plus large ...

Par

En réponse à Enosry

Un design extérieur hideux, fadasse à l'intérieur, des matériaux cheap, ... Honda risque pas d'en vendre des masses.

Mention spéciale pour la double sortie d'échappement centrale qui empêche un éventuel attelage. Alors sur une sportive "Type R, RS, GTI, ..." , ca peut se comprendre mais sur une caisse destinée à un public plus large ...

Attends la version Sivique Haire avant de tomber par terre :oui:

là tu ne vas pas t'en remettre :wink:

Par

Commençons par solder le passé :

" Difficile d’expliquer cette baisse des ventes, dont la courbe semble avoir tendance à s’inverser depuis 2 ans. "

Bien au contraire, rien de plus simple : deux moteurs essence désuets, un seul diesel, pas de bva pour ce dernier.

Une garantie 10 ans qui n'a pas été reconduite...

Ajoutez à ça un réseau laissant de nombreux territoires non couverts, une esthétique disons particulière.

Et il aurait fallu que les ventes progressent ?

Ben pourquoi ? :voyons:

Par

" Le nouveau cache-bagages est de piètre qualité."

Il vous disait quoi le Roc....

Par

" mais on regrettera une qualité des matériaux très moyenne avec beaucoup de plastiques durs."

Qualité très très très moyenne....avec toujours les recouvrement de montant de pilier A qui te restent dans la main quand on y touche comme au Mondial ?

Par

" Sur notre essai, nous avons enregistré une moyenne avoisinant les 10 litres. Celle-ci peut descendre à 8 l/100 km en vitesse stabilisée sur autoroute mais monter très vite en conduite sportive."

Hummmm...comme ça donne envie ces petits moteurs essence turbo....imaginez juste la caisse avec 4 ou 5 personnes dedans et leurs bagages.

Par

Le point positif me semble être le niveau d'équipement, incluant des tas de choses qu'il faut prendre en option chez d'autres constructeurs.

Mais visiblement pas de sièges ventilés et massants, des trucs pourtant bien agréables ( surtout pour la ventilation ).

" Enfin, le niveau Prestige est semblable à l’Exclusive Premium."

Alors pourquoi il existe ce niveau Prestige ? Pour attirer les anciens possesseurs de Cx ?

Par

Je ne suis pas fan du design, on dirait qu'elle a été " tunee " par un nostalgique des années 1990. Et puis 4,5 m pour une voiture compacté pas plus habitable qu'une 308 avec une présentation intérieure la aussi digne d'un modèle s'il y a 15 ans...Honda va continuer à ramer

Par

Intérieur trop excentrique, intérieur trop banal, on aurait pensé que le testeur aurait pris un des 2 partis au moins.

Personnellement, les plastiques extérieurs servent au style extérieur. Si on devait avoir sur les voitures que des choses qui ont une utilité, on aurait comme unique choix Dacia.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire